Séquoia

Le terme séquoia rassemble deux espèces de conifères qui ont pour point commun leur immensité. Ces espèces détiennent les records du plus grand arbre du monde et du plus volumineux. Découvrez comment reconnaître et planter ces géants des forêts.

Séquoia
© Tristan Brynildsen/123RF
  • Nom scientifique : Sequoia
  • Famille : Taxodiacées, Cupressacées
  • Espèces : Sequoia sempervirens, Sequoiadendron giganteum
  • Plantation : Plantation en septembre, Plantation en octobre, Plantation en novembre, Plantation en décembre
  • Exposition : Soleil, Mi-ombre
  • Type de sol : Profond, riche
  • Utilisation : Isolé
  • Feuillage : Persistant
  • Maladies, animaux nuisibles : Armillaire, pourridié des racines
  • Arrosage : Important
  • Croissance : Rapide
  • Longévité : Vivace
  • Longueur/Hauteur : Jusqu'à plus de 100 m
  • Symbolique : immortalité
  • Vertus médicinales : fortification des os, stimulant

Où pousse le séquoia ?

Originaires d'Amérique du nord, les deux espèces de séquoia n'ont pas les mêmes besoins. Le Sequoia sempervirens apprécie un climat doux, alors que le Sequoiadendron giganteum est rustique, il tolère facilement la chaleur en été, le froid en hiver et la pollution de l'air. Avec leur taille XXL, ces arbres demandent d'un sol profond et riche.

Comment reconnaître un séquoia ?

On reconnaît les séquoias grâce à leur écorce fibreuse brun-rouge. Leur large tronc accueille des branches secondaires garnies d'aiguilles. Pour différencier les deux espèces, il faut regarder un rameau de plus près :

  • le Sequoia sempervirens a des rameaux plats et des feuilles en aiguilles,
  • le Sequoiadendron giganteum a des branches rondes et un feuillage en écailles collées au rameau.

Comment planter un séquoia ?

Plantez votre séquoia à l'automne, pour favoriser une bonne reprise.

  1. Creusez un trou légèrement plus large et plus profond que la motte.
  2. Si votre terre est pauvre, ajoutez quelques pelletées de compost. Si elle est lourde, drainez-la avec du sable.
  3. Placez la motte dans le trou, de manière à ce que le collet arrive au niveau du sol.
  4. Rebouchez, tassez et arrosez copieusement.
  5. Les trois premières années, arrosez régulièrement et paillez pour garder un sol frais. Ensuite, ce n'est plus nécessaire.

Maladies du séquoia

Le séquoia peut être touché par l'armillaire, un champignon qui cause une maladie : le pourridié des racines. Comme son nom l'indique, cette maladie cause le pourrissement des racines et le décès du sujet. On se rend compte de cette maladie lorsque les champignons couleur miel apparaissent au pied de l'arbre, c'est alors déjà trop tard. Cette maladie survient dans une atmosphère humide causée par un sol trop compact, retenant l'eau. La proximité de souches atteintes du pourridié est une autre cause. Il n'y a pas vraiment de moyen de lutte biologique, mis à part de couper l'arbre.

Où se trouve le plus grand séquoia du monde ?

Le séquoia est un arbre qui détient plusieurs records. Le plus grand arbre du monde est un Sequoia sempervirens situé en Californie du Nord. Le lieu exact est tenu secret afin d'éviter une affluence de touristes qui affecterait l'arbre. Nommé Hyperion, sa taille est de 115,55 mètres de haut et son âge de 3000 ans.

C'est également un séquoia qui a le record de l'arbre le plus volumineux du monde. Il s'agit d'un séquoia géant baptisé Général Sherman. Il a atteint un volume de 1 487 mètres cube et serait âgé de 2000 à 3000 ans.

Bon à savoir : les séquoias libèrent leurs graines sous l'effet d'une chaleur intense et ces dernières germent sur un sol incendié. L'écorce du séquoia est d'ailleurs résistante aux flammes.