Pieds gonflés après l'accouchement : pourquoi, que faire ?

Si l'oedème des jambes et des pieds est fréquent pendant la grossesse, il arrive également qu'il se produise après l'accouchement. Comment expliquer ce phénomène ? Est-ce grave ? Comment réagir ? Les réponses d'Anh-Chi Ton, sage-femme.

Pieds gonflés après l'accouchement : pourquoi, que faire ?
© Pixel-Shot

Un symptôme fréquent pendant la grossesse et après l'accouchement ?

Parmi les petits désagréments de la grossesse, le gonflement des chevilles et des pieds est en bonne place ! "Au troisième trimestre de la grossesse, il s'agit même d'un symptôme très fréquent", confirme la sage-femme. Il peut être la conséquence d'un retour veineux moins efficace, de la rétention d'eau mais aussi d'une hypertension. 

Dans une immense majorité des cas, un gonflement des pieds et des chevilles en fin de grossesse ou après l'accouchement n'est pas grave. Les chevilles peuvent être gonflées en raison de l'accumulation de liquide dans les tissus. Cet œdème que l'on dit physiologique est notamment la conséquence de la production plus importante par les glandes surrénales des hormones responsables de la rétention de liquide. "L'augmentation du volume de l'utérus interfère également avec le retour veineux des jambes vers le coeur, notamment en fin de grossesse et après l'accouchement", confirme la sage-femme. "Tant qu'il s'agit d'un symptôme isolé, ce n'est pas inquiétant", ajoute-t-elle. 

Oedème chez la femme enceinte et en post-partum : quand s'inquiéter ?

Comme l'a précisé Anh-Chi Ton, un gonflement isolé des chevilles n'est pas un motif d'inquiétude. En revanche, lorsque ce symptôme est associé à d'autres signes, il peut s'agir d'une véritable urgence. "Associé à une hypertension, l'œdème peut être le signe d'un syndrome d'éclampsie, une maladie de grossesse qui peut survenir après l'accouchement"; explique la sage-femme. Parmi les autres symptômes de l'éclampsie : les maux de tête, les acouphènes, des troubles visuels, des douleurs abdominales, des nausées. "Des pieds gonflés associés à des douleurs aux mollets peuvent également être un signe de phlébite, lorsqu'un caillot se forme au niveau d'une veine et obstrue la circulation", ajoute Anh-Chi Ton. 

Une vigilance accrue après une césarienne

Le personnel de la maternité sera particulièrement vigilant à certains signes si l'accouchement s'est déroulé par césarienne. "Après une césarienne, il y a un risque accru de phlébite car la femme est moins mobile. En préventif cela vaut donc le coup de lui mettre des bas de contention et des anticoagulants, d'autant plus si elle a les pieds très gonflés et ne peut pas bouger", détaille la sage-femme. 

Comment éviter d'avoir les pieds gonflés après l'accouchement ?

"Moins on bouge et plus on a de risque d'avoir de l'œdème", prévient la sage-femme.  Cette dernière recommande donc aux futures mamans de faire des petits exercices dès la maternité : de la marche, des mouvements de pédalo avec les jambes, des contractions des mollets. En période de repos on peut également surélever légèrement les jambes grâce à un coussin mais aussi porter des bas de contention. L'idéal est. également de porter des vêtements amples qui ne restreignent pas le flux sanguin.

Merci à Anh-Chi Ton, sage-femme

Après l'accouchement