Tout savoir sur le peeling Les différents types de peelings

Le peeling superficiel

A base d'acides de fruits, le peeling superficiel est particulièrement adapté aux peaux noires et foncées. 

Qu'est-ce que le peeling superficiel ?
Isabelle Meurgey : Plus concentré que les crèmes de jour utilisées quotidiennement, le peeling superficiel détruit les cellules mortes, stimule le renouvellement cellulaire et la synthèse de l'acide hyaluronique. Et surtout, il modère l'activité des mélanocytes, responsables des taches pigmentaires. Le teint est donc plus uniforme et la peau plus lisse. 

Pour quel type de peau ? 
I.M : Il convient aux femmes souffrant d'acné et de taches brunes. Mais aussi et surtout aux peaux noires et foncées. 

Ce peeling nécessite-t-il une préparation de la peau ?
I.M : Oui. Pendant 15 jours, la patiente doit appliquer une crème à base d'acides de fruits et de vitamine C. Cela permet tout simplement de préparer la peau aux actifs puissants du peeling et surtout d'éviter l'effet rebond.

Quel est le protocole du peeling superficiel ?
I.M : Il faut compter 4 séances de peeling effectuées à 15 jours d'intervalle. Chaque séance dure 20 minutes seulement. Je débute par un nettoyage de la peau pour que les actifs pénètrent mieux. J'applique ensuite la solution personnalisée au pinceau. Par exemple un produit à base d'acide salicylique pour traiter l'acné. Je laisse poser 2 à 3 minutes puis je procède au rinçage à l'eau ou à la solution alcaline.

Existe-t-il des effets secondaires pour le peeling superficiel ?
I.M : Il est possible de constater une poussée de boutons au premier peeling. C'est tout à fait normal. La peau retrouve son équilibre à la fin du traitement.

Le peeling superficiel nécessite-t-il une exclusion sociale ?
I.M : Non pas du tout. Vous pouvez aller travailler tout de suite après. Il suffit juste de bien se protéger du soleil en mettant de la crème solaire. 

Et pour le prix ?
I.M : Il faut compter 150 euros pour une séance.

 

Sommaire