Bouffées de chaleur pendant la grossesse : comment y remédier ?

Comment expliquer cette sensation d'étouffement de chaleur qui peut survenir durant la grossesse et peut-on y remédier ? Sandrine Brame, sage-femme, nous livre ses conseils pour les atténuer.

Bouffées de chaleur pendant la grossesse : comment y remédier ?
©  123RF-nicoletaionescu

Bouffées de chaleur pendant la grossesse : à quel mois ?

Durant la grossesse, il y a une augmentation du métabolisme dû à la hausse d'hormones faisant accroître notre thermostat corporel. Généralement, à partir du 2ème trimestre et jusqu'à la fin de la grossesse, la femme enceinte peut donc subir à certains moments des pics de chaleur. Néanmoins, si ces bouffées de chaleur peuvent être soudaines, elles ne durent que quelques secondes, rassure la sage-femme Sandrine Brame : "C'est une sensation de montée de chaleur qui s'accompagne souvent de transpiration, mais cet état cesse rapidement".  Pour autant, toutes les futures mamans sont différentes : certaines déclarent en avoir en début de grossesse, d'autres les derniers mois ou tout au long de la grossesse. Les bouffées de chaleur peuvent aussi survenir en pleine nuit, pour d'autres, après les repas.

Bouffées de chaleur enceinte : que faire ?

"Il n'existe pas de traitement spécifique pour traiter ces bouffées de chaleur, c'est une conséquence hormonale passagère au cours de la grossesse" note la sage-femme. En revanche, pour limiter leur apparition et réduire leur fréquence, certains gestes simples comme la pratique d'exercices de respiration, de la médiation ou du yoga prénatal peuvent aider.

  • Essayez de vous poser et de vous calmer est en effet le meilleur moyen de vous sentir apaisée,
  • Prendre une douche fraîche peut également contribuer à vous sentir mieux instantanément.
  • En période de chaleur, portez des vêtements amples, en coton ou en lin
  • Vous devez également vous assurer que vous êtes suffisamment hydratée et veiller à rester à l'ombre lorsque vous êtes en extérieur. 

Bouffées de chaleur pendant la nuit : comment mieux dormir enceinte ?

Pour bien dormir, Sophie Brame conseille de bien aérer la chambre aux moments de la journée où le soleil ne tape pas trop afin de la garder aussi fraîche que possible. Fermer les volets et dormir dans des draps en coton vont également contribuer à un sommeil sans pics de chaleur. 

Et si des vertiges accompagnent ces bouffées de chaleur ?

En cas de bouffées de chaleur accompagnées de vertiges ou/et de malaise, il est important d'en parler à votre médecin. En premier lieu, il s'assurera que vous ne souffrez pas de diabète gestationnel (déséquilibre glycémique pouvant apparaître dès le début de la grossesse) à l'origine de ces symptômes. Il est dépisté par le biais d'un test de glycémie à jeun en début de grossesse, puis en cas de risques (premier bébé macrosome, surpoids, etc.), un autre test est pratiqué lors de la 22e semaine de grossesse.

Aussi, pour éviter de faire des chutes de tension pouvant donner lieu à des bouffées de chaleur, sensation de vertiges voire de malaise, la sage-femme préconise également de fractionner les repas. L'idée : réduire les quantités lors des prises de repas et ajouter des collations. D'autre part, rappelle-t-elle, "limiter la consommation de sucres rapides et éviter les boissons sucrées limite les risques de faire des hypoglycémies". Un régime alimentaire qui limitera, en outre, une prise de poids importante. Or, celle-ci peut également donner lieu à ces sensations, votre corps n'ayant pas eu le temps de s'adapter à sa nouvelle corpulence. 

Les autres sources d'inconfort

Parfois aussi, généralement à partir de la fin du deuxième trimestre, vous vous sentez oppressée et éprouvez des difficultés à respirer. Cet inconfort peut être dû à votre utérus qui comprime votre circulation sanguine ou à la position du fœtus. Dans ce cas, il s'agit de trouver une posture dans laquelle vous vous sentez plus à l'aise. "Il n'y a pas de position recommandée, elle va être propre à chacune, le tout est de ne pas se retourner ou de se relever subitement" souligne la sage-femme. En effet, comme le volume sanguin est plus important chez la femme enceinte, il faut laisser le temps à votre système cardio-vasculaire de s'adapter. 

Enfin, si vous avez déjà une tendance naturelle aux bouffées de chaleur et aux vertiges, cela pourrait s'accroître durant la grossesse. Dans tous les cas, n'hésitez pas, à chaque consultation prénatale, à faire part de vos maux auprès de votre médecin ou sage-femme afin qu'il s'assure du bon déroulement de votre grossesse et vous délivre les conseils adaptés.

Questions et petits maux de la grossesse