Cosmétique bio : des produits qui respectent la peau et l'environnement

Labels, garanties, efficacité... Voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les cosmétiques bio.

Cosmétique bio : des produits qui respectent la peau et l'environnement
© Wachara Kireewong

Depuis le début des années 2000, le marché de la cosmétique bio est en pleine expansion, et pour cause ! Avec leurs listes d’ingrédients minimalistes et leurs promesses vertueuses de respect de la peau et de l’environnement, les produits bio rassurent les consommateurs en demande de garanties et de transparence. Mais concrètement, qu’est ce qu’un cosmétique bio ? Et l’efficacité est-elle au rendez-vous ?

Qu'est-ce qu'un cosmétique bio ?

Un cosmétique bio est un produit de beauté dont les ingrédients et la méthode de production ont été approuvés par un organisme privé ou public. Il existe différents labels et certifications et tous ont leurs propres exigences, même s'ils se rejoignent sur de nombreux points : des ingrédients naturels issus en partie de l'agriculture biologique et respectueux de l'environnement, des formules (entre autres) sans OGM, conservateurs artificiels, parfums de synthèse et huiles minérales, des matières premières dont le prélèvement ne nécessite aucune souffrance animale, des emballages recyclables etc.

A quoi servent les labels et que garantissent-ils ?

Il existe différents labels bio (ECOCERT, Cosmebio, Nature & Progrès…) et tous, ont un niveau d'exigence et un cahier des charges qui leur sont propres. Certains organismes proposent même plusieurs types de labels qui assurent des garanties différentes (bio, écologique, naturel…) selon le pourcentage d'ingrédients bio et naturels contenus dans les formules. Afin de pouvoir afficher le logo d'un label ou d'un organisme de certification sur son packaging, un cosmétique doit être audité de A à Z afin de vérifier qu'il répond bien aux conditions d'attribution de la mention. 

Depuis 2017, le label COSMOS (COSMetic Organic Standard) est la nouvelle norme européenne pour la cosmétique bio (COSMOS Organic) et naturelle (COSMOS Natural). Il a été développé par 5 acteurs incontournables de la filière, dont les français ECOCERT et Cosmebio, réunis en association. Ce nouveau label reprend les principes du référentiel ECOCERT : promouvoir l'utilisation d'ingrédients issus de l'agriculture biologique ainsi que le recours à des processus de production et de transformation respectueux de l'environnement et de la santé. 

Pour pouvoir arborer le logo COSMOS Organic sur son emballage, un produit de beauté doit être composé au minimum de 95% d'ingrédients naturels ou d'origine naturelle (c'est-à-dire transformés chimiquement à partir de matières brutes), les végétaux qu'il contient doivent être bio à 95% minimum, et la formule doit afficher une teneur en ingrédients bio de 20% (ça passe à 10% pour les produits à rincer).

Quelle est la différence avec un cosmétique naturel ? 

Tous les produits de beauté et d'hygiène naturels ne sont pas labellisés bio, et pourtant ça n'empêche pas de nombreuses marques de proposer des formules exigeantes et des chartes de formulation et de production parfois plus strictes que celles des labels et organismes de certification officiels. 

Pour Anne-Marie Gabelica, fondatrice de la marque oOlution, ne pas faire certifier ses produits est un parti pris qui a du sens : "Nos produits ont été conçus pour dépasser tous les labels existants car aucun n'est à la hauteur de nos exigences. Il est hors de question pour nous de porter un label autorisant des ingrédients que nous nous refusons d'utiliser, comme l'huile de palme, le SLS ou encore des huiles estérifiées et hydrogénées", peut-on lire sur le site de la marque. "Adhérer à un label bio est une démarche volontaire. Cela implique de se plier à des critères définis et des contrôles imposés par l'organisme qui le gère. Mais ça n'est absolument pas obligatoire pour développer des produits bio", explique la jeune entrepreneuse. Si c'est donc par pures convictions que certaines marques décident de se passer des labels, d'autres y sont forcées pour des raisons financières : les tarifs d'adhésion et de certification sont souvent trop élevés pour les jeunes entreprises qui se lancent sur le marché de la cosmétique naturelle ou pour les marques artisanales.

De son côté, la mention Slow Cosmétique, qui récompense depuis 2013 les produits de beauté aux formules pointues et les marques aux forts engagements éthiques et écologiques, valorise les certifications bio mais ne les juge pas non plus obligatoires pour attester de la qualité d'un produit green : "Une marque qui reçoit la mention Slow Cosmétique est forcément digne du bio, qu'elle soit certifiée bio ou non", explique le site de l'association. Logo ou pas, le mieux restera toujours de se renseigner sur les marques avant d'acheter et d'apprendre à décrypter les listes INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients) pour pouvoir se faire son propre avis. 

Un cosmétique bio est-il aussi efficace qu'un cosmétique conventionnel ?

La cosmétique bio a longtemps souffert d'une mauvaise réputation en terme de texture, de parfum mais aussi d'efficacité. Aujourd'hui, grâce aux avancées en cosmétologie et aux progrès de la chimie verte, les produits de beauté bio n'ont plus rien à envier à leurs cousins dits "conventionnels" et leurs résultats sur la qualité de la peau ne sont plus à prouver.

De par leurs formules riches en ingrédients naturels, les cosmétiques bio sont mieux assimilés par l'organisme et ont moins de risque de déclencher une réaction de rejet du système immunitaire. Les huiles, beurres et actifs végétaux ont la particularité d'être particulièrement biocompatibles avec la peau, ce qui fait qu'ils pénètrent mieux qu'un ingrédient issu de la pétrochimie. Ces caractéristiques, couplées à une teneur en molécules actives élevée, font des cosmétiques bio des produits aussi performants que les non-bio, tout en étant plus sûrs pour la santé. Alors, qui dit mieux ?

Cosmétique bio : des produits qui respectent la peau et l'environnement
Cosmétique bio : des produits qui respectent la peau et l'environnement

Sommaire Cosmétique bio : définition Labels bio Différence entre un cosmétique bio et un cosmétique naturel Cosmétique bio : vraiment efficace ? Depuis le début des années 2000, le marché de la cosmétique bio est en pleine...

Autour du même sujet