Sourcil permanent : technique, prix, entretien du maquillage permanent des sourcils

Le maquillage permanent permet de transformer radicalement et à long terme sa ligne de sourcils. On fait le point sur cette technique tendance et peu contraignante.

Sourcil permanent : technique, prix, entretien du maquillage permanent des sourcils
© Olena Yakobchuk

Souvent jugé ringard et même vulgaire, le maquillage permanent souffre d'une mauvaise réputation. Pourtant, les techniques actuelles permettent d'obtenir des résultats très naturels qui font le bonheur de celles et ceux qui courent après le temps. C'est notamment le cas du maquillage permanent des sourcils, qui aide à afficher une ligne fournie et bien définie dès le saut du lit. Julie Blanc, esthéticienne et fondatrice du studio et de l'école Subliline, revient sur les particularités de la dermopigmentation et sur ce qu'on peut en attendre. 

Qu'est-ce que le maquillage permanent des sourcils ?

Le maquillage permanent consiste à implanter des pigments dans le derme superficiel de la peau pour sublimer certaines zones du visage par effet d'optique. « Dans le cas des sourcils, cette technique inspirée du tatouage peut être utilisée pour intensifier une ligne naturelle sans trop de défauts mais aussi pour corriger une asymétrie, combler des zones clairsemées ou encore faire disparaître une cicatrice », précise Julie Blanc.

La dermopigmentation des sourcils a une durée de vie de plusieurs années mais n'est pas indélébile pour autant, c'est pourquoi on entend souvent le terme de maquillage « semi-permanent » des sourcils. Selon la professionnelle, « d'un point de vue légal, on ne devrait parler que de maquillage permanent car il a été prouvé que le pigment ne disparaissait jamais complètement, même en l'absence de retouche ».

La distinction est uniquement marketing : les techniques électriques comme le poil à poil sont qualifiées de permanentes et les techniques manuelles, dont le microblading fait partie, sont dites semi-permanentes. « Dans tous les cas, la couleur va s'estomper, mais le pigment ne s'effacera pas tout seul », ajoute Julie.

Comment faire un maquillage permanent des sourcils ? 

Une séance de maquillage permanent des sourcils commence toujours par un entretien avec la cliente afin de définir ses envies mais aussi de rappeler les règles d'hygiène et de révéler toute contre-indication à la réalisation de la prestation ou précautions particulières à prendre de la part de la praticienne : « On se renseigne sur son état de santé, sur son type de peau, et on observe sa carnation afin de pouvoir choisir les pigments les plus adaptés, raconte la formatrice. Cette consultation est très importante car elle va permettre à l'esthéticienne d'adapter son geste et ses techniques en fonction du profil de la cliente, que celle-ci souhaite un résultat très naturel comme plus sophistiqué. »

La consultation terminée, la praticienne utilise des instruments de mesure et un crayon de maquillage pour tracer la nouvelle forme des sourcils. Une fois la ligne validée par la cliente, la dermopigmentation peut commencer. « Pour le maquillage permanent, on utilise un dermographe qui ressemble à un stylo et dont la forme et le poids sont parfaitement adaptés à la réalisation de gestes très précis », explique la fondatrice du studio de pigmentation Subliline. La machine effectue un mouvement de piquage régulier dans la peau qui permet de créer un effet ombré ou de dessiner des poils plus vrais que nature. Mais que les grandes douillettes se rassurent : si cette étape n'est pas des plus agréables, la gêne est parfaitement surmontable.

Lorsque le travail du sourcil est terminé et que la cliente est satisfaite, l'esthéticienne donne quelques conseils pour favoriser la cicatrisation de la peau, puis un rendez-vous est fixé environ un mois plus tard pour effectuer quelques retouches (ligne, couleur etc.) si nécessaire.

Comment entretenir son maquillage permanent des sourcils ?

Directement après la séance de maquillage permanent des sourcils, il est recommandé de ne pas mettre d'eau chaude sur son visage ni de toucher à sa peau, et ce pendant toute la phase de cicatrisation active, c'est-à-dire une dizaine de jours. On peut délicatement nettoyer ses sourcils avec un coton imbibé de sérum physiologique et appliquer une noisette de crème cicatrisante, mais c'est tout.

Une fois les petites croûtes tombées, on peut reprendre ses habitudes de soin du visage et maquiller ses sourcils comme on le souhaite. « Pour que les pigments ne ternissent pas trop vite, il faut juste faire attention aux UV et penser à appliquer un stick solaire sur ses sourcils, conseille Julie Blanc. Mais si on n'est pas une accro au soleil et qu'on ne fréquente pas les cabines de bronzage toutes les semaines, ça ne bougera pas. »

En fonction de son type de peau, il est recommandé de faire une retouche tous les ans ou tous les ans et demi pour entretenir le résultat. Afin de protéger au maximum la qualité de la peau, il est important d'espacer le plus possible les séances : « Si on pigmente trop souvent, la peau va s'épaissir et devenir difficile à marquer, il ne faut donc pas en abuser », recommande l'experte. 

Quelles solutions en cas de maquillage permanent des sourcils raté ?

Si le résultat de son maquillage permanent des sourcils n'est pas satisfaisant, il y a plusieurs options : soit on souhaite donner une seconde chance à la technique, et dans ce cas on peut parfaitement consulter une autre praticienne pour voir comment elle pourrait rattraper les dégâts, soit on préfère se débarrasser totalement de sa dermopigmentation, et à ce moment-là il faut se rapprocher d'un dermatologue afin d'effectuer des séances de détatouage au laser. C'est long, onéreux et douloureux mais c'est la seule façon d'éradiquer les pigments en toute sécurité.

Où faire un maquillage permanent des sourcils ? 

Le maquillage permanent étant très demandé, de nombreux instituts de beauté spécialisés comme généralistes le proposent désormais sur leur carte de soins. Il suffit de taper les termes « maquillage permanent » sur un moteur de recherche pour tomber sur des dizaines et des dizaines d'adresses dans la France entière.

Mais attention à bien se renseigner avant de prendre un rendez-vous ! Pour Julie Blanc, qui forme de nombreuses praticiennes, « une personne à l'écoute et qui prend le temps de tout expliquer est un premier gage de professionnalisme, mais il ne faut pas hésiter à demander à voir des photos de ses réalisations avant/après et à vérifier que l'esthéticienne est bien référencée à l'ARS, l'Agence Nationale de Santé. »

Quel est le prix d'un maquillage permanent des sourcils ? 

Niveau prix, il faut compter entre 300 et 600 euros la prestation en fonction de l'institut, des techniques utilisées et de la praticienne. Certains devis comprennent une retouche un mois après le premier rendez-vous mais ce n'est pas toujours le cas. Il est donc important de se renseigner pour éviter d'exploser son budget. Les retouches annuelles sont moins onéreuses, entre 150 et 300 euros.