Alimentation anti-cellulite : quels fruits, boissons et protéines consommer ?

La cellulite concerne 75 % d'entre nous. Si la génétique est la principale cause, il est possible de limiter ses effets par une meilleure alimentation. Explications avec Valérie Espinasse, nutritionniste.

Alimentation anti-cellulite : quels fruits, boissons et protéines consommer ?
© iakovenko

La cellulite qu'on appelle aussi peau d'orange à cause de son aspect capitonné complexe beaucoup de femmes. Pour en venir à bout, pratiquer une activité sportive régulière et utiliser une crème minceur adaptée s'avèrent être de bons alliés. Toutefois, cela ne va pas sans une alimentation ciblée. Voici les aliments et modes de cuissons "coup de pouce" pour vous aider à vaincre la cellulite. 

Les causes de la cellulite

Une alimentation riche en fruits et légumes crus favorise la rétention d'eau et amplifie un problème veineux qui sont les deux causes héréditaires de la cellulite. D'autre part, nous développons les adipocytes (cellules graisseuses responsables de l'aspect cellulite, NDLR) avec l'alimentation dès l'enfance. Et une fois qu'ils sont là, il est impossible de les faire partir. Les adipocytes sont mis au repos mais on les garde à vie. On peut les faire diminuer en taille, en mangeant moins de graisses et moins de féculents, mais pas en nombre. Ils se rétractent car ne sont pas gorgés d'acides gras, mais ils sont toujours là. Enfant, il faut donc limiter les graisses et les sucreries. Les sucres rapides sont immédiatement utilisés pour être transformés en énergie. Mais si l'enfant en consomme plus qu'il n'en dépense, l'organisme les stocke et les transforme en acides gras qui vont se loger dans les adipocytes. Il en va de même chez les adultes. Il faut donc limiter sa consommation d'aliments riches en graisses saturés.

Où se localise-t-elle et peut-on s'en débarrasser ?

La cellulite s'installe principalement sur les fesses, les cuisses et les genoux. Quelles sont les solutions pour éliminer les capitons ? La cellulite est gynoïde, typiquement féminine. Peu d'hommes en ont. Nos hormones favorisent le stockage de ces adipocytes sur toute la partie basse du corps : genoux, cuisses, fessier. C'est très variable d'une personne à l'autre. On peut s'en débarrasser si on mène une guerre de tous les instants. Il faut donc diminuer significativement les sucres rapides (friandises, gâteaux, préparations sophistiquées), les graisses animales (viandes grasses comme l'agneau, le porc, mais aussi le beurre, la crème et toutes les préparations dérivées). On peut consommer des graisses végétales en quantité équilibrée (olive, colza) car elles contiennent des omégas 3 qui ne sont pas stockés dans les adipocytes. Ils auraient au contraire une incidence favorable sur la perte de poids et la diminution de la cellulite.

Quels sont les aliments à privilégier et à bannir ? 

Il faut veiller à ne pas surcharger son alimentation en crudités. La cellulite est souvent l'apanage des femmes minces qui font attention à leur ligne et qui mangent beaucoup de fruits et légumes riches en eau et en sels minéraux. Or, ceux-ci favorisent la rétention d'eau. Elles perdent du poids, mais l'eau est aspirée dans les cellules. Il vaut donc mieux en diminuer la consommation et préférer les légumes cuits, qui perdent ainsi leur teneur en eau. Il faut également privilégier les protéines, à chaque repas, petit déjeuner compris : fromage blanc 0 %, fromage frais type chèvre, poisson, viande en quantité importante.

"Il est recommandé de manger plus de protéines que de légumes, à l'inverse de ce que l'on croit"

Il est recommandé de manger plus de protéines que de légumes, à l'inverse de ce que l'on croit : un peu de légumes pour le transit et l'équilibre nutritionnel suffisent. Pendant le régime "anti-cellulite", éliminez radicalement les féculents. Et en temps normal, limitez votre consommation de féculents à trois fois par semaine. Quant à l'eau, un litre par jour suffit, surtout si on fait de la rétention d'eau. Attention aux eaux gazeuses également, qui sont très salées. Passer à l'eau plate et dans une quantité raisonnable n'éliminera pas la cellulite mais diminuera la rétention d'eau.

Les modes de cuisson anti-cellulite

Les modes de cuisson sont très importants dans le cadre d'un régime minceur. Ils sont à prendre en compte lors d'une diète anti-cellulite. On peut tout cuisiner à l'huile d'olive mais le mieux est de griller ou de cuisiner à la vapeur et de rajouter une cuillère à soupe d'huile d'olive en fin de cuisson, elle est bien meilleure crue que cuite. En accompagnement, je recommande la crème de soja que l'on peut additionner de champignons ou de curry par exemple. C'est bluffant. Elle a la même consistance que la crème fraîche liquide et se manipule de la même façon. En outre, elle est riche en protéines végétales. Salez modérément mais veillez à ne pas resaler. Je recommande de ne pas prendre de dessert. A défaut, un fruit, et dans l'idéal, consommez-le en-dehors des repas, vers 17 h. Le sucre en fin de repas provoque une sécrétion d'insuline qui favorise le stockage des graisses. En-dehors des repas, le pic d'insuline n'a que peu d'incidence sur le stockage puisqu'il n'est pas accompagné de la consommation de graisses. Et c'est une bonne astuce pour manger moins le soir !

Merci à Valérie Espinasse, Micronutritionniste