Varices pendant la grossesse : comment les éviter ?

Les varices font partie des nombreux maux susceptibles de survenir pendant la grossesse, surtout chez les futures mamans ayant une prédisposition héréditaire. À quoi sont-elles dues ? Que faire pour limiter leur apparition et les traiter ? Réponses et conseils du Dr Jean-Pierre Laroche, médecin vasculaire.

Varices pendant la grossesse : comment les éviter ?
©  marina113-123rf

Les varices se caractérisent par la dilatation anormale d'une ou plusieurs veines, formant un relief bleuâtre sous la peau. Elles surviennent essentiellement au niveau des membres inférieurs. Pendant la grossesse, la pression exercée par le poids du bébé sur le périnée et la vulve entraîne fréquemment des varices pelvi-périnéales

Quelles sont les causes des varices pendant la grossesse ? 

Plusieurs facteurs interviennent dans la formation des varices pendant la grossesse 

  • Une prédisposition génétique : les femmes qui développent des varices  primitives pendant la grossesse ont un terrain héréditaire dans la grande majorité des cas. 
  • La compression de la veine cave inférieure dans le ventre par l'utérus et par le fœtus entraîne un ralentissement du retour veineux et par conséquent, une perturbation du système veineux des membres inférieurs.
  • L'augmentation des sécrétions hormonales pendant la grossesse qui favorise la dilatation des veines.  
  • Le surpoids : l'obésité est un facteur de risque veineux qui augmente considérablement pendant la grossesse. 

"L'apparition des varices pendant la grossesse n'est pas systématique. Une femme enceinte qui n'a pas d'antécédents dans sa famille, qui n'a pas de surcharge pondérale et qui pratique une activité physique régulière n'a pas de risque très significatif de développer des varices. En revanche, une femme enceinte présentant une hérédité variqueuse et une surcharge pondérale a un risque important de développer des varices, qui apparaissent le plus souvent au deuxième trimestre de grossesse, parfois au troisième", précise le Dr Jean-Pierre Laroche.

Comment limiter l'apparition de varices enceinte ?

Une bonne hygiène de vie permet de limiter l'apparition de varices pendant la grossesse. Le Dr Jean-Pierre Laroche recommande de : 

  • pratiquer une activité physique régulière ;
  • contrôler son poids car le poids est un facteur de risque majeur ;
  • éviter les aliments gras, sucrés et salés ;
  • veiller à bien s'hydrater ;
  • porter des vêtements amples ;
  • passer régulièrement ses jambes sous l'eau froide, surtout en cas de fortes chaleurs ;
  • penser à surélever ses jambes en position allongée.

Quels sont les traitements contre les varices pendant la grossesse ?

Avant la grossesse

Si une insuffisance veineuse des membres inférieurs est constatée avant la grossesse, il est recommandé de consulter un médecin vasculaire afin de faire un bilan pour éventuellement agir en amont. "Il existe deux écoles : partant du principe que la grossesse ne va faire qu'amplifier les varices déjà existantes, certains spécialistes préconisent un traitement (écho sclérose ou endo-veineux) en amont. D'autres spécialistes pointent du doigt le risque de récidive pendant la grossesse, arguant la nécessité de mettre en balance le risque de récidive des varices ou d'aggravation des varices pendant la grossesse. Autrement dit, un traitement peut être envisagé en amont, et peut potentiellement améliorer la situation pendant la grossesse, mais il n'empêchera pas les récidives", détaille le médecin vasculaire. 

Pendant et après la grossesse

"Les techniques de sclérose et la chirurgie sont formellement contre-indiquées pendant la grossesse", prévient le Dr Jean-Pierre Laroche. Le traitement des varices pendant la grossesse repose sur trois composantes : le contrôle du poids, l'activité physique et la compression élastique à l'aide de bas à varices de classe 2, à porter dès le deuxième trimestre en cas de risque d'insuffisance veineuse. "Le poids représente un risque majeur de développement de varices au cours d'une grossesse, tout comme le manque d'activité physique puisque le retour veineux se fait par le mouvement : marche, vélo, natation, il faut bouger. Après le post-partum, il est nécessaire d'attendre entre 3 et 6 mois pour refaire un bilan des varices. Entre temps, de nombreuses varices vont disparaître spontanément, d'où l'importance de ne pas se précipiter ", insiste le spécialiste. 

Varices pendant la grossesse : quelles complications ? 

La principale complication des varices susceptible de survenir pendant la grossesse est la thrombose variqueuse, qui correspond à la formation d'un caillot dans une varice. Celle-ci se traduit par l'apparition d'un cordon rouge, chaud, douloureux et inflammatoire sur la jambe. "Le traitement repose sur la compression élastique et l'administration d'anticoagulants qui sont autorisés pendant la grossesse, à savoir les héparines de bas poids moléculaire administrés sous forme d'injection pendant 3 semaines à 1 mois, selon l'étendue de la thrombose variqueuse. Ce traitement n'est pas dangereux ni pour la femme, ni pour l'enfant. De manière générale, les varices peuvent constituer une complication de la grossesse, mais jamais une contre-indication", indique le médecin vasculaire. 

Questions et petits maux de la grossesse