Grossesse et chat : comportement, ressent-il que je suis enceinte ?

L'arrivée d'un bébé au sein du foyer est un bouleversement pour toute la famille, y compris pour ses membres à 4 pattes ! Sur mon ventre, ressent-il que je suis enceinte ? Que faire s'il est agressif ou jaloux à la naissance de bébé ? Les conseils du Dr Laetitia Barlerin, vétérinaire.

Grossesse et chat : comportement, ressent-il que je suis enceinte ?
©  Ivan Kryvoshei

Peur d'attraper la toxoplasmose, crainte de voir le chat devenir agressif et s'en prendre à bébé, autant d'appréhensions légitimes mais qu'il est important de tempérer. Être enceinte avec un chat à la maison est en réalité beaucoup moins compliqué qu'on ne l'imagine, à condition d'observer quelques règles élémentaires d'hygiène et d'être à l'écoute de son animal. 

Chat et toxoplasmose : quels sont les risques ?

"Tu es immunisée contre la toxo ? Attention avec ton chat !", voilà la phrase qu'entendent toutes les propriétaires de chat lorsqu'elles apprennent leur grossesse. "On voit encore beaucoup trop d'abandons ou de replacements lorsque la future maman est toxonégative", observe Laetitia Barlerin. "Le risque est pourtant extrêmement faible et surtout facilement maitrisable", insiste-t-elle. Une femme enceinte a en réalité plus de risques d'attraper la toxoplasmose en mangeant de la viande crue ou des légumes mal lavés qu'en ayant un chat à son domicile. Pour que le chat soit infesté, il faut qu'il ait mangé de la viande crue infestée, que son maître lui aura donnée ou en chassant une proie. Or un tiers des chats vit en appartement et ils mangent pour la plupart de la nourriture industrielle. Aucun risque avec les croquettes ou le pâté, la cuisson détruisant le parasite. "Le risque est donc déjà minime pour le chat lui-même", explique le vétérinaire. Quant à la contamination à l'homme, et a fortiori à la femme enceinte, elle reste également marginale. 

Le parasite va être transmis à travers des ookystes présents dans les selles du chat. Ils ne deviennent contaminants que lorsqu'ils sporulent, soit entre 1 et 5 jours plus tard. La contamination se fait par voie orale et il faudrait donc que la future maman touche les selles de son chat avant de porter ses mains à sa bouche. "Le risque de contamination est extrêmement faible et pour l'éviter, il suffit de demander au futur papa de retirer les selles du chat de la litière tous les jours et de se laver les mains après avoir caresser l'animal. Des gestes qui sont simplement les mesures d'hygiène de base avec un chat.", détaille Laetitia Barlerin. Aucune raison, donc, de s'inquiéter outre-mesure. 

Mon chat peut-il sentir que je suis enceinte ? Pourquoi se couche-t-il sur mon ventre ?

Votre chat aime se pelotonner sur votre ventre rond pour ronronner, il se fait plus câlin, plus collant. "Les chats vivent dans un monde d'odeurs. Ils sont très sensibles aux changements d'odeurs, aux modifications hormonales et leur changement de comportement lorsque leur maîtresse est enceinte ne laisse que peu de place au doute. Ils sentent que quelque chose se prépare !explique le Dr Barlerin, qui est notamment l'auteur de Chats : tout ce qu'ils essaient de nous dire (Albin Michel, 2018).

Arrivée de bébé : que faire si mon chat est jaloux ou agressif ?

Sur ce point, la vétérinaire est formelle. "Le chat n'est pas du tout jalox, jamais il ne va s'imaginer que le bébé va être plus aimé que lui ou le voir comme un concurrent", explique-t-elle. Il peut en revanche être perturbé par plusieurs choses : les travaux dans la chambre du bébé, les nombreuses visites, l'odeur des couches et des biberons. "Les odeurs dans la maison changent. Les horaires sont chamboulés. Les chats sont des éponges à émotions et ils vont ressentir très fortement la fatigue, l'inquiétude ou le stress de ses maîtres. Le chat peut être perturbé par ces changements dans son environnement mais son comportement  n'est pas du tout dirigé contre l'enfant.", rappelle la vétérinaire.

Cette dernière insiste sur l'importance de veiller à prévoir un endroit à l'écart pour que l'animal puisse s'apaiser et se réfugier, là où personne ne viendra le déranger. Cela peut être en haut d'un meuble, sur un arbre à chat très haut. "Cet endroit doit être un refuge pour le chat qui doit pouvoir s'isoler quand il en ressent le besoin", ajoute-t-elle. Car si les pleurs d'un bébé sont parfois difficiles à supporter pour ses parents, ils peuvent aussi l'être pour le chat de la maison, habitué  à sa tranquillité ! Pour que le chat retrouve sa sérénité, le Dr Barlerin recommande également de jouer avec lui quelques minutes chaque jour, de prendre le temps de le caresser, de lui parler. On peut également utiliser un diffuseur de phéromones. Si malgré toutes ces précautions le chat se montre instable, miaule anormalement, urine en dehors de sa litière, mieux vaut consulter sans attendre un vétérinaire qui pourra, si cela s'avère nécessaire, lui prescrire un complément alimentaire pour faire baisser l'anxiété. 

Chat et bébé : comment gérer la première rencontre ?

Au retour de la maternité, vous pouvez par exemple poser le couffin ou le siège-auto de bébé par terre et laisser l'animal venir de lui-même observer et renifler l'enfant. "Bien souvent il va sentir le bébé, le regarder puis retourner vaquer à ses occupations.", explique la vétérinaire.

Le chat représente-t-il un danger pour bébé ?

"Le chat qui étouffe le bébé en se couchant dans son berceau est une légende urbaine", insiste la vétérinaire. Bien sûr, le chat va être attiré par le couffin, un espace chaud, calme et qui sent le lait. Mais il préfèrera s'y installer quand bébé (bruyant et qui gigote !) n'y est pas. Le seul "risque" est qu'il y laisse des poils. Pour éviter cela, il suffit d'installer une moustiquaire au-dessus du berceau ! L'une des autres craintes souvent formulées par les parents est justement celle de l'allergie. "De nombreuses études montrent au contraire qu'un enfant qui grandit avec un chat est moins à risque de développer plus tard des allergies ou des affections ORL", rassure le Dr Barlerin. Il existe toutefois une règle de base très simple : ne jamais laisser un animal seul avec un enfant en bas-âge plus de 5 minutes. Un animal est par nature imprévisible et même s'il n'y a aucune raison pour qu'il se passe quoique ce soit, la vigilance s'impose. A chaque famille de voir où elle place le curseur. Interdire la chambre de bébé au chat n'est par exemple pas nécessaire, sauf en cas d'allergie avérée, mais si la présence de l'animal dans le cocon de l'enfant est une source de stress pour les parents, alors mieux vaut lui interdire. Le chat le comprendra très vite.

Bébé et chat ; attention aux vers intestinaux !

Si comme l'a expliqué le Dr Barlerin, avoir un chat à la maison ne présente aucun risque pour la santé de bébé, il faut toutefois être vigilant sur un point bien précis : celui des vers intestinaux. "Les ascaris, un parasite intestinal, peuvent facilement contaminer l'enfant. Il faut donc vermifuger le chat tous les trois mois en commençant avant même la naissance de bébé et poursuivre pendant toute sa petite enfance," recommande la vétérinaire. 

Merci à Laetitia Barlerin, vétérinaire et auteur de Chats : tout ce qu'ils essaient de nous dire (Albin Michel, 2018)

Questions et petits maux de la grossesse