Comment savoir si on est enceinte ?

Vous avez un doute après un rapport ? Le début de grossesse ne se fait pas toujours sentir durant les premières semaines et les symptômes s'apparentent parfois à des douleurs au ventre semblables à celles des règles. Test de grossesse, prise de sang... Découvrez les examens qui permettent de confirmer que vous êtes enceinte.

Comment savoir si on est enceinte ?
© Cathy Yeulet-123rf

En début de grossesse, il n'est pas toujours facile de savoir si l'on est enceinte et de combien de semaines. Lorsqu'on tente de concevoir un bébé, le doute survient donc à chaque retard de règle ou après un rapport. D'autant qu'il existe une marge d'erreur en ce qui concerne les tests de grossesse, mais ils permettent tout de même d'obtenir quelques indications. Quels examens permettent de confirmer une grossesse et à quel moment faut-il consulter un médecin ? 

Savoir si on est enceinte avec un test de grossesse

Le test de grossesse permet d'obtenir une première indication en cas de signes évocateurs de grossesse (retard de règles, nausées, fatigue, augmentation du volume des seins). Nénamoins, le test de grossesse n'est pas fiable à 100% et il existe un risque de faux résultat positif. Par ailleurs, si le test est positif, il est recommandé de consulter votre médecin traitant ou un gynécologue pour confirmer que vous êtes enceinte et commencer votre suivi de grossesse.

Comment savoir si on est enceinte d'une semaine ?

Lors de la première semaine de grossesse, les futures mamans ne savent pas toujours qu'elles sont déjà enceintes, car le début de grossesse passe souvent inaperçu. En effet, les symptômes de grossesse apparaissent un peu plus tard et les premiers jours, vous ne ressentez pas de signes physiques qui pourraient être le signe d'une grossesse. Vos seins peuvent devenir plus sensibles que d'habitude, vous pourriez ressentir également des douleurs au ventre, mais rien bien différents parfois avec les symptômes des règles à venir. 

Comment savoir si on est enceinte sous pilule ?

Il peut arriver que certaines femmes soient enceinte alors qu'elles prenaient la pilule. En effet, tous les moyens de contraception ne sont pas efficaces à 100%, mais à plus de 92%. Les symptômes tels que la fatigue, les douleurs aux seins se feront alors ressentir, mais là encore, outre le test de grossesse, c'est la prise de sang qui permettra de confirmer si vous êtes enceinte.

La prise de sang, pour confirmer la grossesse

La prise de sang est le moyen le plus fiable de confirmer une grossesse. Elle n'est pas systématiquement demandée par les professionnels de santé, mais il est possible de se rendre dans un laboratoire en cas de doute après avoir fait un test de grossesse. À noter : faire une prise de sang ne remplace pas la consultation de début de grossesse chez le médecin.

Les examens pour confirmer une grossesse

Le diagnostic de grossesse établi par le médecin repose en premier lieu sur un interrogatoire et sur la description des symptômes. "L'interrogatoire retrouve un retard de règles patent si la femme est bien réglée et des signes "sympathiques" de grossesse ", précise le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF). Le professionnel de santé demande des informations sur les antécédents et procède à une mesure de la tension artérielle, de la taille, du poids, et au calcul de l'IMC. Un examen gynécologique est également pratiqué pour confirmer le diagnostic de grossesse : examen au spéculum et toucher vaginal pour observer l'aspect et le volume de l'utérus. 

Au cours de la première consultation, le médecin prescrit plusieurs examens obligatoires : groupe sanguin et rhésus, sérologie de la syphilis, de la toxoplasmose et de la rubéole, recherche d'anticorps irréguliers (RAI), glycosurie et protéinurie (recherche de sucre et de protéines). Il peut également proposer un test de dépistage du VIH et un dépistage d'anomalies chromosomiques (mesure de la clarté nucale lors de la première échographie et recherche de marqueurs de la trisomie 21).

La datation de la grossesse est établie pendant la première consultation obligatoire, avant la fin du premier trimestre. Pour une femme ayant des cycles réguliers de 28 jours, le terme théorique est obtenu en ajoutant 9 mois à la date de début de grossesse, celle-ci étant fixée à 14 jours après les dernières règles. La durée de la grossesse est exprimée en semaines d'aménorrhée (SA) correspondant aux semaines sans règles.