Yoga dans le noir : zoom sur cette tendance tamisée

À la lumière infrarouge, à la bougie, à la lueur de faibles LEDs lumineuses, de plus en plus de studios proposent des cours de yoga plongés dans l'obscurité. Une façon de libérer le corps et l'esprit.

Yoga dans le noir : zoom sur cette tendance tamisée
© Riise

Yoga dans le noir : c'est quoi ?

Pourquoi enchaîner les chiens tête en bas dans le noir ? Parce que la semi-obscurité (aucun cours testé ne se déroule dans le noir absolu) procure un sentiment d'anonymat libérateur. Débarrassée du regard des autres ou de son propre regard dans le miroir, on lâche prise plus facilement. S'entraîner dans le noir permet ainsi de travailler sa confiance et son estime de soi. Allégée de l'obsession de réussir un asana beau et esthétique, la pratique prend de la hauteur, on est plus en lien avec ses ressentis. La reconnexion à soi se fait plus facilement. Les cours de yoga dans le noir nous amènent à un autre niveau de pratique, au-delà de l'effort physique, là où détachée de l'image que nous renvoie le miroir, peut se reconnecter à son "moi" intime. Aussi, l'obscurité améliore la concentration, aide à être plus focus sur sa pratique, sa respiration, ses ressentis. On ne cherche plus à faire une jolie posture mais à être à l'écoute de soi pour ressentir les bonnes sensations.

Comment se déroule un cours de yoga dans le noir ?

Les cours de yoga dans le noir ne sont pas nécessairement des flow de yoga pur. Ils s'inspirent plutôt d'asanas mixés à d'autres mouvements de Pilates ou de fitness par exemple. Ils s'adressent aussi bien aux yogis avertis qu'aux novices. Ces nouvelles formules dans le noir sont des propositions pour varier les plaisirs et se renouveler dans sa pratique. Au quotidien, il est tout à fait possible de reproduire à la maison l'ambiance intimiste de ces studios. Il suffit simplement de fermer les volets, d'éteindre les lumières et de placer dans la pièce quelques bougies ou d'allumer une petite lampe.

Où pratiquer le yoga dans le noir ?

  • POSES pour garder le rythme

Chez POSES, le petit dernier des studios parisiens, le workout de 50mn se déroule dans le noir. Les yogis sont éclairés par des jeux de lumière doux. Les flows de yoga vinyasa intègrent des sessions dites "Pulse" qui combinent renforcement et exercices d'isométrie au poids de corps. Un combo qui travaille la force, la mobilité et la fluidité.
Ça va vite. Heureusement, les mouvements sont simples car les enchaînements sont rapides. On enchaîne 3 flows pendant la séance. On répète les enchaînements plusieurs fois avant d'arriver au Free Flow, un flow pendant lequel on laisse libre cours à son imagination pour réaliser les postures de son choix.
Sur les premières répétitions, on a tout juste le temps de se placer, mais au fil des répétitions, les flow deviennent plus fluides.

On aime : Les périodes de Free Flow pendant lesquelles on se sent complètement libérée.
Infos pratiques : POSES, 21 rue des filles du calvaire, Paris (Tarifs : 30€ la séance, 249€ le pack de 10 séances)

  • YUJ pour faire grimper la température

Le cours se passe dans le noir à la lumière des infrarouges et des bougies électriques. Pendant 60 mn, sur une playlist boostante calée sur les mouvements, on enchaîne les asanas sous les infrarouges qui font grimper la température, environ 25° dans la pièce. On a chaud, on transpire. L'idée est de nous faire suer pour permettre à l'épiderme de se détoxifier. Selon la fondatrice des lieux, Hélène Duval, les infrarouges calment le système nerveux et permettent une sudation 3 à 6 fois plus importante qu'une chaleur traditionnelle. Le flow inspiré de l'ashtanga a pour but de nous nettoyer mentalement et physiquement.
Le cours est assez intense, les novices devront suivre le rythme soutenu. Mais après un certain temps, la chaleur et l'obscurité aidant, on lâche prise et on se laisse porter par le flow. On en ressort apaisée et énergisée.

On aime : Cette sensation de cocon liée à l'obscurité et à la chaleur.
Infos pratiques : Yuj Yoga, 9 adresses à Paris, sa région et Chamonix (Tarifs : 30€ la séance, 260€ le pack de 10 séances)

  • Riise pour un renforcement en profondeur

Avec Riise 50 minutes suffisent. Dans la salle plongée dans l'obscurité et éclairée par des LEDs, le cours démarre au rythme d'une playlist rap US aux influences 90's. Après un instant en tailleur pour poser son souffle, l'échauffement commence tranquillement avec des chiens en bas, des cobras, des dos droits. Puis, place aux enchaînements inspirés du yoga vinyasa. Les flows s'enchaînent rapidement pour faire monter le cardio. On alterne flows de yoga et sessions Burn pendant lesquelles la lumière s'allume, le volume sonore grimpe pour laisser place aux exos de fitness (squats, planches, fentes...). Les mouvements sont lents pour mieux accentuer le travail sur les muscles profonds. Puis, on repart sur des séries de " planche, chien tête en haut, chien tête en bas, dos droit ".

Dans le noir, portées par les encouragements du prof on se déconnecte du quotidien pour mieux se reconnecter à l'instant et à soi. La chaleur grimpe rapidement, créant une nouvelle énergie. L'esprit lâche prise, le corps vibre et... tremble. Car sur les sessions " Burn " ça pique, les muscles n'ont pas une minute de répit, on transpire à grosses gouttes dans la salle chauffée à 26°. Quand la fin arrive avec la phase " cool down " on n'est pas mécontente. On ressort du cours lessivée, rassurée sur sa pratique (dans la pénombre on gagne en confiance en soi) et prête à recommencer !

On aime : La salle canon conçue de façon éco-responsable et les petites courbatures du lendemain.
Infos pratiques : Riise Studio, 9 rue Charlot, Paris (Tarif : à partir de 16 € la séance (pas d'abonnement)