Cèdre : où le planter, conseils d'entretien, variétés

Majestueux conifère, le cèdre appartient à la famille des Pinacées. Originaire du Moyen-Orient et de l'Himalaya, il se décline en quatre espèces : Cedrus deodara, ou cèdre de l'Himalaya, Cedrus libani, autrement appelé cèdre du Liban, Cedrus Atlantica, connu sous le nom de cèdre de l'Atlas, et Cedrus Brevifolia dit cèdre de Chypre. Ces quatre espèces ont depuis donné lieu à de nombreux cultivars.

Cèdre : où le planter, conseils d'entretien, variétés
© Alberto Masnovo/123RF
  • Nom scientifique : Cedrus
  • Famille : Pinacées
  • Variétés : Cedrus atlantica, Cedrus deodara, Cedrus libani
  • Plantation : Plantation en janvier, Plantation en février, Plantation en mars, Plantation en septembre, Plantation en octobre, Plantation en novembre, Plantation en décembre
  • Exposition : Soleil
  • Type de sol : Sec, Profond, Léger
  • Utilisation : Isolé
  • Feuillage : Persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : Chenilles
  • Arrosage : Abondant les premières années
  • Longévité : Vivace
  • Hauteur : 1, 5-40 m
  • Vertus médicinales : antiseptique, cicatrisante, décongestionnante
  • Symbolique : Le cèdre est symbole de longévité

Réputé pour sa croissance rapide et son port majestueux, le cèdre est un arbre qui bas des records de longévité, atteignant parfois l'âge de 2 000 ans ! Son bois est particulièrement réputé dans la menuiserie et l'ébénisterie car il est imputrescible et très résistant aux attaques de termites. Son arôme marqué et également recherché en parfumerie. Quant au cèdre de l'Atlas, son huile essentielle aurait des vertus antifongique, antiseptique et cicatrisante.

Planter un cèdre

Le cèdre est un arbre qui peut vite prendre de l'ampleur, c'est pourquoi il est conseillé de le planter loin des habitations. Veillez également à le protéger du vent, en particulier lors de ses premières années car le cèdre est fragile et casse facilement sous les rafales de vent trop violentes.

Il se plaît dans toutes les terres à condition que celles-ci soient toujours bien drainées car il ne supporte pas l'eau stagnante. Si votre terre est trop lourde, vous pouvez la mélanger avec un peu de sable de rivière pour assurer un bon drainage à votre arbre.

La meilleure période pour le planter est l'automne pour favoriser le bon développement de ses racines avant sa reprise au printemps. Cependant, une plantation est possible toute l'année, en évitant les périodes de gel et les fortes chaleurs estivales.

Entretenir un cèdre.

Le cèdre ne demande pas d'entretien particulier. Il est très rustique et résiste à des températures pouvant descendre sous les -20 °C. Vous pouvez cependant installer un paillage d'écorces de pin à sa base pour protéger ses racines tant que sa hampe n'est pas assez développée pour lui faire de l'ombre. Cela va à la fois maintenir la fraîcheur au niveau de ses racines en été et les protéger du gel en hiver.

Pour l'arrosage, soyez vigilant les premières années quand ses racines seront encore superficielles. L'arrosage devra être régulier en été mais modéré pour ne pas que ses racines soient constamment dans l'humidité. Ensuite cessez les apports en eau, votre arbre saura trouver ce qu'il lui faut dans sa terre.

Vous pouvez tailler les branches mortes ou fragiles de votre cèdre pour éviter qu'elles ne tombent et provoquent des blessures qui pourraient fragiliser votre arbre. Celle-ci se fera en automne, d'octobre à novembre.

Multiplier un cèdre

Pour multiplier votre cèdre, vous pouvez récupérer ses fruits une fois qu'ils commenceront à s'ouvrir pour laisser échapper leurs graines. Plantez-les dans un mélange de terreau et de sable que vous garderez constamment humide jusqu'à la levée. La température ne devra pas descendre sous les 20 °C et vous devrez attendre au moins un an avant de pouvoir replanter votre cèdre en pleine terre.

Arbres