Comment réussir sa coloration maison

Rapide et surtout moins onéreuse qu'une séance chez le coiffeur, la coloration maison est devenue un vrai rituel de beauté. Mais attention quelques règles d'or sont à respecter.

Comment réussir sa coloration maison
© Elnur Amikishiyev

Bien choisir sa couleur, bien l'appliquer, utiliser les bons soins pour en préserver l'éclat... On vous dit tout sur la coloration maison.

Choisir la bonne couleur

La coloration permet de personnaliser une coupe de cheveux, d'illuminer le teint ou de sublimer un regard. Pour la réussir, veillez à bien choisir votre couleur en fonction de votre carnation et de votre couleur de base. Par exemple, évitez de vous transformer en blonde platine si vous êtes très brune au teint mat. De même, si vous avez une peau pâle et les cheveux châtain clair, préférez les couleurs cuivrées et chaudes, qui rehaussent le teint et donnent bonne mine.

Choisir le bon type de coloration

Que vous ayez envie de donner de légers reflets à la chevelure ou de modifier radicalement la couleur de vos cheveux, il y a quelques principes à suivre pour bien choisir votre produit colorant. Les colorations se divisent en trois groupes:

  • Les colorations fugaces ou éphémères, qui s'estompent en 6 à 8 shampoings, sont l'option idéale pour une soirée. Elles sont peu couvrantes (elles dissimulent environ 30% de cheveux blancs) et ne permettent pas d'éclaircir le cheveu ou de trop le foncer.
  • Les colorations ton sur ton (aussi appelées permanentes) couvrent environ 50% des cheveux blancs. Elles tiennent 6 à 8 semaines. Si l'on souhaite vraiment changer radicalement de tête ou être tranquille pendant un moment, 
  • Les colorations permanentes qui modifient définitivement le pigment naturel du cheveu grâce à des agents oxydants et de l'ammoniaque. Elles permettent de foncer ou d'éclaircir la chevelure de plusieurs tons pour celles qui souhaitent un changement radical, et ce durant deux mois. C'est la solution idéale pour couvrir impeccablement la totalité des cheveux blancs. Seul inconvénient : les racines, à couvrir toutes les cinq semaines. 

Vous pouvez aussi avoir recours à des ingrédients naturels comme le henné. Attention tout de même à son utilisation. En effet, si ce pigment naturel protège le cheveu des agressions extérieures et lui apporte de la brillance, le henné dispose d'un fort pouvoir couvrant qui, en cas de loupé, ne se corrigera pas, même pas avec une coloration permanente. C'est aussi pour cette raison, il faut penser à particulièrement bien se protéger lors de la coloration au henné, pour ne pas avoir les mains orangées, ou salir ses vêtements. 

Appliquer sa couleur, mode d'emploi

Pour réussir votre couleur, soyez concentrée et aussi appliquée !
A chaque nouvelle application, faites une touche d'essai quarante-huit heures avant, derrière l'oreille, afin d'éviter tout risque d'allergie. Lisez attentivement la notice et appliquez les instructions à la lettre, en y ajoutant aucune fantaisie et respectez bien le temps de pose sur les cheveux et utilisez la totalité du produit en protégeant vos mains avec des gants. Si vous faites une coloration sur des cheveux déjà colorés, appliquez le produit à la racine et allongez le reste sur les longueurs. Pensez aussi à bien malaxer vos cheveux pour que la couleur s'imprègne au mieux. Enfin, ne sautez jamais l'étape "soin" si votre kit de coloration en propose une (sous forme de masques hydratants). Enfin, si un changement radical de couleur ne vous semble pas approprié, certaines marques proposent des kits de méchage ou de balayage auburn, acajou, cuivré, qui donnent du relief à votre couleur de base sans trop la changer. Dans tous les cas, qu'il s'agisse d'une coloration permanente tous les deux mois ou d'un ton sur ton toutes les six semaines, veillez à toujours bien espacer vos colorations. A trop les renouveler pour raviver la couleur, vous ne ferez qu'altérer les nuances et, à terme, abîmer vos cheveux.

Entretenir sa coloration

Au quotidien, entretenez l'éclat de votre couleur avec des soins adaptés, spécialement formulés pour les cheveux colorés. Ces derniers repigmentent, fortifient, hydratent et surtout, ravivent les nuances entre deux colorations et ne faites jamais de coloration avant, ainsi que les jours qui suivent une permanente et enfin ne réutilisez jamais l'applicateur de mélange de votre précédente coloration.

Que faire en cas de loupé ? 

En cas de ratage, deux solutions s'offrent à vous : si c'est une coloration ton sur ton , vous attendez que la couleur s'estompe au fil des shampoings. Et s'il s'agit d'une coloration permanente, il ne vous reste plus qu'à filer chez le coiffeur.

Comment réussir sa coloration maison
Comment réussir sa coloration maison

Sommaire Choisir la bonne couleur Choisir le bon type de coloration Bien appliquer sa coloration maison Entretenir sa coloration maison Comment rattraper une coloration maison ratée ? Bien choisir sa couleur, bien...