Comment faire son savon maison ? Voici 3 recettes faciles

Pour lutter contre la propagation du Coronavirus, se laver les mains est l'un des gestes barrières les plus efficaces. Alors pourquoi ne pas profiter du confinement pour fabriquer son savon naturel ? En effet, il est possible de faire du savon avec toutes sortes d'huiles (arachide, olive, noix de coco...). Voici trois recettes.

Comment faire son savon maison ? Voici 3 recettes faciles
© Vitali Krasouski/123RF

La saponification est une réaction chimique qui se résume ainsi : corps gras + soude => savon + glycérol. Le savon a comme principale qualité de dissoudre les corps gras. Rappelez-vous que la saponification dure environ 24 heures : le savon solide est donc encore corrosif durant ce temps. Si vous le touchez, rincez-vous copieusement.

Ustensiles nécessaires

  • un contenant en verre ou en acier inoxydable
  • des cuillères en bois. Attention : tout ustensile en aluminium ou en plastique est à proscrire à cause de la soude, composant essentiel de la fabrication du savon
  • vaseline (pour graisser les moules)
  • moules

Ingrédients et recettes de base

La plupart des données ici sont en grammes et non en millilitres. Ne pas oublier que 1 kilogramme d'huile n'équivaut pas à 1 litre d'huile (un litre sera moins lourd : par exemple, 920 g pour de l'huile d'olive). 

Pour un savon classique

  • 450 g d'huile d'arachide
  • 160 ml d'eau déminéralisée
  • 58 g de soude

Pour un savon à l'huile d'olive et de noix de coco

  • 450 g d'huile de noix de coco
  • 700 g d'huile d'olive
  • 450 g d'huile d'arachide
  • 560 ml d'eau déminéralisée
  • 228 g de soude

Pour un savon au lait de chèvre

  • 450 g d'huile de noix de coco
  • 1 kg d'huile d'olive
  • 450 g d'huile de palme (ou autre graisse végétale)
  • 88 ml de lait de chèvre (à ajouter au moment du traçage)
  • 624 ml d'eau
  • 264 g d'eau de lessive

Avant de commencer : les précautions à prendre

La soude est un produit dangereux : il faut prendre garde à ne pas la toucher. Voici quelques conseils de sécurité pour éviter tout désagrément.

  • Tout d'abord, il faut toujours préparer et garder à portée de main - c'est ce qu'on range en tout dernier - un bol avec de l'eau vinaigrée (environ 50 % de vinaigre blanc) afin de pouvoir immédiatement neutraliser une goutte de soude qui serait entrée en contact avec la peau ou une muqueuse.
  • Et bien se souvenir qu'il faut toujours mettre la soude dans l'eau et surtout pas le contraire - jamais d'eau sur la soude - car l'échauffement de la réaction chimique produirait des projections !
  • Pour pouvoir manipuler la soude en toute tranquillité, il est aussi impératif d'utiliser des gants et des lunettes de protection.
  • Manipuler la soude en extérieur ou dans un espace ventilé.
  • Protéger le plan de travail avec des cartons ou des journaux. Les éventuelles projections de soude pouvant l'endommager.

Préparation du savon

  1. Chauffer l'huile à 40 °C.
  2. Ajouter le mélange eau/soude lentement, en tournant avec la cuillère en bois régulièrement.
  3. Brasser jusqu'au traçage.

Etape du traçage

Le traçage est le moment où la surface du liquide commence à durcir. A ce moment-là, il est possible d'ajouter certains additifs (colorants, arômes, paillettes...).

  1. Graisser les moules avec la vaseline.
  2. Verser la pâte dans les moules.
  3. Laisser reposer 1 ou 2 jours.
  4. Démouler le savon (avec des gants).
  5. Le laisser reposer dans un endroit très sec pendant un mois.

Après la préparation du savon

Ne pas oublier de laver soigneusement tous les ustensiles et le plan de travail, de pesage qui ont servi à la préparation du savon avec de l'eau vinaigrée. Ne pas oublier non plus de laver soigneusement les gants à l'eau vinaigrée avant de les ôter. Attention, après avoir démoulé le savon, ce dernier est toujours corrosif...