Echographie : comment ça se passe ?

Cet examen permet de vérifier que la grossesse se passe bien et que le bébé se développe normalement. Comment se déroule une échographie et quand la faire ? Sont-elles prises en charge ? Ce qu'il faut savoir.

Echographie : comment ça se passe ?
© Anna Kovalchuk -123rf

Pendant la grossesse, les femmes enceintes passent trois échographies, une à chaque trimestre de la grossesse, prises en charge par la Sécurité sociale. Elles permettent de suivre l'évolution et le bon développement du futur bébé, tout au long de ces neuf mois. Contrairement à la radiographie, cette technique d'imagerie est non irradiante et utilise les propriétés des ultrasons. Ces derniers sont émis par une sonde et renvoyés par le fœtus, sous forme d'écho, d'où le terme employé pour désigner cet examen. Le gel que le médecin étale sur le ventre avant de procéder à l'examen, favorise ainsi le passage des ultrasons à travers la paroi de l'abdomen. L'échographie ne présente donc aucun risque pour la mère et son enfant et elle est parfaitement indolore. Comment se déroule une échographie ? Que faut-il faire avant le rendez-vous médical ? A quel moment est-il possible de connaître le sexe du bébé ? On vous dit tout sur ce moment unique de la grossesse.

Avant l'échographie. N'oubliez pas de vous munir des précédentes échographies, de votre prescription médicale et bien sûr de la carte vitale.  Il n'est pas nécessaire d'être à jeun. Par contre, on peut vous demander d'avoir la vessie pleine (surtout lors de la première échographie). Dans ce cas, n'urinez pas pendant 2 à 3 heures avant l'examen ou si vous avez uriné, buvez 4 verres d'eau 1 heure avant l'examen. Évitez de vous enduire le ventre d'huile ou de crème les jours qui précèdent votre échographie car elles diminuent la qualité de l'examen. Enfin, n'oubliez pas de signaler tous les antécédents familiaux ou personnels de grossesse pathologique.

Comment se déroule une échographie ?

Vous êtes allongée sur le dos, dans une pièce sombre pour faciliter la lecture des images. Vous pouvez venir accompagnée du futur papa ou d'un proche si vous le souhaitez. Le médecin ou la sage-femme procède alors à l'examen. Comment ça se passe ? Une sonde d'échographie est posée sur votre ventre après application d'un gel. Dans certaines situations, une échographie par voie endovaginale (une sonde adaptée est introduite dans le vagin) peut vous être proposée afin d'améliorer la visualisation de certaines parties du fœtus. Des photos peuvent être prises au cours de l'examen, mais la meilleure analyse se fait en temps réel au cours de l'examen. Les clichés vous seront remis avec le compte-rendu.  La durée de l'examen est variable (15 à 30 min en moyenne), liée principalement aux conditions de sa réalisation. A savoir : il arrive parfois que le médecin parle peu pendant qu'il observe son écran. Ne vous inquiétez pas, c'est juste qu'il est concentré.

Les résultats de l'échographie

Une fois l'examen terminé, n'hésitez pas à lui poser toutes les questions que vous souhaitez. Un premier commentaire pourra vous être donné pendant ou juste après l'examen, mais il ne s'agira là que d'une première approche, car les images doivent ensuite faire l'objet d'un compte-rendu écrit, disponible dans les meilleurs délais. Si une anomalie était évoquée ou diagnostiquée, l'avis d'un centre spécialisé dans le diagnostic anténatal pourrait être requis, ainsi que d'autres examens complémentaires (caryotype, bilan biologique, IRM ...). A savoir : malgré les améliorations techniques, cet examen, comme toute exploration d'imagerie n'est pas fiable à 100 %. Il se peut qu'une anomalie pourtant bien présente ne soit pas détectée (malformation non ou difficilement accessible, mauvaises conditions d'examen liées à la position fœtale, à la quantité de liquide amniotique, au poids maternel), ou qu'à l'inverse, certaines images soient faussement anormales. Enfin, la nature et l'origine exacte d'une anomalie ne peuvent pas toujours être précisées par l'échographie et le pronostic ne peut pas toujours être porté avec exactitude.

Première échographie : l'échographie de datation

Quand faire la première échographie ? Au cours du troisième mois, entre la 9e semaine et la 11e semaine de grossesse. 1, 2, 3, 4 bébés ? Vous allez en avoir le cœur net ! Idem pour la date du premier jour de grossesse (avec une marge d'erreur de 72 heures), une info bien pratique pour calculer le terme. Vous connaîtrez donc la date présumée de votre accouchement (c'est la raison pour laquelle on l'appelle aussi "l'échographie de datation"), La première écho est aussi l'occasion de définir les premières mesures pour votre petit bout : sa taille, celle de sa tête, de son fémur et aussi de son abdomen vous sont révélées. Les premières analyses de son comportement sont établies en fonction du nombre et de l'intensité de ses mouvements. D'éventuelles anomalies morphologiques et malformations (cardiaque par exemple) sont décelées. Pour la première fois, vous pouvez vraiment prendre conscience de la présence du futur bébé et surtout entendre son cœur battre ! Enfin, le gynécologue commente les images, mais il ne rendra son rapport définitif que quelques jours après par écrit à votre médecin traitant. Pour lui faciliter la tâche, transmettez-lui vos antécédents personnels et familiaux et la date de vos dernières règles.

2eme échographie : fille ou garçon ?

Quand ? A partir du cinquième mois de grossesse, entre 19 semaines et 24 semaines de grossesse. C'est la plus émouvante : vous voyez distinctement votre bébé ! Ses mains qui s'agitent, ses doigts de pied déjà bien formés, son joli petit profil... Cette échographie dite morphologique est aussi plus longue car elle est l'occasion de mesurer le bébé sous tous les angles, de son cerveau à son abdomen en passant par ses petits pieds ! Elle permet aussi de faire un bilan de santé complet du bébé et surveiller son développement (fonctionnement des organes, mesure du diamètre de la tête, de la circonférence abdominale, de la longueur du fémur...). Elle vise aussi à dépister des malformations. analyser le liquide amniotique et le placenta (vérification que le sang circule bien entre vous et votre bébé), à préciser le sexe si vous le souhaitez. Si vous voulez prolonger le mystère et découvrir s'il s'agit d'une fille ou d'un garçon un peu plus tard, pas de problème, mais prévenez bien le médecin qui fait l'échographie avant de commencer !

3eme échographie : on vérifie la croissance de bébé

Quand ? Au cours du 8e mois de grossesse, Entre 28 semaines et 34 semaines de grossesse. Dernier contrôle avant le grand jour ! Le bébé a bien grossi et il n'est plus possible de le voir en entier sur l'écran. Objectif de cette dernière échographie : vérifier que le bébé va bien (réexaminer sa croissance, ses mouvements, sa respiration), étudier la morphologie fœtale car certaines anomalies ne se révèlent que tardivement au cours de la grossesse, et observer s'il se présente bien pour l'accouchement (sa position, son poids...).

Echographie : quel remboursement pendant la grossesse ?

Les deux premières échographies sont prises en charge à 70 % par la sécurité sociale et ce jusqu'à la fin du 5e mois de grossesse (le reste peut l'être par votre mutuelle). La dernière échographie est quant à elle remboursée à 100 % (hors dépassement d'honoraires). Pensez à prendre rendez-vous au moins trois semaines avant la date que vous aura fixée votre professionnel de santé.  

L'échographie 3D

Si l'échographie 2D suffit largement pour suivre une grossesse, l'échographie 3D apporte une représentation plus réaliste de l'anatomie du fœtus, sous différents angles. L'échographie 3D fonctionne exactement comme l'échographie médicale classique en deux dimensions sauf qu'elle traite les images en volumes. Elle peut notamment permettre de confirmer et d'établir parfois un diagnostic plus précoce et/ou plus précis en cas d'anomalie, l'analyse de la colonne vertébrale, la mise en évidence de la clarté nucale... La 3D permet également de mieux connaître l'activité d'un fœtus au cours de sa vie intra utérine.