Iris Apfel, icône de la mode centenaire haute en couleurs

Décoratrice, Iris Apfel a su se faire une place dans le monde très fermé de la mode. Retour sur le parcours d'une femme d'influence pas comme les autres.

Iris Apfel, icône de la mode centenaire haute en couleurs
© Van Tine Dennis/ABACA

Iris Apfel, née Iris Barrel, voit le jour le 29 août 1921 dans le Queens, l'un des cinq quartiers de New York. Elle grandit dans une famille juive. Son père, Samuel Barrel, est spécialiste dans le verre et les miroirs. Sa mère, Sadye, tient une boutique de vêtements. Avant de se lancer dans la décoration, Iris Barrel entreprend des études d'histoires de l'art à l'université de New York avant de rejoindre un temps l'université du Wisconsin à Madison. C'est à ce moment-là qu'elle commence à arpenter les antiquaires du monde entier pour chiner des bijoux — depuis, sa collection d'exception n'a cessé de grandir.

Une fois son diplôme en poche, la jeune Iris Barrel enchaîne les petits boulots. D'abord rédactrice pour le prestigieux journal Women's Wear Daily, elle travaille ensuite pour le décorateur d'intérieur Elinor Johnson. Pour lui, elle meuble soigneusement des appartements destinés à être vendus. Elle rejoint ensuite le bureau de l'illustrateur Robert Goodman en tant qu'assistante.

Quand a-t-elle commencé à travailler dans la mode ?

En février 1948, elle épouse Carl Apfel. Ensemble, ils lancent en 1950, spécialisée dans les reproductions du XVIIème, XVIIIème et XIXème siècle. Pour trouver des tissus rares, ils se rendent régulièrement en Europe. Iris Apfel commence à se faire une renommée et participe activement aux travaux de rénovation de la Maison Blanche — et ce pour pas moins de neuf présidents. Elle confiera par la suite au sujet de Jackie Kennedy : "Elle a fait appel à un célèbre designer parisien pour embellir l'intérieur et en faire un temple de la décoration à la française. Mais la communauté du design est devenue folle. Après ça, nous avons dû tout jeter et recommencer."

C'est lors de ces différents voyages outre-Atlantique qu'Iris Apfel s'intéresse à la mode et dégote des pièces artisanales aux quatre coins du monde. Elle porte ces petites pépites lors des soirées mondaines et se construit ainsi le style coloré et pop qui lui est propre, arborant également ses iconiques lunettes. Un accessoire qui donnera lieu à l'une de ses citations les plus drôles : "Pourquoi est-ce que je porte de si grosses lunettes ? C'est pour mieux te voir mon enfant ! Et puis, il faut savoir s'amuser. Si on ne s'amuse pas, autant être mort." En 2014, elle est la star de Iris, un documentaire d'Albert Maysles qui lui est consacré. En 2018, elle publie une biographie intitulée Iris Apfel : Accidental Icon. Cette même année, Mattel en profite pour créer une poupée Barbie à son image, ce qui fait d'elle la personnalité la plus âgée à avoir une Barbie à son effigie.

En quoi est-elle une icône 2.0 ?

En 2021, Iris Apfel a fêté ses 100 ans (rien que ça !). Mais son âge n'est pas un frein à sa carrière, loin de là. Pour H&M, elle imagine une collection excentrique et colorée, accumulation joyeuse de matières et d'imprimés, mise en rayons en 2022. Moderne, l'icône de mode sait s'approprier les codes des réseaux sociaux. Sur Instagram, elle comptabilise plus de 2 millions d'abonnés : elle y partage des photos de son quotidien et des magazines dont elle fait la couverture. C'est aussi là que l'on peut admirer quelques rares photographies d'Iris Apfel jeune, que la sémillante centenaire poste au compte-goutte. 

Ce que l'on y voit ? Une jeune femme au style déjà très pointu. Icône un jour, icône toujours.

Créateurs et stylistes