Retour de maternité : comment bien le gérer Branchez-vous sur radio bébé

Vous faites peu à peu connaissance avec bébé : pour comprendre peu à peu ses attitudes et ses pleurs, soyez à son écoute.

Apprenez à décoder les signaux de bébé

On peut se sentir un peu démunie au début, face à des pleurs que l'on peut trouver incompréhensibles. On vous a dit qu'une mère reconnaît d'instinct les besoins de son enfant ? C'est un peu plus compliqué que cela : il faut apprendre à se connaître et à vivre ensemble ! Aussi, soyez attentive aux divers signaux que vous envoie votre bébé : ses mimiques, sa gestuelle, ses pleurs que vous trouverez peut-être différents les uns des autres au cours de la journée (consultez notre article sur les pleurs de bébé). Vous décoderez alors son langage au fil des jours. Ne culpabilisez pas si au début, vous ne savez pas très bien ce qu'il veut ! Et ne restez pas seule avec vos questions.

Des professionnels peuvent vous aider 

Ainsi, vous pouvez faire appel à :

1. Une sage-femme libérale : quelques séances en post natal sont remboursées (contactez une sage-femme pour en savoir plus), notamment si vous rentrez plus tôt de la maternité : elle répond aux questions sur vous et bébé et peut vérifier votre épisiotomie et vous aider dans l'allaitement.
2. La PMI de votre ville, dont l'équipe est à l'écoute : vous y trouverez de bons conseils en puériculture, alimentation, soins divers..
3. Un pédiatre, aussi compétent pour répondre aux questions sur les comportements de bébé
4. Le fil Allo Parents bébé : un numéro vert mis en place par Enfance et Partage, que vous pouvez appeler de façon gratuite et anonyme pour toute question relative à votre bébé. Composez le 0800 00 3 4 5 6 : La ligne est ouverte du lundi au vendredi, de 10h à 21h sans interruption (Voir le site de Allo Parents bébé ici.)

Toutes ces personnes peuvent répondre à vos interrogations. Ainsi, Julie, maman d'un petit garçon de 2 ans et demi, se sentait un peu perdue : "J'avais plein de questions sur les soins du bébé (au sujet du cordon par exemple), sur l'alimentation (boit-il suffisamment ?) et sur moi (mon ventre va-t-il dégonfler ?)". Charlotte, quant à elle, avait des interrogations d'ordre logistique : "Comment concilier les nuits hachées de ma petite dernière avec le besoin de sommeil du grand qui entre en maternelle ? Comment bien m'occuper de l'aîné alors que j'allaite ? Comment faire pour déposer et aller chercher le grand à l'école, quand la petite avait besoin de calme et de repos ?" Julie a choisi de faire appel à une sage-femme, ce qu'elle recommande vivement à toute maman : "On a droit à quelques visites qui sont remboursées intégralement. La sage-femme reste 1 heure  et répond à toutes les questions, concernant le bébé ou la maman. Elle m'a aidée à mettre en route l'alimentation de mon bébé car au début il prenait difficilement le biberon. Elle a aussi vérifié le cordon et apporté un pèse-bébé. Elle a répondu aussi à des questions plus intimes sur le périnée par exemple et m'a conseillé des pédiatres de son réseau. Finalement au bout de quelques visites, j'étais rassurée et je me suis rendue compte que je me débrouillais très bien".

Sommaire