Le régime Paléo(litique)

Qualifié de "diète ancestrale", le régime paléolithique a pour objectif de laisser de côté les habitudes alimentaires actuelles afin de reprendre le mode de nutrition de nos ancêtres.

Le régime Paléo(litique)
© Andrea De Martin /123RF

Pour suivre ce programme amaigrissant, il faut renoncer aux produits laitiers et aux céréales. Le fait qu'il fasse partie des régimes faibles en glucides en fait un allié de taille pour perdre du poids. Vous mangerez donc principalement des protéines, des légumes (verts, rouges et jaunes) et des fruits pauvres en amidon ainsi que des noix, des amandes, des noisettes et des graines et ceci jusqu'à satiété. Oubliez notamment les produits transformés ou en conserves, le pain, le sucre, les boissons gazeuses et tous les aliments salés. Contrairement à d'autres régimes, la méthode Paléo autorise quelques repas plaisirs une, deux ou trois fois par semaine maximum. Pour mener à bien ce programme, il est primordial d'écouter vos sensations. Il est inutile de prendre 3 repas par jour à heures fixes si vous n'avez pas faim. Il est également recommandé de faire une pause de 4 à 7 heures entre deux repas et de prendre le petit-déjeuner tôt le matin et le dîner tôt dans la soirée afin de rester le plus longtemps possible à jeun. Si l'on en croit certains chercheurs, suivre le régime paléolithique permettrait de retrouver forme et énergie. Il serait efficace dans la perte de poids mais aussi pour prévenir les allergies ou les maladies métaboliques.

La méthode 

Réputé pour aider à perdre du poids et à agir de manière bénéfique sur l'organisme, la méthode Paléo repose sur le principe que nos ancêtres vivaient mieux, plus longtemps et en meilleure santé. Dans un article publié en 1985, le Dr S. Boyd Eaton a dévoilé la théorie selon laquelle l'alimentation de nos aïeux serait parfaitement en adéquation avec nos besoins nutritionnels actuels. Pour suivre ce régime, il faut d'abord être prête à supprimer plusieurs familles d'aliments. Le programme préconise en effet de ne consommer que des aliments bien définis se rapprochant le plus possible des habitudes alimentaires utilisées à la Préhistoire.

N'autorisant pas à consommer toutes les familles d'aliments, le régime Paléo peut être difficile à suivre au quotidien. Et même s'il est pensé pour couvrir tous nos besoins et agir sur la satiété, il est tout de même restrictif et peu varié. Il est interdit par exemple de consommer la plupart des accompagnements, les produits laitiers, les sauces et de nombreux desserts. Le point positif est que le nombre de calories par jour n'est pas limité, l'objectif est de manger jusqu'à satiété. Le tout associé bien sûr à une activité physique régulière. Attention il ne s'agit pas de courir un marathon une fois tous les deux jours mais plutôt de bouger doucement mais quotidiennement grâce à la marche rapide ou au vélo. 

En pratique

Comme d'antan, il faut donc manger suffisamment de protéines, limiter l'apport en glucides à hauteur de 50 à 100g par jour maximum et consommer des bonnes graisses pour avoir de l'énergie. Les sources de protéines et de graisses doivent se trouver prioritairement dans les viandes de qualité, certains poissons et les œufs. Les glucides dans les fruits et légumes frais et les lipides dans les graisses animales, les huiles, les noix, l'avocat… Ces aliments doivent être d'ailleurs autant que possible choisis bio. Recommandé mais non obligatoire pendant la diète, le jeûne intermittent permet aussi de réduire les calories. Une fois par semaine, vous pouvez donc prendre le parti de sauter un repas même si nous vous le déconseillons car ce procédé n'est pas gérable au long terme. 

Si vous suivez tous ces principes à la lettre, la perte de poids peut atteindre jusqu'à 1 kilos par semaine. Voici quelques pistes d'aliments à consommer selon les repas et selon votre faim dans le cadre du régime Paléo. 

  • Idées pour le petit déjeuner : œufs durs ou omelette, amandes / noix, fruits frais
  • Idées pour le déjeuner : légumes frais, poulet / dinde, saumon / crevettes, fruits frais, patates douces
  • Idées pour le dîner : salade de thon, filet mignon ou de porc, bœuf, fruits frais

Les aliments à supprimer 

Pour suivre cette méthode, il est important d'être motivée et rigoureuse. En effet, pour voir les résultats arrivés, vous allez devoir transformer votre alimentation et donc supprimer les aliments dits "non Paléo". En voici un panel :

  • Laitages : yaourt, fromage, lait
  • Légumineuses : haricots, petits pois, lentilles
  • Céréales : pain, flocons d'avoine, pâtes, blé / farine / maïs
  • Boissons : sodas, alcools, boissons énergétiques

Sans surprise, il va également falloir faire l'impasse sur le sucre raffiné en général, les produits transformés, industriels ou en conserve ainsi que les aliments très salés. Cette diète va ainsi permettre de brûler plus de calories grâce à la consommation supérieure de protéines par rapport aux glucides et aux lipides. 

Avantages : riche en protéines, perte de poids rapide
Inconvénients : monotone, effet yoyo