Comment perdre du ventre à la ménopause ?

A l'approche de la ménopause, le corps se met à réagir différemment. Sans changer d'alimentation, il se met à grossir et concentre le stockage des graisses sur le ventre. Heureusement, il existe des solutions pour retrouver un ventre plat. Explications avec un nutritionniste.

Comment perdre du ventre à la ménopause ?
© milkos

A la ménopause, les femmes prennent en moyenne 2 à 2,5 kilos qui se logent principalement sur le ventre. Pour éviter de gonfler du ventre à cette période clef de la vie, il faut augmenter sa consommation de protéines et adopter une routine sportive régulière qui combine cardio et renforcement musculaire axé sur l'abdomen. 

Pourquoi on prend du ventre à la ménopause ?

A la ménopause, la baisse de production d'œstrogènes et de progestérones impacte le métabolisme de base (processus qui permet au corps de brûler des calories) qui devient plus lent. En parallèle, la production de testostérone (hormone masculine) augmente, ce qui amène le corps à stocker les graisses plus particulièrement sur le ventre.

Comment dégonfler du ventre à la ménopause ? 

On peut garder un ventre plat à la ménopause à condition de fournir les bons efforts. Sur le plan physique il faut renforcer la sangle abdominale en faisant régulièrement des abdominaux et des exercices de gainage pour que le ventre soit bien gainé en permanence. En parallèle, sur le plan alimentaire, il faut privilégier une alimentation riche en protéines (poissons, œufs, viandes blanches, volailles, fromages, laitages) pour limiter la fonte musculaire qui fait un ventre mou. L'idéal est d'anticiper la prise de poids. Si on change son alimentation et qu'on augmente son activité physique dès la pré-ménopause, la prise de poids notamment sur le ventre, sera limitée.  

Comment perdre la graisse du ventre à 50 ans ?

Si consommer des protéines et faire du sport régulièrement sont les prérequis pour perdre de la graisse et plus particulièrement sur le ventre, il faut également adopter d'autres bons réflexes complémentaires.

1. Boire 1,5 litre par jour (eau, tisane, thé, infusions) en associant les eaux en fonction de ses besoins : l'Hépar en cas de problèmes de transit ou la Contrex (riche en potassium) en cas de problèmes de rétention d'eau. 

  1. Bien dormir, au minimum 7 heures par nuit
  2. Privilégiez les aliments riches en fibres (légumes, fruits crus, oléagineux)
  3. Eliminer les aliments trop sucrés et trop gras (gâteaux, bonbons, chocolat)
  4. Diminuer la consommation de sel et d'alcool.
  5. Favoriser les modes de cuisson à la vapeur et sans matières grasses

Avec une alimentation adaptée et une bonne hygiène de vie qui fait la part belle au sport, il est tout à fait possible de garder un ventre plat. Toutefois, pour une perte de poids bien maîtrisée et sans danger il est conseillé d'être suivi par un nutritionniste.

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur du livre La ménopause sans les kilos (Edition Leduc S.)

Comment mincir