Conifère : conseils pour choisir, liste des arbres résineux

Les conifères sont des arbres et des arbustes qui s'adaptent à tous les climats et qui, pour la plupart, possèdent un feuillage persistant. Leur grande variété et leur entretien facile offrent de nombreuses possibilités pour en profiter pleinement dans le jardin.

Conifère : conseils pour choisir, liste des arbres résineux
© ronstik/123RF

Les conifères sont des plantes faciles à vivre qui nécessitent peu d'entretien. Ces arbres et arbustes existent depuis la nuit des temps et sont présents sur tous les continents. Dans le jardin, il est possible de profiter des nombreuses variétés de conifères. Voici tout ce que vous devez savoir sur ces arbres et arbustes.

A l'origine des conifères

Les conifères sont des végétaux qui sont apparus sur la Terre il y a 300 millions d'années. Ces arbres et arbustes ont la capacité de s'adapter à presque toutes les conditions climatiques. C'est pour cela qu'ils sont présents dans diverses régions du monde. Aujourd'hui, il existe 650 espèces de conifères. Ils se déclinent dans de nombreux coloris et peuvent mesurer jusqu'à 100 mètres de hauteur. Les conifères sont aussi les végétaux qui ont une plus grande durée de vie.

Les conifères sont des plantes dites ligneuses : ils fabriquent une grande quantité de lignines ce qui en font des plantes particulièrement solides, rigides, imperméables à l'eau et résistantes à la décomposition. Les fruits des conifères sont en forme de cônes, d'où leur nom. Leurs feuilles sont longues et très fines : on les nomme les aiguilles.

Pourquoi les conifères ne perdent-ils pas leurs aiguilles ?

La plupart des conifères ont un feuillage persistant. Quand l'eau se fait rare, notamment en hiver avec le gel, les arbres se protègent en perdant leurs feuilles. Ils consomment ainsi beaucoup moins d'eau. Les conifères ont des aiguilles, ces feuilles nécessitent peu d'eau et sont très robustes. Elles sont protégées grâce à la couche de cire qui les recouvre.

Quels sont les arbres résineux ?

Les conifères sont des arbres et des arbustes divisés en plusieurs familles :  

  • Les Araucariacées dont l'arbre le plus connu est l'Araucaria. Ce dernier est aussi appelé le désespoir des singes car, à cause de ses feuilles pointues, il est difficile à escalader. Ce conifère d'ornement est très apprécié dans les jardins et possède un feuillage persistant.
  • Les Cephalotaxacées sont peu connus. C'est la famille du pin japonais à queue de vache, un conifère dense et colonnaire.
  • Les Cupressacées sont une famille de conifères très connue puisqu'elle est présente dans nos jardins. Parmi ses membres, il y le thuya utilisé pour réaliser des haies, le cyprès et le genévrier.
  • Les Ginkgoacées dont le membre le plus connu est le Ginkgo biloba. Ce conifère se distingue des autres par son feuillage caduc qui change de couleur au fil des saisons.
  • Les Pinacées regroupent les sapins, les pins et les épicéas. C'est la famille la plus connue.
  • Les Taxacées sont la famille des ifs communs.
  • Les Taxodiacées sont la famille des séquoias.

Choisir son conifère selon l'utilisation

En haie

Traditionnellement, les haies sont plantées de cyprès ou de thuyas. Ces deux espèces ont l'avantage d'être denses, persistantes et de pousser vite. Ce sont des plantes idéales pour obtenir rapidement une haie verte toute l'année. En revanche, il faudra prévoir des tailles régulières. Si votre haie est grande, le travail sera conséquent ! Vous pouvez alors miser sur une haie mixte associant ces même conifères à d'autres arbustes persistant, demandant moins d'entretien.

En arbre isolé

L'arbre le plus haut du monde est un conifère : un séquoia à feuilles d'if. Parmi les conifères, il y a de nombreuses espèces ayant une certaine prestance. Elles sont idéales en isolé, afin de déployer leur belle silhouette. Les cèdres font partie de ces arbres au port architecturé et remarquable. Le Cedrus libani a un port étalé, il trône dans le jardin, prenant des teintes bleutées pour la variété 'Glauca'.

En alignement

Certains résineux ont une silhouette érigée et colonnaire. C'est le cas du Juniperus communis 'Sentinel', du Thuya occidentalis ou encore du cyprès de Toscane. Ces arbres sont parfaitement adaptés à la plantation en alignement. Pour structurer le jardin ou pour flanquer une allée, il n'y a pas mieux. Si la maison est au bout d'un chemin, ces grands arbres indiquent la route et accueillent les invités. De plus, ils se marient à merveille avec la flore méditerranéenne, en rappelant les jardins italiens.

En bosquet

Les résineux ont un charme qui n'appartient qu'à eux. Leurs aiguilles, leur odeur boisée, leur écorce grise, brune ou rouge... En bosquet, les conifères prennent de l'ampleur. Les pins évoquent les Landes, les sapins et les épicéas font penser à la montagne. S'il neige, ils forment le décor parfait pour les fêtes de fin d'année.

En massif

Tous les conifères ne sont pas d'immenses sujets, certains sont même rampants ! En effet, le genévrier est souvent planté en couvre-sol. Selon la variété, les aiguilles sont plus ou moins vertes, bleutées ou dorées. Il existe également des variétés de sapin ou de pin nain pour las massifs. Certains trouvent même une place dans un pot ou une jardinière.

En topiaire

Les ifs, les pins, les cyprès et les podocarpus sont des conifères particulièrement adaptés à la taille. Selon l'arbre choisi, vous pouvez les tailler en boule, en pyramide ou même en nuages, comme un jardin japonais.

Plantes extérieures