Epilation lumière pulsée : une méthode vraiment efficace ?

L'épilation par lumière pulsée semble bel et bien être une technique efficace pour se débarrasser des poils à la maison ou en institut. Prix, résultats, recommandations de l'Anses, danger... Tout ce qu'il faut savoir avant de sauter le pas.

Epilation lumière pulsée : une méthode vraiment efficace ?
© belchonock 123RF

Qu'est-ce que l'épilation par lumière pulsée ?

L'épilation à la lumière pulsée peut s'apparenter à l'épilation au laser, sauf que dans le premier cas on peut la pratiquer seule à la maison. Le principe est simple, l'appareil électrique va créer une micro source de chaleur à partir de la lumière qu'il émet. Cette conversion intense va pénétrer le poil jusqu'à griller son bulbe sous la couche superficielle de l'épiderme et donc réduire le follicule pileux en cendre. En plus d'éliminer radicalement le bulbe pour un moment, cette réaction thermique a pour effet d'altérer et ralentir considérablement la repousse des poils. Une révolution qui nous sauve la vie quand vient l'été et qu'on n'a ni la patience de se raser, ni le temps de prendre rdv chez l'esthéticienne !

L'épilation par lumière pulsée est-elle efficace ?

Lors d'une épilation classique à la cire, le poil est arraché mais le résultat n'est pas toujours optimale dans la mesure où tout dépend de la longueur de ce dernier. Sans compter qu'il peut arriver que le poil se casse, occasionnant poils incarnés et repousse mitigée... Avec un appareil à lumière pulsée (IPL ou intense pulsed light) cet effet mécanique de micro-brûlure à la racine même du follicule pileux, promet une épilation nette et durable voire définitive. Aujourd'hui, et avec tout le panel mis à notre disposition quant à l'épilation, la lumière pulsée se place en pôle position derrière le laser qui reste une méthode plus professionnelle et suivie, pour l'éradication totale des poils.

Quelle différence entre une épilation par lumière pulsée et une épilation laser ?

Les techniques sont différentes malgré un effet similaire sur le poil. Le laser émet une lumière qui n'utilise qu'une seule longueur d'onde mais qui est très concentrée et ultra puissante pour une épilation en théorie définitive. La lumière pulsée quant à elle, utilise plusieurs longueurs d'onde pour un rendu moins précis, plus diffus et moins puissant pour un usage à domicile et une épilation semi-définitive.

Quels résultats après une épilation par lumière pulsée ?

Les résultats concrets de l'épilation par lumière pulsée peuvent être très rapides puisque le poil se détériore dès la première séance. Dans la plupart des cas, on peut espérer une épilation semi-définitive (environs 90% des poils d'éliminer) au bout d'une dizaine de séances. Mais tout peut aussi dépendre de l'appareil utilisé, certains vont être plus efficaces que d'autres en fonction de la rapidité des pulsations de la lumière. À noter que chaque séance doit être espacée d'à peu près deux mois.

Bien choisir son épilateur à lumière pulsée

Quand on se lance dans l'aventure de la lumière pulsée, il est préférable de se tourner vers des appareils qui respectent les normes françaises ou européennes marquées CE, il s'agit d'un gage de qualité. On évite les mauvaises surprises ! Plusieurs marques proposent des appareils réputés comme BRAUN et son épilateur Silk Expert Pro 5Silk'n et son IPL Infinity ou encore le Lumea IPL Série 9000 de Philips.

Comment se déroule une épilation par lumière pulsée ?

Avant toute chose, il faut garder à l'esprit que l'épilation à la lumière pulsée est une sorte d'acte médical et qu'il faut prendre ses précautions. D'ailleurs l'ANSES a annoncé le 9 septembre 2021 qu'elle allait encadrer la pratique via des dispositifs règlementés ( études de tolérance, formation des professionnels etc.)  Pour une utilisation à domicile, pour éviter les brulures, on veille à régler son appareil sur le bon mode avant toute utilisation. L'appareil à lumière pulsée fonctionne de manière optimale lorsqu'il fait nettement la différence entre le poil et la peau. Le poil doit donc être nettement plus foncé que la peau. Si ce n'est pas le cas (peau mate ou poils clairs) il va falloir ajuster son appareil en conséquence. Dans un second temps, il faut définir les zones d'épilation, la lumière pulsée fonctionne très bien sur les demi-jambes, les aisselles ou encore le maillot (avec précaution et hors petites lèvres). Pour finir, une bonne préparation passe par le rasage préalable de la zone concernée. En effet, le rasage permet à la racine d'être nette et épaisse, le flash de l'appareil étant conçu pour reconnaître le bulbe sous cutané, cela fonctionnera mieux.

Précautions à prendre

  • Il ne faut jamais opérer sur un duvet, la lumière pulsée a pour effet de le chauffer et de l'épaissir. Tout ce qu'on ne veut pas !
  • Selon les dermatologues il est préférable d'éviter l'action de la lumière pulsée chez les adolescents (leur pilosité n'est pas encore arrivée à son terme.)
  • On évite toute épilation à la lumière pulsée (ou au laser) sur les peaux à problèmes.
  • Évidemment, on ne pratique pas sur femme enceinte ou allaitante.

Quel prix pour une épilation par lumière pulsée ?

Attention à bien prendre en compte qu'il s'agit d'un investissement dans la mesure où un appareil coûte en moyenne plus de 200 euros.