Hêtre : plantation, en haie, reconnaître le Fagus sylvatica

Le hêtre fait partie de la famille des Fagacées. Il peut vivre jusqu'à 300 ans mais certains individus ont déjà atteint 1 000 ans. Réputé pour son feuillage dense, il est cultivé pour son bois blanc ou rougeâtre, facile à travailler. Certaines variétés comme 'Purpurea' ont un feuillage qui vire au pourpre au printemps.

Hêtre : plantation, en haie, reconnaître le Fagus sylvatica
© smileus/123RF
  • Nom scientifique : Fagus sylvatica
  • Famille : Fagaceae
  • Variétés : 'Tricolor', 'Purpurea', 'Purpurea Latifolia'
  • Couleur des fleurs : Fleurs blanches
  • Plantation : Plantation en octobre, Plantation en novembre
  • Exposition : Mi-ombre, Ombre
  • Type de sol : Frais, Calcaire
  • Utilisation : Aligné, Isolé
  • Floraison : Floraison en avril, Floraison en mai
  • Feuillage : Caduc
  • Maladies, animaux nuisibles : Mildiou, Pucerons, Cochenilles
  • Arrosage : Modéré
  • Longévité : Vivace
  • Hauteur : 15-40 m
  • Vertus médicinales : Plante vermifuge, Plante parasiticide
  • Symbolique : Le hêtre est le symbole de la sagesse

L'hêtre, un arbre facile à vivre

Le hêtre commun (Fagus sylvatica) est, comme son nom latin l'indique, une espèce que l'on trouve en forêt. Cet arbre est facile à cultiver au jardin, en isolé ou en haie. Rustique, il supporte facilement -15 °C. Ses feuilles sont marcescentes, c'est-à-dire qu'elles restent fixées à l'arbre, même lorsqu'elles sont sèches. Au moment de l'apparition des nouvelles feuilles au printemps, les feuilles séchées tombent. C'est pourquoi le Fagus sylvatica est apprécié en haie : il dissimule toute l'année !

feuille-de-hetre-commun
Feuilles de hêtre commun © lauren85/123RF

Conseils de plantation

Si vous le plantez en sujet isolé, prévoyez de la place autour, car il peut aller jusqu'à 40 m de haut. En haie, espacez les plants de 50 cm à 1 m, en fonction de leur taille (en godet, en pot de 5 litres, de 10 litres). Cet arbre apprécie les sols frais et une situation plutôt ombragée (ombre, mi-ombre). Évitez les sols secs, sauf pour les variétés pourpres qui le tolèrent. On plante le hêtre en automne, pour favoriser une bonne reprise.

Les étapes pour planter un hêtre :

1. Pour une haie, prenez des godets ou des petits plants. 

2. Pour une plantation isolée, un sujet en conteneur sera déjà plus développé

3. Creusez un trou deux fois plus large que la motte et légèrement plus profond

4. Placez un peu de compost ou de fumier au fond du trou

5. Placez le sujet en prenant soin de bien étaler ses racines

6. Plantez également un tuteur, sur lequel le hêtre s'appuiera en cas de vents forts

7. Comblez les vides avec de la terre de jardin

8. Tassez et arrosez copieusement

9. Prenez soin d'accrocher le tuteur avec des attaches

Peu d'entretien nécessaire au hêtre

Les premières années, arrosez le sujet en été afin de garder le pied au frais. Un substrat humide suffit, pas la peine de le gorger d'eau. Pour préserver l'humidité, optez pour du paillage.

Taille du hêtre

En isolé, il n'est pas nécessaire de tailler les hêtres adultes. Mis à part si on est obligé pour cause de voisinage ou manque de place. D'où l'intérêt de bien réfléchir à son emplacement. Si vous avez besoin de tailler un sujet adulte, contactez directement une entreprise d'élagage, qui interviendra à l'automne ou au printemps, hors période de gel. 

En haie, il est recommandé de tailler chaque année. En effet, le hêtre pousse environ 40 cm à 50 cm par an. Pour cela, munissez-vous d'un taille-haie, afin de dessiner des lignes droites.

Comment reconnaître le hêtre ?

On reconnaît facilement le hêtre en toute saison, grâce à son écorce grise et lisse. Le tronc est bien droit et le houppier arrondi. Les jeunes feuilles sont vert tendre, puis deviennent plus foncées et brillantes, avant de rougir en automne, puis sécher. Elles sont ovales et ciliées (avec comme des petits cils sur les contours). Les feuilles sont alternes, c'est-à-dire qu'elles sont disposées en quinconce le long du rameau.

Arbres