Première échographie : quand faire l'échographie du premier trimestre ?

L'échographie du premier trimestre est un examen déterminant dans le suivi de grossesse. Quand la faire ? Que vérifie-t-on ? Quelle différence avec l'échographie de datation ? Réponses du Dr Emmanuelle Barrali Golstenne, échographiste Gynéco-obstétricale.

Première échographie : quand faire l'échographie du premier trimestre ?
© Olena Kachmar-123rf

Qu'est-ce que la première échographie ?

L'échographie du premier trimestre correspond à la première des trois échographies recommandées pendant la grossesse. En plus d'être un moment magique durant lequel vous voyez votre bébé pour la première fois, elle permet de déterminer avec précision la date de la fécondation. Cela est important, notamment pour clarifier la date de l'accouchement et pour programmer les prochains examens. La première échographie permet également de savoir s'il s'agit d'une grossesse simple ou d'une grossesse multiple. Mais aussi de vérifier que le sac gestationnel est correctement implanté dans l'utérus et que le fœtus se développe normalement. C'est aussi à ce moment-là que l'on évalue le risque de trisomie 21.

Première échographie de grossesse : quand la faire, à quelle semaine ?

L'échographie du premier trimestre a lieu entre 11 semaines et 13,5 semaines d'aménorrhée
"Dans notre cabinet, nous préférons la faire entre la 12ème semaine et la 13ème semaine d'aménorrhée (13 SA), soit entre la 10e et la 11e semaine de grossesse, afin d'avoir une meilleure visualisation, notamment pour la mesure de la clarté nucale, commente le Dr Emmanuelle Barrali-Golstenne. L'échographie du premier trimestre dure une vingtaine de minutes. Elle peut éventuellement durer plus longtemps lorsque le fœtus est mal positionné, auquel cas le médecin peut être amené à faire marcher la patiente pour que le bébé bouge". 

Première échographie : quelle différence avec l'échographie de datation ?

Contrairement à l'échographie du premier trimestre, l'échographie de datation n'est pas systématique. Effectuée entre 5 et 9 semaines d'aménorrhée (soit entre 3 et 7 semaines de grossesse), elle a pour vocation de : 

  • préciser la date de début de grossesse,
  • de vérifier la bonne évolutivité et le bon emplacement de la grossesse en cas de douleurs et/ou saignements,
  • de repérer une éventuelle gémellité en cas d'antécédent familial ou de PMA.

"L'intérêt principal de l'échographie de datation est de permettre de réaliser l'échographie du premier trimestre au bon moment. En revanche, elle n'offre pas une analyse morphologique très fine", précise l'échographiste gynéco-obstétricale. 

Première échographie ou échographie du premier trimestre : que voit-on ? 

L'échographie du premier trimestre donne de précieuses informations sur le développement du fœtus et son état de santé. Elle permet notamment de déterminer : 

  • S'il s'agit d'une grossesse simple ou multiple.
  • Si le bébé présente une vitalité normale (mouvements spontanés et fréquence cardiaque normale).
  • S'il ne présente pas d'anomalies morphologiques. "Le radiologue vérifie que les organes sont bien en place, que le fœtus a bien deux bras et deux jambes, il effectue la mesure cranio-caudale (tête-fesses) ainsi que celle du périmètre cérébral, abdominal, du fémur et du pied. Ces mesures permettent d'ores et déjà d'orienter vers certaines pathologies", ajoute la spécialiste.  
  • La mesure de la clarté nucale, c'est-à-dire l'épaisseur des tissus sous-cutanés en regard de la nuque du fœtus, qui permet le dépistage d'anomalies chromosomiques et plus particulièrement de la trisomie 21. Le Dr Emmanuelle Barrali-Golstenne précise : "Cette mesure doit se faire dans des conditions très strictes de positionnement du fœtus de profil, dans une bonne courbure. Cette image ne se voit qu'à cette période, après elle n'existe plus, voilà pourquoi il est impératif de la déceler à ce moment-là. La valeur normale de la clarté nucale est fonction de la longueur cranio-caudale du fœtus et est reportée sur une courbe. Sa valeur est généralement inférieure à 2 mm". Si le risque est avéré, le médecin va orienter la patiente vers un bilan complémentaire plus poussé. 

La première échographie est-elle obligatoire ? 

Trois échographies sont effectuées pendant la grossesse au premier, au deuxième et au troisième trimestre. Elles ne sont pas obligatoires mais vivement recommandées puisqu'elles permettent de suivre l'évolution et le bon développement du fœtus. 

Suivi médical et maladies pendant la grossesse