Pourquoi la ménopause donne des poils et comment les éliminer ?

Poils sur le menton, appauvrissement des cheveux, poils drus : les effets de la ménopause sur la pilosité féminine sont multiples et peuvent faire peur. Voici les solutions et conseils d'une dermatologue pour éliminer vos poils à la ménopause, sans danger.

Pourquoi la ménopause donne des poils et comment les éliminer ?
© 123RF - jackf

A la ménopause, de nombreux changements s'opèrent chez la femme, notamment sur son système pileux. Le Dr Laurence Netter, dermatologue à Paris, nous explique les effets de la ménopause sur les poils et les solutions esthétiques pour s'en débarrasser.

Pourquoi le système pileux change-t-il à la ménopause ?

Chez la femme, avant la ménopause, les poils sont régis par un système hormonal féminin (avec l'œstrogène et la progestérone) et masculin (la testostérone en tête de liste) qui forme un équilibre réglant la croissance des poils. Une fois arrivé à la ménopause, cette balance hormonale est perturbée : "la production d'hormones féminines diminue, causant une hyperandrogénie relative, c'est-à-dire que les hormones mâles prennent le dessus", nous explique le Dr Laurence Netter. Les androgènes (hormones masculines) sont alors responsables de la pousse des poils sur certaines zones du corps durant la ménopause.

hormone-menopause
© akaratphasura

Quels effets sur les zones du corps ?

"A la ménopause, on se masculinise", remarque le Dr Netter qui souligne également que les poils deviennent gros et drus, notamment sur le menton qui fait partie des zones hormonodépendantes, plus réceptives aux hormones et donc aux poils.

Si les poils poussent davantage sur certaines parties du corps à la ménopause, d'autres connaissent un effet inverse. Les poils se font rares et plus fins sur les jambes, le pubis ou encore le sourcil ("où on va surtout perdre la queue du sourcil", précise la dermatologue). Les cheveux aussi s'appauvrissent : les femmes ménopausées perdent ainsi en densité capillaire. Toutefois, le Dr Netter souligne que ce phénomène n'affecte pas toutes les femmes car il fait partie du vieillissement intrinsèque, correspondant aux modifications internes liées à l'âge, qui varient selon les femmes.

Quelles sont les solutions contre les poils à la ménopause ?

Pour se débarrasser des poils à la ménopause, le Dr Netter recommande deux techniques d'épilation. 

Le laser pigmentaire

Il est très efficace pour le visage. S'il est déconseillé sur les très jeunes femmes sur lesquelles l'épilation au laser peut engendrer une repousse paradoxale et aggraver la pilosité, le laser est redoutable sur les femmes ménopausées qui ne connaissent pas ce phénomène. Efficace uniquement sur les poils foncés, le laser pigmentaire va chauffer le poil pour le détruire. "N'attendez pas pour faire du laser car quand le poil est blanc, cela devient plus compliqué de l'éliminer", conseille la dermatologue.

L'épilation électrique

D'ailleurs, si vous avez les poils blancs, l'experte recommande l'épilation électrique, technique qui consiste à introduire une fine aiguille dans le bulbe du poil pour lancer une onde électrique haute fréquence pendant quelques millièmes de secondes. Résultat : le poil est détruit à sa racine. La dermatologue souligne qu'aucune technique d'épilation n'aggrave l'aspect, ni la repousse des poils à la ménopause.

Enfin, que vous soyez adeptes des solutions naturelles (cire au sucre, rasage, pince à épiler) ou esthétiques, le Dr Netter recommande de consulter un.e dermatologue pour vous débarrasser de vos poils à la ménopause, sans danger.

Merci au Dr Laurence Netter, dermatologue à Paris

Techniques et conseils pour la peau