Maquillage sourcils : nos astuces pour bien maquiller ses sourcils

Bien travaillés, les sourcils n'ont pas leur pareil pour mettre en valeur le regard. Intérêt pour le visage, produits à utiliser, techniques d'application… On vous dit tout sur le maquillage des sourcils et son effet sublimateur immédiat.

Maquillage sourcils : nos astuces pour bien maquiller ses sourcils
© puhhha

Le maquillage des sourcils est souvent considéré comme une étape facultative de la mise en beauté du visage. Pourtant, les effets de quelques petits coups de crayon sur l'intensité du regard sont tels qu'il serait dommage de s'en passer ! Voici tous nos conseils et astuces pour devenir une vraie pro.

Pourquoi se maquiller les sourcils ?

Comme le souligne Marie-Noëlle Bort, responsable de formation chez Guinot et Mary Cohr, « une ligne de sourcils bien travaillée et maquillée permet d'ouvrir l'œil et de mettre en valeur le reste du visage. Dans certains cas, ça peut même rajeunir le visage, il ne faut donc pas passer à côté ».

Avant de s'emparer de son kit de poudres et de son mascara transparent, la professionnelle conseille de confier sa ligne à une experte afin de maximiser les résultats du maquillage : « Une esthéticienne saura adapter la forme du sourcil aux particularités du visage et pourra ajuster sa technique en fonction du type de poils mais aussi des corrections à effectuer, ce qui permettra d'obtenir une bonne base pour l'application des produits teintés. »  Après un vrai travail de restructuration réalisé en institut, la forme pourra être entretenue à la maison à l'aide d'un miroir loupe et d'une bonne pince à épiler qui ne casse pas le poil. 

Comment maquiller ses sourcils comme une pro ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut penser à préparer ses sourcils afin que les différents produits de maquillage donnent le meilleur résultat possible. « Pour que les pigments accrochent bien à la peau, je conseille toujours de passer un mouchoir sur ses sourcils après avoir appliqué ses crèmes de soin afin de retirer l'excédent de matière qui pourrait stagner dans les poils », confie la formatrice. L'astuce est aussi valable pour les personnes qui maquillent leur teint en premier : retirer les dépôts de fond de teint et de poudre à l'aide d'un goupillon permettra au crayon ou au gel teinté de s'appliquer de façon plus homogène.

Une fois les sourcils bien nets, on les brosse vers le haut puis on effectue les corrections nécessaires (dessin de poils, épaississement de la ligne, comblement des trous etc.) avec les produits de son choix. Lorsque le résultat est satisfaisant, on utilise à nouveau le goupillon pour estomper la couleur et donner le mouvement souhaité aux poils. Pour fixer le tout, on peut ensuite appliquer une légère couche de mascara transparent (facultatif si on a déjà utilisé un gel coloré). 

« Lors de mes sessions de formation, j'insiste pour que le maquillage du regard soit envisagé dans sa globalité, ajoute Marie-Noëlle Bort. S'occuper de ses sourcils, c'est bien, mais il ne faut pas non plus oublier le reste du contour des yeux pour que le résultat soit harmonieux. Un peu d'anti-cernes, du mascara sur les cils et une touche d'enlumineur sous l'arcade sourcilière permettront de maximiser l'impact de ses œillades, alors autant ne pas zapper ces étapes qui font toute la différence. »

Quel produit utiliser pour maquiller ses sourcils ?

Pour maquiller et structurer les sourcils, on connaît surtout le crayon : grâce à sa texture cireuse à la fois longue tenue et facile à estomper, il est parfait pour intensifier une ligne naturellement bien fournie et allonger une queue de sourcil un peu courte. 

Mais il existe aussi d'autres produits qui peuvent permettre de répondre à des besoins plus spécifiques : la poudre, qu'on applique à l'aide d'un pinceau biseauté ou d'un embout mousse, est idéale pour densifier des sourcils clairsemés. Le mascara teinté, s'il ne permet pas de gagner en épaisseur, est parfait pour redonner quelques couleurs à des sourcils grisonnants tout en les tenant en place toute la journée. Quant aux pommades, souvent waterproof, elles permettent de créer un effet poil proche de celui du microblading, une technique de dermo-pigmentation très appréciée des personnes sous chimio ou qui ont abusé de la pince à épiler durant leur jeunesse, le côté semi-permanent en moins. 

« En fonction de ses besoins, on peut utiliser un seul comme plusieurs produits de maquillage des sourcils, et il ne faut pas hésiter à faire plusieurs essais pour déterminer la combinaison qui donne le résultat le plus naturel », conclut Marie-Noëlle Bort.