Enceinte, peut-on manger des fruits de mer ?

Huîtres, bulots, langoustines, moules, crevettes... Comme de nombreuses futures mamans, vous raffolez des fruits de mer ? S'ils ne sont pas interdits pendant la grossesse, ils doivent toutefois être exclusivement consommés cuits. Le point avec Odile Bagot, gynécologue.

Enceinte, peut-on manger des fruits de mer ?
© ahirao-123rf

S'ils sont riches en minéraux, oligo-éléments, oméga 3 et vitamine B12, des nutriments essentiels au bon développement du fœtus et à la santé de la future maman, les fruits de mer doivent être consommés avec modération pendant la grossesse.

Fruits de mer pendant la grossesse, quels risques ? 

La consommation de fruits de mer crus est associée à un risque de listériose, une infection alimentaire grave qui peut provoquer une fausse couche, un accouchement prématuré ou encore une infection néonatale voire le décès du nouveau-né. "Un manque de fraîcheur ou une mauvaise conservation des fruits de mer peut aussi entraîner une une salmonellose, qui se manifeste comme une gastroentérite, le plus souvent bénigne mais il existe parfois des formes graves avec septicémie et atteinte pluriviscérale, indique le Dr Odile Bagot, gynécologue, auteure de Perturbateurs endocriniens, la guerre est déclarée !, aux éditions Mango. Par ailleurs, certains fruits de mer peuvent être contaminés par le virus de l'hépatite A que l'on trouve dans l'eau. Une hépatite A aiguë chez la femme enceinte, est associée au risque de fausse couche et d'accouchement prématuré. Enfin, "les fruits de mer peuvent être contaminés par des métaux lourds et des perturbateurs endocriniens, il est donc primordial de ne pas en consommer trop régulièrement". 

Quels sont les fruits de mer interdits pendant la grossesse ?

Aucun fruit de mer n'est interdit en soi pendant la grossesse. Ce qui l'est, en revanche, c'est le fait de les consommer crus ou peu cuits parce qu'ils sont alors potentiellement porteurs de germes.

  • Une femme enceinte peut donc manger des crustacés (crabes, crevettes, langoustines, homards, gambas, écrevisses...)
  • Elle peut aussi consommer des coquillages (bulots, huîtres, moules, coquilles Saint-Jacques, palourdes...), tant qu'elle veille à ce qu'ils soient extrêmement frais et cuits à point.
  • Cependant, les huîtres, qui se consomment habituellement crues, sont à  bannir, sauf à les manger bien cuites, gratinées au four par exemple.
  • Idem pour les moules, qui nécessitent une cuisson à cœur.
  • Les bulots et bigorneaux peuvent être cuits au court-bouillon pendant une vingtaine de minutes. "Ce n'est pas une question de type de fruits de mer car la listéria et la salmonelle peuvent se développer sur tous les aliments crus. On peut en consommer de manière ponctuelle, à condition qu'ils soient cuits à cœur", nuance la gynécologue. 
  • Le crabe peut aussi s'inviter dans votre assiette, à condition qu'il soit bien cuit.
  • Le homard peut quant à lui être rôti, grillé, cuit à l'eau ou à la vapeur. 

Peut-on manger des crevettes enceinte, comment les cuire ?

Consommées cuites, les crevettes ne posent aucun problème pendant la grossesse. Attention toutefois à s'assurer de leur fraîcheur en les achetant. Pour les cuire, rien de plus simple ! Après les avoir décortiquées, faites-les revenir à la poêle avec un peu de beurre, d'ail et du persil, ou tout simplement avec un filet d'huile d'olive, pendant une vingtaine de minutes. Quand la chair se colore, cela signifie que la cuisson est optimale. C'est simple, rapide et facile à réaliser. Il n'y a plus qu'à se régaler ! Les gambas peuvent être consommées cuites de la même manière.

Peut-on manger des coquilles Saint-Jacques enceinte ? 

"Là encore, tout est une question de cuisson. Une femme enceinte peut consommer des coquilles Saint-Jacques dès lors qu'elles sont bien cuites. Le bon moyen de s'en assurer est d'observer leur chair qui doit être bien ferme. Les mollusques doivent être bien dorés des deux côtés", réagit le Dr Odile Bagot. 

Comment bien choisir les fruits de mer pendant la grossesse ?

Pour faire le bon choix concernant les fruits de mer pendant la grossesse, deux critères sont à prendre en compte : 

La fraîcheur des crustacés : c'est la condition sine qua non pour limiter le risque d'intoxication alimentaire. Ces derniers doivent être extrêmement frais et issus de la pêche du jour. Il faut également s'assurer que le commerçant respecte bien la chaîne du froid et autres mesures d'hygiène. 

La cuisson des fruits de mer : parce qu'ils sont susceptibles d'induire une contamination par des germes et des bactéries, il est interdit de consommer des fruits de mer crus pendant la grossesse. Heureusement, la cuisson permet de détruire ces derniers. 

Peut-on manger du poisson enceinte ?

Riche en protéines, minéraux, oligo-éléments, vitamine D et oméga 3, le poisson est excellent pour la santé de la future maman et contribue au bon développement du fœtus. En ce qui concerne sa consommation, les règles sont les mêmes que celles applicables pour les coquillages et les crustacés. Exit les carpaccios, le saumon fumé et les sushis ! Place aux poissons bien cuits, au four, à la poêle, à la vapeur ou encore à la plancha, en fonction de vos goûts.