Miuccia Prada, papesse de la mode italienne

Femme d'affaires et créatrice italienne, Miuccia Prada révolutionne depuis plusieurs décennies la scène mode internationale. Retour sur une carrière riche.

Miuccia Prada, papesse de la mode italienne
© Gustavsson Jonas/SPUS/ABACA

Miuccia Prada voit le jour le 10 mai 1949, à Milan. Petite-fille et petite-nièce des co-fondateurs de Prada, les frères Mario et Martino Prada, elle grandit dans une famille catholique, selon une éducation plutôt stricte. Elle entreprend d'abord des études en sciences politiques. Après avoir obtenu sa licence, elle rejoint le Piccolo Teatro Grassi, à Milan, et s'intéresse au mime pendant cinq ans. Il faudra attendre 1978 pour que cette ancienne militante communiste et féministe reprenne, avec son époux Patrizio Bertelli, la firme Prada. Elle devient en 1985 la directrice artistique de la maison italienne. 

Miuccia Prada en 1997 avec Karl Lagerfeld © SIPA/SAMA

Quel est le parcours de Miuccia Prada ?

La jeune Miuccia Prada prend très à cœur le choix des matières et des tissus. Elle se penche notamment sur des imprimés colorés, aujourd'hui cultes. Son premier grand succès ? Les sacs en Pocono, un nylon à l'aspect soyeux, qui rejoignent immédiatement le rang des it bags. Avant-gardiste dans l'âme, la créatrice prend des risques et s'amuse. La mode ? Elle préfère ne pas la prendre au sérieux — pour le plus grand bonheur de ses admirateurs et admiratrices. Une stratégie payante puisqu'elle fait de l'entreprise familiale un mastodonte du luxe italien. En 1993, elle se lance un nouveau défi en créant Miu Miu, le pendant plus jeune et créatif de Prada. La même année, elle présente la toute première collection Prada pour homme. Toujours bien ancrée dans son époque, avec une touche de piquant, elle inspire même les auteurs : l'écrivaine Lauren Weisberg la placera au rang d'icône avec Le diable s'habille en Prada. Adapté ensuite au cinéma par le réalisateur David Frankel, le livre conte le quotidien d'un grand magazine de mode, où la rédactrice en cheffe (jouée sur grand écran par Meryl Streep) porte notamment du Prada. 

Miuccia Prada et Raf Simons en janvier 2022 © Luca Bruno/AP/SIPA

Quel est le style de Miuccia Prada ?

Lors du défilé printemps-été 2018, la créatrice déclare vouloir changer le monde : "Surtout pour les femmes, parce qu'il y a encore des tas d'obstacles à franchir." Bien décidée à les affranchir par le vêtement, Miuccia Prada développe des lignes tantôt sobres, tantôt colorées, sans jamais perdre de vue son âme d'entrepreneuse. Au fil des années, elle fait notamment l'acquisition de plusieurs maisons de mode, telles qu'Helmut Lang et Azzedine Alaïa, variant ainsi son portefeuille. Si ces deux griffes ne font désormais plus partie du Prada Group, l'entreprise italienne compte désormais Church's et Car Shoe et les pâtisseries milanaises Marchesi 1824 en son sein. Aujourd'hui, ses collections pour Miu Miu continuent de faire parler d'elles — on se souvient encore des minijupes du défilé printemps-été 2021. Trop sexy ? Peut-être, ce qui ne la dérange pas, loin de là. "Devoir être sexy ? J'ai ça en horreur. Être outrancièrement sexy ? Ça, j'adore", avait-elle d'ailleurs un jour déclaré. Si la créatrice est restée loin des réseaux sociaux, elle ne semble pas pouvoir y échapper. De nombreux comptes rendent hommage à ses créations, dont @miucciapradaarchive, suivi par près de 7 000 aficionados. Quant au mot dièse #miucciaprada, il regroupe quant à lui pas moins de 77 900 photos. Elle a aussi reçu plusieurs prix dont celui designer international décerné par le CFDA en 2004, le prix du designer international de l'année en 2013 attribué par les British Fashion Awards, qui en 2018 l'ont également récompensée d'un prix pour l'ensemble de sa carrière.

Quel est son héritage ?

À 72 ans, Miuccia Prada a une fortune personnelle estimée à pas moins de 4,9 milliards de dollars, selon le magazine Forbes. De quoi lui permettre de lever un peu le pied. En février 2020, à l'aube de la pandémie mondiale de la Covid-19, elle a nommé Raf Simons co-créateur des collections hommes et femmes de Prada. Leur premier show, présenté un an plus tard, n'a pas manqué de séduire les journalistes du monde entier. En parallèle, son fils aîné Lorenzo Bertelli a rejoint le board du groupe Prada Les influenceurs, eux, continuent de porter les créations de la maison, et d'arborer à leur bras les sacs en nylon iconique revisités.

Créateurs et stylistes