Eczéma atopique de la grossesse : causes, que faire ?

Source d'inconfort, les démangeaisons pendant la grossesse touchent de nombreuses femmes. Comment savoir s'il s'agit d'eczéma ? Quand s'inquiéter ? Le point avec le Pr Laurent Machet, chef du service de dermatologie du CHRU de Tours et membre de la Société Française de Dermatologie (SFD).

Eczéma atopique de la grossesse : causes, que faire ?
© sosiukin-123rf

Vergetures, troubles pigmentaires, prurit… La grossesse entraîne de nombreuses modifications cutanées physiologiques. La majorité de ces troubles, liés aux hormones de grossesse, sont bénins et disparaissent spontanément après l'accouchement. La grossesse peut aussi révéler ou aggraver certaines pathologies préexistantes chez la future maman, dont l'eczéma atopique. Le plus souvent sans conséquences graves pour le fœtus et la mère, cette affection dermatologique peut néanmoins être mal vécue par cette dernière. 

Eczéma atopique de la grossesse : qu'est-ce que c'est ?

L'eczéma est une maladie cutanée inflammatoire chronique qui provoque des démangeaisons et évolue par poussées. Elle se traduit par l'apparition de lésions rouges et rugueuses sous forme de plaques, légèrement surélevées. À l'issue de la phase de suintement, des croûtes se forment. "Une femme enceinte peut faire une poussée d'eczéma de contact allergique (non liée à la grossesse) ou avoir une poussée d'eczema atopique (non allergique) favorisée par la grossesse, ou une autre dermatose liée ou non à la grossesse", explique le Pr Laurent Machet. On distingue deux types d'eczéma : 

  • L'eczéma de contact qui est provoqué par le contact de la peau avec une substance allergène contenue dans des plantes, des cosmétiques, des produits détergents, des métaux, des additifs ou des colorants, par exemple. 
  • L'eczéma constitutionnel qui est lié à des facteurs génétiques et environnementaux, il peut survenir pendant la grossesse ou en dehors. Il est parfois aggravé par la grossesse, on l'appelle alors eczéma atopique de la grossesse, prurigo de la grossesse ou eczéma de la grossesse. 

Eczéma atopique de la grossesse : quels symptômes ?

"L'eczéma atopique de la grossesse est observé dans 0,2% à 2% des grossesses. L'atopie serait un facteur favorisant dans environ 20% des cas. Il survient généralement au cours du deuxième ou du troisième trimestre de la grossesse, et les lésions qui se caractérisent par des papules excoriées par le grattage, se situent principalement au niveau des avant-bras et des jambes", précise le dermatologue. L'eczéma ne doit pas être confondu avec la cholestase gravidique, une maladie du foie liée à la grossesse et responsable de démangeaisons, ni avec l'éruption polymorphe de la grossesse qui se caractérise par l'apparition de boutons rouges ou rosés au niveau du ventre, et notamment qui atteint l'ombilic.

Eczéma de grossesse : et sur le ventre ?

Le plus souvent, les plaques d'eczéma couvrent la peau au niveau des plis des bras et des jambes. Il est rare que le ventre soit touché. Lorsque c'est le cas, il est plus probable qu'il s'agisse de l'éruption polymorphe de la grossesse.

Quelles sont les causes de l'eczéma pendant la grossesse ?

"L'eczéma atopique est un trouble cutané constitutionnel, c'est-à-dire qui commence dans la petite enfance et qui, la plupart du temps, guérit spontanément à l'adolescence. Chez certaines femmes, il se manifeste pendant la grossesse. Dans ce cas-là, on parle d'eczéma atopique gravidique", indique le spécialiste. Les futures mamans concernées ont donc un terrain atopique préexistant qui se révèle pendant la grossesse. Chez d'autres femmes souffrant déjà de dermatite atopique, les poussées peuvent s'intensifier durant la grossesse. "S'il entraîne un inconfort pour la mère, ce n'est absolument pas dangereux ni pour elle ni pour le bébé. L'eczéma disparaît généralement après l'accouchement, mais il peut éventuellement réapparaître lors d'une prochaine grossesse", continue-t-il. 

Quel est le traitement de l'eczéma pendant la grossesse ?

Le diagnostic de l'eczéma atopique est visuel, et le traitement symptomatique. La prise en charge repose sur des crèmes dermocorticoïdes et éventuellement des antihistaminiques sédatifs pour calmer les démangeaisons et aider à mieux dormir. En ce qui concerne les traitements naturels, l'homéopathie, les huiles essentielles et autres compléments alimentaires, le Pr Laurent Machet indique qu'ils sont aussi efficaces que le placebo. De plus, le "gras" (en crème ou pommade) a une efficacité démontrée mais modérée dans la prévention des rechutes de dermatite atopique. Quant aux probiotiques, s'ils ont montré une légère amélioration dans la grande famille de l'eczéma non allergique que l'on appelle la dermatite atopique, aucune étude scientifique ne prouve que les probiotiques aient un rôle préventif dans l'apparition de l'eczéma pendant la grossesse. La dermatite atopique comportant une prédisposition génétique, la mère peut la transmettre à son enfant. 

Eczéma pendant la grossesse : fille ou garçon ?

De nombreuses futures mamans, impatientes de connaître le sexe de leur bébé, sont à l'affût des moindres signes qui pourraient le leur révéler. En la matière, il existe de nombreuses croyances qui ont la vie dure : forme du ventre, ligne brune de grossesse qui dépasse ou non le nombril, nausées ou encore problèmes de peau… autant de symptômes qui permettraient de savoir s'il s'agit d'une fille ou d'un garçon. Ainsi, selon une croyance, la présence d'eczéma pendant la grossesse indiquerait que l'on attend une petite fille, mais rien n'a été prouvé scientifiquement !

Suivi médical et maladies pendant la grossesse