Régime cosmonaute : pourquoi faut-il se méfier de cette diète drastique ?

Le régime dit cosmonaute est une diète radicale pensée pour une perte de poids spectaculairement rapide. Développée par des scientifiques de la NASA est-elle recommandable pour le commun des mortels qui n'ira jamais dans l'espace ? Eléments de réponse.

Régime cosmonaute : pourquoi faut-il se méfier de cette diète drastique ?
© Sea Wave

A quoi doit-on ce régime ? 

Le régime cosmonaute a été développé par des médecins de la NASA dans les années 60. Ils ont à l'époque élaboré un plan nutritionnel pour faire perdre du poids rapidement aux astronautes. Une étude a alors été menée sur 6 femmes souffrant d'obésité. Lors de l'essai qui dura au total 39 jours, la perte moyenne fut de 13,6 kilos pour les participantes. Une perte de poids importante extrêmement rapide. Au cours de ce test, la diète était composée de jours de jeûne et de jours de diète hypocalorique avec des prises alimentaires oscillant entre 400 et 900 kcal/jour. 

Qu'est-ce que le régime cosmonaute ?

Le régime qui a découlé de cette étude a été raccourci à 14 jours pour pouvoir être tenu. Le principe lui restant le même : perdre plusieurs kilos en seulement 2 semaines. Comment ? En réduisant au maximum les calories ingurgitées tout en optimisant les prises alimentaires.

Le régime cosmonaute en pratique

Le régime cosmonaute est une diète hypocalorique hyperprotéinée qui fait la part belle aux œufs, au blanc de poulet. Les graisses (huiles végétales, beurre, margarine) sont proscrites comme le fromage, le sucre sous toutes ses formes. Les légumes sont eux bien sûr autorisés mais avec un assaisonnement zéro lipides. Les épices, le citron, les aromates sont les bienvenus pour relever le tout. Et pour tenter d'étouffer la faim, il est bien sûr recommandé de boire beaucoup, au moins 2 litres d'eau par jour (thé et café sont autorisés).
Le régime cosmonaute tel qu'il est présenté aujourd'hui est une diète hypocalorique et restrictive qu'il n'est pas possible de tenir plus de 15 jours.

  • Petit déjeuner : café ou thé + yaourt écrémé
  • Déjeuner : viande grillée 200g  ou 2 œufs dur avec une salade de légumes 
  • Dîner :  1 tranche de jambon dégraissée + salade verte 

Quelles sont les recommandations et mises en garde pour la santé ? 

Ce régime était pensé dans les années 60 pour des astronautes professionnels dans un but précis avec un cadre strict. Les astronautes sont des professionnels entraînés et encadrés par toute une équipe médicale contrôlant constamment leur état de santé. Ce régime n'est pas conseillé dans un cadre plus terre à terre, avec un objectif de perte de poids saine et durable. Cette diète est en effet trop restrictive, proche du jeûne. L'apport quotidien lors de l'essai dans les années 60 ne dépassait pas, les bons jours, 900 kcal. Rien d'étonnant à ce qu'il y ait une perte de poids. Aujourd'hui, il est rare que l'on conseille une prise alimentaire en deçà de 1200 kcal par jour, le minimum moyen pour faire tourner notre métabolisme de base.
Avec ce type de régime, l'activité physique n'est pas possible, le corps recevant trop peu d'énergie. Par ailleurs, cette baisse calorique drastique risque d'entraîner des carences, une fonte musculaire, incompatibles avec l'effort. Un régime qui donne faim également. Passer d'environ 2200 kcal à 900 kcal par jour se ressent sur la satiété. Et si l'on est habituée aux régimes yoyo, l'efficacité n'est même pas garantie alors que la prise de poids rebond, elle, est assurée ! Ce régime ne rééduque en rien les comportements alimentaires qui ont pu favoriser la prise de poids. Pire, il peut entraîner ou renforcer des troubles du comportement alimentaire. Un régime qui en dehors de tout cadre médical est à proscrire.

Source : *Clinical Nutritional Study of Minimum Protein and Caloric Requirements for Man" ANNUAL REPORT to NATIONAL AERONAUTICS AND SPACE ADMINISTRATION NASA Grant NGR-0 5-00 3-0 68 for period covering September 1965 to September 1966