Après césarienne : cicatrice, rapports, comment récupérer ?

Après une césarienne, la jeune maman doit prendre certaines précautions afin d'assurer une cicatrisation optimale. Quand reprendre le sport, les rapports, la rééducation du périnée après une césarienne ? Le Dr Cécile Pénager, gynécologue-obstétricienne, nous livre ses conseils.

Après césarienne : cicatrice, rapports, comment récupérer ?
© VADIM KUSHNEROV

Pour faire naître le bébé lors d'une césarienne, le chirurgien réalise une incision juste au-dessus de l'os du pubis. En résulte une cicatrice d'une dizaine de centimètres. Si les futures mamans sont souvent inquiètes à la perspective d'avoir une marque indélébile sur la peau, elles doivent se rassurer. Au fil des mois puis des années, elle va devenir de moins en moins visible. 

Après césarienne : quels sont les soins de la cicatrice ? 

En fonction du gynécologue, il peut y avoir des fils sur la cicatrice, des fils sous la peau qui ne se voient pas ou bien des agrafes. Le Dr Pénager préconise des soins très simples à ses patientes. "Dès que le pansement est retiré, c'est à dire le lendemain de l'opération, je recommande un lavage quotidien avec de l'eau et du savon. Ensuite on rince bien, puis on sèche en tapotant", explique-t-elle. Il est très important de veiller à ce que cette zone soit bien sèche et qu'il n'y ait pas de macération, afin que la cicatrisation se fasse bien.

Quand il y a des fils non résorbables ou des agrafes, ils sont retirés 7 jours après la césarienne par une infirmière la maison. Après le retrait des fils, la maman surveille à la maison que la cicatrice ne soit pas dure ou rouge, qu'il n'y est pas de gonflements ni de sécrétions. "Si jamais il y a un problème, il faut voir un professionnel de santé, médecin généraliste, sage-femme ou gynécologue" insiste la gynécologue. Au bout de 15 jours, la cicatrice commence à être bien fine. Après un à deux mois, on peut commencer à masser la cicatrice avec une crème hydratante pour l'assouplir et de permettre à la peau de retrouver sa souplesse.

Après césarienne : quels sont les risques ?

La césarienne est une intervention chirurgicale qui comporte des risques, même si dans une immense majorité des cas, tout se passe très bien. "Dans l'immédiat après une césarienne, on fait surtout attention à la maternité et dans les jours qui suivent. Mais il s'agit vraiment d'une surveillance à très court terme. Le risque principal est celui d'infection de l"utérus ou d'une d'infection de la cicatrice qui peut survenir jusqu'à 7 à 10 jours après l'intervention. C'est pour cette raison qu'on surveille bien la température des mamans qu'on s'assure qu'elle n'a pas de douleur au ventre", explique le Dr Pénager. Cette dernière précise que l'autre risque dans les 24 heures après la césarienne est celui d'une hémorragie de la délivrance. La maman est surveillée en salle de réveil puis dans le service, afin de vérifier qu'il n'y ait pas de perte de sang supérieure à la normale. 

Combien de temps la douleur de la cicatrice dure-t-elle ?

Selon le Dr. Luka Velemir, chirurgien gynécologue-obstétricien à Nice, la durée de la douleur post-césarienne peut varier de quelques jours à un bon mois en fonction de chaque femme et de la technique opératoire utilisée. Sauf dans le cas d'une césarienne complexe (hémorragies, infections…), les sensations de tiraillement et de picotement s'estompent au bout d'une à deux semaines. "Les douleurs sont assez importantes les deux-trois premiers jours, puis légères à modérées jusqu'à deux semaines", tient à rassurer l'expert. Une femme qui a subi une césarienne en urgence a souvent plus mal qu'une femme qui a accouché avec une césarienne programmée, car "la femme, en travail, a son utérus contracté, bien plus irrité et donc plus endolori", précise-t-il. En cas de gêne ou de douleur, les patientes ont des protocoles de calmant adaptés à leur douleur. "On ne laisse aucune femme souffrir ! On leur prescrit du paracétamol (Doliprane) et des anti-inflammatoires si les douleurs sont légères", explique le Dr. Velemir, "si la douleur est un peu plus intense, on peut lui administrer de l'Efferalgan codéiné (sauf si elle allaite) ou des comprimés de dérivés morphiniques". Mais dans la plupart des cas, le combo paracétamol et anti-inflammatoires suffisent à calmer les douleurs post-opératoires. Toutefois, si la cicatrisation entraîne de fortes ou de persistantes douleurs, il faut aller consulter car ces dernières peuvent être le signe d'une infection. De même, si au retour à la maison, des saignements abondants, des vomissement, de la fièvre ou de fortes douleurs dans les mollets apparaissent, il est indispensable d'en informer son médecin, ajoute le spécialiste.

Peut-on porter son bébé après une césarienne ?

On entend souvent qu'après une césarienne, la maman ne pourra pas porter son bébé dans les bras et donc s'en occuper. Mais c'est en réalité complément faux ! "La maman peut complètement porter son bébé.", rassure le Dr Cécile Pénager, qui précise toutefois que le premier jour, les douleurs sont plus importantes que lors d'une accouchement par les voies naturelles. C'est pour cette raison qu'il faut accepter les anti-douleurs prescrits par l'équipe soignante. "Quelques heures après la naissance, la maman peut se lever avec l'aide d'une infirmière, et commencer à s'occuper de son bébé. Elle ne doit pas craindre que les fils cassent,  il n'y a vraiment aucun risque", précise le Dr Pénager.  S'il est important que la maman se mobilise, elle doit toutefois faire travailler le moins possible ses abdominaux.

Après césarienne :  quand peut-on reprendre les rapports ?

Il n'y a pas de contre-indication à reprendre les rapports sexuels 3 semaines après une césarienne, le laps de temps généralement nécessaire à la jeune maman pour se remettre de l'accouchement, de la fatigue liée au bébé. "Mais la patiente reprend les rapports sexuels surtout quand elle est prête ! Tout dépend de son confort, de comment elle se sent. Elle doit faire en fonction de son ressenti, attendre si elle a des douleurs et reprendre plus tard.", observe la gynécologue. 

La rééducation du périnée après une césarienne

Après une césarienne ou un accouchement par voie basse, il faut attendre 6 à 8 semaines pour faire la rééducation du périnée. "C'est le temps nécessaire pour que tous les organes reprennent leur place, que la paroi abdominale retrouve sa place et se resolidifie", explique le Dr Pénager. Le périnée sera évalué lors de la visite post-natale, 6 à 8 semaines après la césarienne. "Suite à cet examen on prescrit, ou pas, la rééducation du périnée. Ce n'est pas systématique chez les femmes qui n'ont aucun signe de faiblesse du périnée et une bonne tonicité à l'examen.", ajoute le médecin. On peut également prescrire une rééducation des abdominaux faite par un kiné, mais cela non plus n'est pas systématique et dépend de l'examen clinique.

Quand peut-on reprendre le sport après une césarienne ?

Tout comme pour la rééducation du périnée, on recommande de pas faire de sport 6 à 8 semaines après la césarienne. "Après deux mois, lorsque la cicatrisation s'est bien faite, on peut recommencer à faire des abdos, de la course à pied. Mais l'intensité de la pratique doit être dictée par le ressenti de la patiente.", recommande le Dr Pénager. 

Quand retomber enceinte après une césarienne ?

C'est une question que beaucoup de femmes se posent. "Un an est suffisant pour retomber enceinte après une césarienne : c'est le délai idéal pour ne pas accroître le risque de prématurité, d'hémorragie au troisième trimestre, d'infection utérine ou d'anémie chez la maman", nous précise quant à lui le Dr. Luka Velemir, chirurgien gynécologue-obstétricien. "Les dernières études scientifiques ont d'ailleurs montré qu'on n'augmentait pas les risques d'une nouvelle grossesse si on attendait au moins 12 mois entre l'accouchement par césarienne et le début d'une nouvelle grossesse". En revanche, avant 12 mois, le risque de rupture de l'utérus au cours de l'accouchement par voie naturelle est un peu plus grand.

Merci au Dr Cécile Pénager, gynécologue-obstétricienne 

Accouchement