Thierry Mugler : carrière du couturier, père du parfum Angel

Thierry Mugler est mort brutalement le dimanche 23 janvier 2022. Un accident ? Plutôt un décès aux causes naturelles d'après son agent. Le couturier, qui s'est éteint à 73 ans, a durablement marqué la mode et la parfumerie.

Thierry Mugler : carrière du couturier, père du parfum Angel
© Avalon/ABACA

Le créateur Thierry Mugler est mort soudainement le dimanche 23 janvier 2022. Un accident ? Non, une "mort naturelle" selon les mots de son agent Jean-Baptiste Rougeot qui a annoncé sa disparition à l'Agence France Presse (AFP). Couturier, parfumeur, costumier... La carrière de Thierry Mugler, ou plutôt de Manfred Thierry Mugler, comme il se faisait appeler depuis quelques années, fut aussi riche que variée. Son décès est survenu quelques heures à peine avant le coup d'envoi de la Fashion week haute couture à laquelle Thierry Mugler a si souvent participé. Retour sur une carrière exceptionnelle, sur ses plus belles créations et sur ses incroyables transformations physiques.

Quels sont les hommages rendus à Thierry Mugler ?

Créateur phare des 80's et des 90's, il s'est fait connaître pour ses collections époustouflantes autant que pour ses parfums envoûtants. Le couturier, passé du prêt-à-porter à la haute couture, était aussi un véritable professionnel du spectacle. Sur les réseaux sociaux, les hommages à Thierry Mugler se succèdent. Influenceurs, personnalités publiques, créateurs... La créatrice de lingerie Chantal Thomass, contemporaine du designer, a eu ces mots : "Même si le tourbillon de la vie nous a éloignés, nous nous sommes toujours retrouvés. Nous perdons un créateur hors norme qui a voulu la mode "bigger than life". Un homme qui par son talent aura su sublimer tout ce qu'il touchait. Malgré la profonde tristesse… C'est une chance de l'avoir connu."

Le designer Jean-Charles de Castelbajac, lui, se confie sur les liens qu'il entretenait avec le créateur. "THIERRY/ Aujourd'hui la Fashion week commence à Paris et mon ami Manfred Thierry Mugler nous a quitté. j'ai rencontré Thierry pour la première fois en 1969, nous avions un client en commun, un fabriquant de tricot, Caroll, à qui nous vendions pour quelques francs nos croquis. Il avait une mobylette, j'avais une moto. Nous venions de province habités de passions et de rêves, comme dans un roman de Balzac, nous formions une petite bande baptisée "Créateurs" avec Claude Montana et Chantal Thomass. Il créait des vêtements pleins d'esprit pour Gudule quand je faisais mes première armes chez Pierre d'Alby"

L'actuel directeur artistique de Mugler, Casey Cadwallader, a également réagi sur Instagram : "Manfred, je suis tellement honoré de vous avoir connu et d'avoir travaillé dans votre magnifique monde. Vous avez changé notre perception de la beauté, de la confiance en soi, de la représentation et de l'empouvoirement personnel. Je porte votre héritage dans tout ce que je fais. Merci".

De son côté, la mannequin Carla Bruni a partagé quelques photos souvenirs d'elle avec Thierry Mugler : "Tellement de souvenirs. J'imagine que vous ne pouviez plus attendre de rejoindre les étoiles et d'habiller les anges et les dieux; mais c'est un triste jour pour nous ici bas. Toutes mes pensées à vos êtres chers".

La chanteuse Cindy Sander, à qui Thierry Mugler avait fait appel pour sa comédie musicale The Wyld de 2014 à 2016 détaille sa peine dans un post Instagram : "Aujourd'hui mon cœur est lourd vous étiez mon étoile, celui qui a cru en moi quand plus personne n'y croyait. Mon papa de cœur. Vous m'avez transformé, donné une chance incroyable de monter sur la plus belle scène d'Europe. Vous étiez mon pilier. Vous avez changé ma vie. Et aujourd'hui vous rejoignez les étoiles. Je vous dis encore un grand merci. Pour tout ce que vous avez accompli pour moi. Vous resterez à jamais mon étoile".

Ralph Toledano, président de la fédération de la haute couture et de la mode se rappelle dans un communiqué: "Thierry Mugler fait partie de cette génération des "créateurs de mode" des années 70 et 80 qui ont révolutionné le prêt-à-porter. Thierry Mugler est notamment à l'origine du power dressing, vestiaire destiné à habiller cette nouvelle génération de femme se revendiquant l'égale des hommes. Thierry Mugler fut l'un des premiers créateurs venus du prêt-à-porter à rejoindre le cercle très fermé de la haute couture et son parfum Angel fut un succès fulgurant. Je garde aussi un souvenir ému de ses défilés spectacles au Zénith ou au Cirque d'hiver ouverts à des milliers de spectateurs. On ne peut pas le dissocier de Didier Grumbach, mon prédécesseur, qui très tôt détecta son talent et fut l'homme qui avec Michel Douard bâtit la maison Thierry Mugler." Didier Grumbach, justement, souligne dans ce même communiqué : "Pour ses défilés, il concevait tout avec soin, les décors, les mises en scène, la musique. C'était par ailleurs un excellent photographe, créant autour de ses collections des images qui ont fait date."

Enfin, le musée des Arts décoratifs de Paris, où une rétrospective événement intitulée Thierry Mugler, couturissime est en cours depuis le 30 septembre 2021 rappelle que "Thierry Mugler aura fait de la mode une œuvre d'art total, créant des mondes imaginaires où donner à la création sa liberté la plus absolue. En près de quarante ans, il aura, sans galvauder ce mot, révolutionné notre expérience de ce que sont les vêtements et le corps, utilisant les matériaux les plus inattendus, transformant les défilés en véritables performances, avec une générosité rare". L'établissement culturel a aussi annoncé rendre gratuit l'accès à l'exposition de 14h à 21h le 24 janvier 2022 sur réservation.

Comment a commencé Thierry Mugler ?

Thierry Mugler voit le jour le 23 décembre 1948 à Strasbourg. Très solitaire, il passe son temps, enfant, à gambader dans la nature : "Je rêvais, je lisais des illustrés, je fuguais dans la forêt voisine pour vivre dans une grotte comme Timour l'homme des cavernes. J'imaginais des mondes à l'opposé de celui de la bonne société strasbourgeoise, dont je désespérais de jamais sortir" a-t-il confié dans un article de L'Express paru en 2013. Il se lance dans la danse classique et rejoint à tout juste 14 ans les ballets de l'opéra du Rhin. Après avoir mis un pied dans les arts de la scène, il bascule vers le théâtre. Il intègre l'École des arts décoratifs de Strasbourg, avant de faire des études pour devenir architecte d'intérieur. À 21 ans, il s'émancipe et déménage à Paris. Rapidement repéré pour sa garde-robe unique, il se lance dans la création de vêtements en 1970 avec l'ouverture de sa première boutique parisienne : Gudule. Indépendant, il travaille ensuite pour plusieurs maisons de prêt-à-porter dans les capitales de la mode (à Paris, Milan, ou encore Londres). En 1973, il présente officiellement sa première collection, Café de Paris, avec des pièces à la fois sexy et coquettes. Il y introduit une femme indépendante, sûre d'elle, qui n'a pas peur de s'exprimer à travers un style hyper féminin. Rapidement, cette ligne devient Thierry Mugler. Un changement de nom qui s'accompagne de la création de collections pour homme. Il ouvre ensuite une boutique en 1978, place des Victoires à Paris.

Quand a-t-il rencontré le succès ?

Il faudra attendre les années 80, puis les 90's, pour que sa renommée soit mondiale. En 1990, il présente une première collection avec l'appui de la chambre syndicale de la haute couture avant de devenir le premier créateur de prêt-à-porter à être invité dans le calendrier de la haute couture en 1992. Membre invité par la chambre syndicale de la haute couture, il réalise sa première collection de haute couture en 1990. À l'instar de Jean Paul Gaultier à la même époque, ses défilés sont de véritables spectacles — une passion pour l'art de la mise en scène héritée de ses années théâtre. Apprécié par ses mannequins, il est cependant critiqué par la presse qui voit dans ses créations un mélange d'exagération et de caricature. Son style ? Anatomique : les coupes épousent les formes, les matières ne font plus qu'un avec les corps. Approché pour faire les costumes d'un film de Francis Ford Coppola, mais aussi ceux de Michael Jackson pour sa tournée Dangerous, il refuse. Madonna le contacte ? C'est un non pour elle aussi.

Quels sont ses parfums les plus iconiques ?

En 1992, il devient directeur artistique pour les parfums Mugler. C'est la naissance d'Angel, jus iconique de la maison, pensé avec ses souvenirs d'enfance — hyper sucré et très opulent, savant mix de praline et de patchouli. Le groupe Clarins rachète la maison en 1997 avant de fermer la partie couture en 2003, faute de budget. D'autres stylistes prennent le relais des collections de prêt-à-porter et d'accessoires. Après Nicola Formichetti et David Koma, c'est désormais Casey Cadwallader qui officie au poste de directeur créatif de la griffe Mugler. De son côté, le créateur se consacre à la photographie, ainsi qu'à la création de costumes. Il continue toutefois de dessiner les parfums de Thierry Mugler Parfums. Alien, Aura, Angel Nova ou encore le parfum pour homme A*Men viennent agrandir au fil des ans l'offre de la marque et se distinguent dans les rayons des parfumeries par leurs flacons spectaculaires.

Quel est le nouveau nom de Thierry Mugler ?

En 2014, il produit des spectacles que l'on pourrait qualifier de music-hall sous son nouveau nom, Manfred Thierry Mugler. La représentation a bien sûr lieu sur scène, mais lui ne manque pas de faire le show en se tournant vers le culturisme et la chirurgie plastique. En 2019, cela fait 20 ans qu'il n'a pas dessiné une seule pièce. Il crée cependant la robe de Kim Kardashian pour le Met Gala cette année-là et signe par la même occasion un retour très remarqué. 

Où voir l'exposition Thierry Mugler, couturissime ?

© Peter Knapp

Après avoir posé ses bagages au musée des Beaux-Arts de Montréal en 2018, puis à Rotterdam et à Munich, l'exposition Thierry Mugler, couturissime s'installe à Paris le 30 septembre 2021. Jusqu'au 24 avril 2022cette rétrospective événement est l'occasion d'admirer l'œuvre de celui qui a toujours pensé la mode comme un show et de (re)découvrir la carrière du designer. Au programme : retour sur ses défilés, ses mannequins phares, ses costumes de scène et ses parfums cultes. Sans oublier des archives photos et vidéos, ainsi que quelque 150 tenues réalisées entre 1973 et 2000

Créateurs et stylistes