Comment déboucher et assainir les pores ?

Vous n'en pouvez plus de jouer à "compte les pores" dans votre miroir de salle de bains ? Voici quelques conseils pour les purifier et atténuer leur apparence à court comme à long terme.

Comment déboucher et assainir les pores ?
© puhhha

Qui n'a jamais passé de longues minutes à observer les pores de son visage dans un miroir grossissant ? Qu'elles nous gênent ou non, ces microscopiques cavités font partie intégrante de la structure de la peau et ne peuvent être effacées d'un coup de baguette magique. Malgré tout, grâce à quelques produits de soin spécifiques et astuces de maquillage, leur apparence peut être fortement minimisée. On vous dit tout.

Les pores, qu'est-ce que c'est et à quoi servent-ils ?

Les pores sont de minuscules orifices situés à la surface de la peau. Ils sont la plupart du temps invisibles à l'œil nu mais ils peuvent devenir plus apparents, surtout sur le visage, une zone riche en glandes sébacées, lorsqu'ils sont obstrués par un bouchon de sébum (le fameux point noir qui nous agaçe tant) ou dilatés à cause du vieillissement naturel de la peau, du stress, de la pollution ou encore d'un démaquillage trop superficiel.

Les pores cutanés sont essentiels afin de réguler la température du corps et de permettre l'écoulement naturel du sébum, la substance produite par les glandes sébacées qui participe à la protection de la peau. Il ne faut donc pas les voir comme des ennemis mais plutôt comme des compagnons à apprivoiser (et à rappeler à l'ordre de temps en temps). Contrairement à ce qu'on entend parfois, il n'est pas possible de « resserrer » les pores de la peau (comme on ne peut pas non plus les « refermer »), leur taille étant déterminée de façon génétique. En revanche, à condition de mettre en place une routine beauté adaptée, il est possible de minimiser leur apparence.

Comment traiter les pores dilatées ?

Dans sa salle de bains, on peut adopter de nouvelles habitudes pour réduire l'excès de sébum, balayer les cellules mortes et stimuler la production de collagène, une protéine qui aide à soutenir la structure des pores et à modérer leur relâchement au fil du temps. Afin de décrasser la peau en profondeur et ainsi éviter les bouchons de sébum qui rendent les pores plus apparents, il est important de réaliser un démaquillage et un nettoyage minutieux du visage. La technique la plus efficace est celle du double-nettoyage, qui consiste à faire place nette en deux étapes : retirer les restes de maquillage et les particules de pollution avec un lait, une huile ou un baume, et assainir les pores avec un gel ou une mousse nettoyante. Une fois par semaine, pour compléter le nettoyage et aider à réguler les glandes sébacées, on peut aussi laisser poser un masque à l'argile rose ou blanche (toutes les deux moins asséchantes que la célèbre argile verte) pendant quelques minutes.

Pour traiter les pores de l'intérieur, on peut aussi intégrer une lotion exfoliante (Biologique Recherche, REN, Pixie etc.) à base d'acides de fruits ou d'extraits végétaux à sa routine « belle peau ». En décollant les cellules mortes de la surface de l'épiderme, ces actifs vont éviter qu'elles ne viennent encombrer les pores et ne finissent par former des points noirs. Selon la formule choisie, ce type de produit peut être utilisé une à deux fois par semaine comme tous les jours. Enfin, pour donner un petit coup de pouce à la production de collagène, un sérum à base de vitamine C, de bakuchiol ou de niacinamide (Paula's Choice, SkinCeuticals, Typology etc.) peut aussi être appliqué avant son soin hydratant habituel. En plus de prévenir la perte de fermeté, ces actifs stars vont agir sur d'autres problématiques comme l'homogénéité et l'éclat de la peau. De quoi faire oublier des pores un peu trop avenants !

Comment rendre les pores moins visibles grâce au maquillage ?

Si une routine de soin adaptée donnera de bons résultats sur le long terme, pour camoufler les pores de façon instantanée, on peut compter sur le maquillage et notamment sur les bases de teint lissantes et autres produits flouteurs d'imperfections (Benefit, Clarins, Erborian etc.). Ces produits, véritables « baguettes Photoshop », comblent les pores et lissent les petites irrégularités de la peau grâce à la présence de silicones polymères, dont la célèbre (et controversée) diméthicone. Afin d'éviter cet ingrédient souvent accusé d'être comédogène, certaines marques (Couleur Caramel, REN, Be + Radiance etc.) utilisent de la silice, de l'extrait d'agave ou des esters huileux d'origine végétale, issus notamment de l'huile de coco, pour donner un fini velouté à la peau.

La base de teint comblante s'applique après le soin hydratant, sur les zones où les pores sont les plus visibles, c'est-à-dire le menton, le nez, le front, et parfois même le haut des pommettes. Elle peut être utilisée seule, en première étape de sa routine de maquillage du teint et même, selon les formules, par petites touches pour matifier les zones de brillance à tout moment de la journée.

Techniques et conseils pour la peau