Rides du front : comment les atténuer ?

Les rides sont liées au vieillissement cutané, c'est vrai. Mais elles peuvent aussi être la conséquence de nos mimiques et de nos expressions faciales. C'est le cas des rides du front, qui se dessinent lorsque nous haussons les sourcils pour exprimer notre étonnement ou notre interrogation. Comment les atténuer efficacement ? Les conseils de Marie-Estelle Roux, dermatologue à Paris.

Rides du front : comment les atténuer ?
© dolgachov

Ride du front : de quoi s'agit-il ?

Le rides du front font partie des premières rides à apparaître sur le visage, parfois dès l'âge de 25 ans. Ce sont des rides d'expression qui se manifestent à chaque fois que nous sollicitons le muscle frontal dont le rôle est de tirer les sourcils et la peau vers le haut. "À la longue, la contraction répétée du muscle frontal entraîne l'installation de rides horizontales, explique la dermatologue Marie-Estelle Roux. On crispe le front sous l'effet de diverses mimiques, certes, mais parfois aussi pour des raisons anatomiques, parce que la forme osseuse du haut de notre visage fait que l'on a les sourcils ou le front très bas".

Aux alentours de 40-50 ans, ces plis naturels s'élargissent et se creusent car la peau perd en fermeté. C'est à cause du relâchement cutané : le collagène - qui apporte la résistance du derme - et l'élastine - qui permet à la peau de se remettre en place après avoir été étirée - voient leur production ralentir et se dégrader. Les rides d'expression deviennent alors de plus en plus marquées et l'âge se lit de plus en plus facilement sur le visage.

Comment enlever la ride du front naturellement ?

À moins de porter une frange ou de se balader avec un bonnet toute l'année, difficile de cacher les rides du front ! Pour les atténuer voire s'en débarrasser, une crème anti-âge est plus que bienvenue. En privilégiant des actifs capables d'enrayer l'affaissement des tissus comme l'acide hyaluronique, la vitamine C ou encore le rétinol (un dérivé de la vitamine A).

Mais il va surtout falloir appliquer sa crème correctement ! C'est-à-dire en effectuant un massage qui viendra détendre et relaxer le front. Car rappelons-le, les rides du front sont d'abord liées à la contraction de ce muscle plat qu'est le muscle frontal. Pour une gestuelle impeccable, on place ses mains en prière au centre du front, puis on effectue de grands lissages lents et appuyés en dirigeant chaque main du centre du front vers l'extérieur du visage.

Une fois la crème bien absorbée, on opère un stretching de la ride : on place nos doigts (sauf le pouce) de chaque côté de la ride pour l'étirer. Une main tire vers le haut et l'autre vers le bas dans un mouvement lent et profond. On déplace ensuite le mouvement le long de la ride.

"Toute activité qui détend les muscles est bonne à prendre, ajoute Marie-Estelle Roux. Cela peut être des auto-massages, de la gymnastique faciale ou plus globalement des activités physiques douces". Très tendance en ce moment, le Yoga du visage, qui vise à retrouver une mine fraîche et rayonnante, repose d'ailleurs sur cette combinaison gagnante : des massages faciaux, des postures de Yoga et des exercices de respiration.

Et le botox dans tout ça ? 

Les injections de botox (ou toxine botulique) permettent de détendre les muscles. Il est donc logique de les envisager pour traiter les rides du front. "Oui mais il y a tout de même quelques limites, prévient Marie-Estelle Roux. Lorsque les paupières sont très relâchées, on ne va pas pouvoir traiter le front avec le botox. Car si on empêche les sourcils de remonter, le relâchement des paupières va devenir très gênant. Dans ces cas-là, on conseille d'abord de traiter chirurgicalement les paupières (blépharoplastie) pour que les sourcils n'aient plus besoin de remonter les paupières. Puis on pourra faire du botox s'il reste quelques plis au niveau du front".