L'ostéopathie pendant la grossesse : à quoi ça sert ?

L'ostéopathie est particulièrement efficace pour lutter contre les petits maux de la grossesse mais aussi préparer le corps à la naissance. A quel moment commencer ? Les séances sont-elles remboursées ? Les explications de Léa Taillade, ostéopathe dans le 14ème arrondissement de Paris.

L'ostéopathie pendant la grossesse : à quoi ça sert ?
© 2019 JOSEP SURIA

Pendant la grossesse, les muscles, les tendons, les articulations sont très sollicités et, sous l'effet des hormones, le corps de la future maman est mis rude à épreuve. Les petits maux de la grossesse sont fréquents, les douleurs parfois handicapantes. Une visite chez l'ostéopathe pendant la grossesse peut alors être d'une aide précieuse.

Ostéopathie pendant la grossesse : quels bienfaits ?

L'ostéopathe a une approche globale. "Nous nous intéressons tout d'abord à la femme avant qu'elle ai été enceinte : ses maux du quotidien, son travail, son activité physique, ses antécédents médicaux, ses précédentes grossesses s'il y en a eu, etc. Car tout cela va conditionner la capacité de son corps à s'adapter aux différentes modifications qu'impose une grossesse : modifications hormonales, prise de poids, changements posturaux, stress, appréhensions, charge mentale etc.", détaille Léa Taillade. Pendant la grossesse, la plupart des médicaments sont proscrits et beaucoup de femmes se tournent alors vers les thérapies manuelles comme l'ostéopathie pour soulager leurs maux. "L'ostéopathe, par des manipulations douces, va rendre la grossesse plus confortable et va permettra au corps de mieux s'adapter à ces modifications physiques et hormonales", ajoute la spécialiste. 

L'ostéopathie pour soulager les nausées de grossesse ?

Pour certaines futures mamans, les nausées sont le cauchemar du début de grossesse. Si les astuces sont nombreuses pour tenter de les soulager, l'ostéopathie peut également se révéler très efficace. "L'ostéopathe va vérifier la bonne mobilité et la bonne souplesse des attaches viscérales et organes en rapport avec la digestion (foie, estomac, intestin, colon). Il aide également à la régulation du système neuro-végétatif (le système nerveux involontaire) qui contrôle la fonction des organes. Associé à des conseils adaptés, cela peut aider à soulager les inconforts digestifs du premier trimestre de grossesse notamment.", précise l'ostéopathe. 

L'ostéopathie peut-elle soulager le mal de dos des femmes enceintes ?

En raison des nombreuses modifications du corps pendant la grossesse, la future maman peut expérimenter certains symptômes très désagréables : douleurs lombaires ou dorsales, les sciatiques mais aussi  douleurs ligamentaires, reflux et brûlures d'estomac, insomnies. "Notre travail est de remobiliser les zones raides par différents leviers (muscles, articulations, fascia, crâne, viscères) pour redonner au corps la capacité de s'adapter aux contraintes imposées par la grossesse. Des conseils adaptés à la patiente permettront également de prévenir ces douleurs et de rendre la patiente autonome : activité physique adaptée, étirements spécifiques et mobilisations régulières, exercices de respirations.", détaille Léa Taillade. 

Ostéopathie pendant la grossesse : quand prendre rendez-vous ?

On pense souvent à tort que l'ostéopathie peut présenter un risque pendant la grossesse, ou qu'on doit éviter de consulter en tout début de. grossesse ou à l'approche de l'accouchement. En réalité, il n'en est rien. "La prise en charge et les techniques utilisées par l'ostéopathe sont adaptées au stade de la grossesse, au motif de consultation, aux antécédents de la patiente et aux éventuelles complications de la grossesse, avec un suivi médical adapté bien sûr)", explique Léa Taillaide. Cette dernière précise donc qu'il n'y a donc aucun risque à aller consulter un ou une ostéopathe formé(e) à la prise en charge de la femme enceinte, et ce dès le début de la grossesse. "L'ostéopathe saura vous réorienter si ce n'est pas de son ressort. Si vous avez un doute, appelez-le avant la consultation, il saura répondre à vos questions et vous rassurer.", recommande la spécialiste. 

Ostéopathie et accouchement : ouverture du bassin, descente du bébé plus facile ?

Une consultation d'ostéopathie en fin de grossesse est toujours une bonne idée ! "On va s'assurer de la bonne mobilité de chaque articulation du bassin et du reste du corps afin de limiter les obstacles mécaniques à l'accouchement (par exemple bascule difficile du bassin, périnée ou stabilisateurs du bassin très contractés, douleurs lombaires) et dans le but aussi de rendre la fin de grossesse la plus confortable possible.", explique Léa Taillade. "Parfois, le travail d'équilibration des tensions et pressions au niveau du bassin, des ligaments utérins, du diaphragme, du thorax, etc. suffit pour donner le coup de pouce nécessaire au déclenchement d'un accouchement qui se fait attendre", ajoute-t-elle, rappelant toutefois que c'est surtout bébé qui décide du moment où il veut sortir ! L'ostéopathe rappelle qu'il est également utile de prévoir de consulter dans les semaines qui suivent l'accouchement, surtout s'il y a des douleurs persistantes. 

Les séances d'ostéopathie pendant la grossesse sont-elles remboursées ?

Les séances d'ostéopathie, pendant la grossesse ou en dehors de ce contexte, ne sont pas prises en charge par la sécurité sociale. Cependant une majorité des mutuelles prévoit maintenant un remboursement complet ou partiel d'un certain nombre de séances d'ostéopathie dans l'année.

Merci à Léa Taillade, ostéopathe D.O.F Paris 14ème 

Questions et petits maux de la grossesse