Vomissements enceinte : que faire, quand s'inquiéter ?

Pendant la grossesse, un grand nombre de femmes souffrent de nausées et de vomissements. Des symptômes qui ne durent généralement que quelques semaines mais peuvent être très handicapants. Comment les expliquer et les soulager ? Découvrez les conseils d'Anh-Chi Ton, sage-femme.

Vomissements enceinte : que faire, quand s'inquiéter ?
© nd3000

Les nausées et les vomissements sont certainement le symptôme de grossesse le plus emblématique. De nombreuses femmes en souffrent pendant une période plus ou moins longue et il est parfois difficile de les soulager. Que faire si vous vomissez enceinte ? Quand s'inquiéter et comment stopper ces vomissements ?

Enceinte, pourquoi je vomis ?

"L'origine des nausées et des vomissements pendant la grossesse est mal connue. L'une des hypothèses envisagées est que l'hormone Bêta-HCG, qui commence à être sécrétée par l'organisme lorsque l'embryon s'implante dans l'utérus, pourrait jouer un rôle dans leur déclenchement.", explique Anh-Chi Ton, sage-femme. Cette dernière précise que les femmes enceintes de jumeaux ou de triplés, chez qui le taux de Bêta-HCG. est plus élevé, ont justement parfois plus de nausées que lors d'une grossesse simple. Il est toutefois impossible de généraliser car certaines femmes n'ont que très peu de nausées, ne vomissent jamais, alors chez d'autres ces signes vont persister pendant de longues semaines.

Combien de temps durent les nausées et vomissements pendant la grossesse ?

"Les nausées débutent généralement vers 4 à 6 semaines de grossesse et durent pendant le premier trimestre. Elles disparaissent dans la plupart des cas au début du 4ème mois", explique la sage-femme. Il ne s'agit évidemment que d'une moyenne. Pour certaines femmes, les nausées vont démarrer avant même qu'elles n'apprennent leur grossesse, d'autres encore vont les voir se prolonger jusqu'à l'accouchement. 

Comment arrêter les vomissements pendant la grossesse ?

Toutes les femmes enceintes ont leurs techniques bien à elle pour soulager les vomissements et nausées.  Malheureusement (et ce serait trop simple !) il n'existe aucune technique qui marcherait pour l'ensemble des futures mamans. Chacune va alors tâtonner pour trouver l'option la plus satisfaisante. Parmi ses patientes, Anh-Chi Ton a justement observé de grandes disparités d'une femme à l'autre. Elle dresse ici la liste des différents remèdes et habitudes à prendre pour tenter d'apaiser ces troubles :

  • Manger des plats sans aucun assaisonnement ou de la nourriture très neutre : pain, pâtes sans sauce, riz. 
  • Manger au contraire des aliments acides, salés
  • Privilégier les aliments riches en vitamine B6 (blanc de volaille, tomates, brocolis, bananes etc.)
  • Fractionner les repas
  • L'homéopathie
  • L'acupuncture 
  • Le gingembre, l'eau citronnée
  • L'acupression

Peut-on prendre un médicament contre les vomissements pendant la grossesse ? 

Il est impératif de consulter un médecin ou une sage-femme avant de prendre des médicaments pendant la grossesse, quel qu'ils soient. Il arrive que l'on prescrive des médicaments aux femmes enceintes dont les nausées et vomissements sont très handicapants au quotidien. Attention toutefois, ils ne sont pas efficaces chez toutes les futures mamans et la prise doit rester ponctuelle. Parmi les médicaments les plus fréquemment prescrits on peut citer : le Donormyl, le Primperan et le Cariban.

Vomissements enceinte : quand s'inquiéter ?

Dans une immense majorité des cas, les nausées et les vomissements sont sans gravité et ne représentent un danger ni pour  la future maman, ni pour son bébé. Pour certaines femmes en revanche, ces symptômes sont si intenses qu'ils sont alors le signe d'une véritable maladie : hyperémèse gravidique. "La femme enceinte a des nausées très fortes, des vomissements incoercibles tout au long de la journée. Elle ressent une fatigue extrême, perd du poids. La situation est parfois si extrême qu'elle peut nécessiter une hospitalisation et la mise sous perfusions pour éviter la déshydratation", explique Anh-Chi Ton. Une femme qui aura souffert d'une hyperémèse gravidique pour sa première grossesse a malheureusement beaucoup de risques d'en souffrir à nouveau lors de ses grossesses ultérieures. Si les causes de cette maladie sont mal connues, on suppose qu'une anomalie des récepteurs à la bêta-hCG pourrait la provoquer. 

Merci à Anh-Chi Ton, sage-femme

Questions et petits maux de la grossesse