Comment est né notre amour pour le pull de Noël moche ?

Le 18 décembre, c'est la Journée internationale du pull de Noël 2020 ! Kitschissimes et délibérément moches, les pulls de Noël sont une pièce à part dans notre vestiaire de fêtes. Focus sur ce phénomène.

Comment est né notre amour pour le pull de Noël moche ?
© Pull & Bear

Halloween est passé, il est donc grand temps de se concentrer sur ce qui compte vraiment : Noël. Et qui dit fêtes de fin d'année dit garde-robe de circonstance, avec un hit de saison incontournable, le pull de Noël. Cette pièce à la laideur affirmée est devenue tellement indispensable que deux dates lui sont consacrées, le 13 décembre le Christmas Jumper Day (prétexte à une collecte caritative en Angleterre) et la Journée internationale du pull de Noël, le 18 décembre cette année.

L'histoire du pull de Noël moche

C'est aux Anglo-Saxons que l'on doit l'existence de ce chandail kitsch à souhait. À l'origine tricoté par des personnes de bon goût à l'approche des fêtes de fin d'année – dans Harry Potter, Molly Weasley est d'ailleurs une spécialiste du genre –, il est rendu populaire au début des années 2000. Porté à l'écran par le séduisant Marc Darcy (joué par Colin Firth) dans le film Le Journal de Bridget Jones en 2001, il devient iconique pour beaucoup. Depuis lors, le pull de Noël moche fait l'objet de soirées et de concours, au bureau ou avec les copains et revient inlassablement chaque année pour égayer notre vestiaire de décembre.

Trouver son pull de Noël

S'il n'y a pas vraiment de marche à suivre pour savoir comment porter le pull de Noël, cette pièce a sût se transformer pour séduire toutes les envies. Si vous ne souhaitez pas vous lancer le défi de tricoter ou customiser votre pull de Noël vous-même, n'ayez crainte. Les marques suivent le mouvement et rivalisent d'imagination chaque année pour proposer le modèle le plus rigolo possible. Alors pour briller en société avec rennes, bonhommes de neiges, flocons et autres elfes farceurs, misez sur les pulls de Noël décalés.