La rééducation abdominale après la grossesse

Si on parle beaucoup de l'importance de la rééducation du périnée après une grossesse, il ne faut pas négliger la rééducation abdominale. Quel est son objectif ? Quels exercices peut-on faire à la maison ? Les explications de Lauranne Tingry, masseur-kinésithérapeute.

La rééducation abdominale après la grossesse
© africa-studio.com (Olga Yastremska and Leonid Yastremskiy)

Qu'est-ce que la rééducation abdominale ?

"La rééducation abdominale est un type de rééducation qui vise à rendre leur fonction physiologique aux muscles abdominaux, qui sont au nombre de quatre", explique Lauranne Tingry, masseur-kinésithérapeute. "Les grands droits sont les plus superficiels et c'est à eux que l'on doit la fameuse la tablette de chocolat. Il y a également les obliques internes et externes. Et enfin le transverse de l'abdomen, le muscle le plus profond. Il est responsable en co-contraction avec les muscles dorsaux et le périnée du maintien des viscères et maintien du dos. C'est aussi qui lui est responsable de l'effet ventre plat", détaille la kinésithérapeute. 

Rééducation abdominale : à quoi ça sert après la grossesse ?

La grossesse et l'accouchement sont des épreuves pour le corps. Les muscles abdominaux sont notamment soumis à rude épreuve. Comme l'explique Lauranne Tingry, l'objectif de la rééducation abdominale après la grossesse est double. "Son rôle va être d'éviter les maux de dos mais aussi d'éviter dans les mois ou années à venir une descente d'organes", résume-t-elle. Le risque d'une descente des organes, qui ne sont plus suffisamment maintenus par la transverse de l'abdomen, est bien réel après une grossesse. Un trouble qui altère considérablement la qualité de vie, provoquant notamment des fuites urinaires. "Cette rééducation vise donc également à essayer d'ordonner une bonne qualité de vie à ces nouvelles mamans et à leur permettre de se retrouver et de réapproprier leur corps", explique la kinésithérapeute. Malheureusement la rééducation abdominale n'est pas systématique. "Il n'y pas pourtant pas de contre-indication à la pratiquer, que ce soit après un accouchement par voie basse ou par césarienne. On fait un bilan de la patiente quand on la reçoit pour la première séance. Et en fonction de ce bilan, on sait ce qu'on peut faire ou ne pas faire. L'important est toutefois d'avoir l'aval de son gynécologue avant de commencer. ", ajoute Lauranne Tingry. 

Après la grossesse : quand commencer la rééducation abdominale ? 

"La rééducation périnéale est à faire en priorité !", rappelle la kiné. On laisse au corps de la maman se remettre puis on peut attaquer ensuite la rééducation abdominale. C'est le médecin qui rédigera l'ordonnance. La Sécurité sociale prend en charge 10 séances de rééducation abdominale, lorsqu'elles sont entreprises dans les 6 mois qui suivent l'accouchement.

Après une césarienne, il faut environ 6 à 8 semaines pour que les tissus cicatrisent complètement. On réalisera donc la rééducation abdominale dans les deux à trois mois après la césarienne après la naissance de bébé.

Rééducation abdominale : quels exercices avec le kinésithérapeute ?

 "En kinésithérapie, on rééduque les abdominaux de manière hypopressive, c'est à dire qu'on assimile une contraction des abdominaux en même temps que le temps expiratoire de la respiration.", explique Lauranne Tingry. Concrètement cela signifie que l'on souffle et que l'on doit en même temps rentrer le ventre. Cela permet d'enlever toute la pression au niveau des viscères et du ventre pour justement ne pas pousser dans le périnée. "On peut être amené à utiliser du matériel, comme un anneau de Pilates par exemple. On travaille également sous forme de gainage dynamique quand la patiente a bien pris conscience de la contraction des abdominaux et du périnée", précise la kiné. Cette dernière indique que les exercices deviennent de plus en plus actifs et polyarticulaires au fur et à mesure des séances pour amener la patiente à faire des exercices de la vie quotidienne sans douleur, avec tonicité et force.

Comment remodeler son ventre après une grossesse à la maison ?

"Je donne toujours des exercices à faire à la maison, notamment des abdominaux hypopressifs qui ne nécessitent aucun matériel mais seulement un tapis de sol. Ce sont des exercices faciles à mettre en place et qui ne durent pas très longtemps. On peut par exemple les réaliser pendant la sieste de bébé",  explique Lauranne Tingry. En fin de rééducation en cabinet, la kiné amène doucement des exercices plus intenses comme du gainage ou des squats. "Ils pourront ensuite être reproduits à la maison en toute sécurité.", conclut la kinésithérapeute. 

Merci à Lauranne Tingry, Masseur-kinésithérapeute

Après l'accouchement