Cigarette électronique et grossesse : peut-on vapoter enceinte ?

Vapoter pendant la grossesse peut-il être une bonne option pour arrêter de fumer ? Deux tabacologues et un gynécologue-obstétricien répondent à nos questions concernant la cigarette électronique chez la femme enceinte.

Cigarette électronique et grossesse : peut-on vapoter enceinte ?
© Phovoir

Le tabagisme pendant la grossesse continue d'être un problème en France, malgré des risques connus. Selon les données de Santé Publique France, au 1er trimestre de grossesse, 20 à 24% des femmes fumeraient, puis 14 à 20% au 3ème trimestre. L'arrêt de la cigarette est très difficile, car comme le rappelle Marion Adler, médecin et tabacologue à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart (APHP) spécialisée sur ces questions, ces femmes sont victimes "d'une maladie chronique très forte" qu'est la dépendance au tabac. Pour arrêter de consommer des cigarettes quand on est enceinte, d'autres options s'offrent à nous.. La vapoteuse est-elle une bonne idée pour ne plus fumer de tabac enceinte ? Les tabacologues Alice Denoize et Jacques Le Houezec, consultant en santé publique, spécialisé sur la dépendance tabagique, ainsi que le gynécologue-obstétricien Cyril Huissoud, secrétaire général du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français, répondent aux inquiétudes. 

Substituts nicotiniques : quelles solutions pour arrêter de fumer enceinte ? 

"Il y a une chose dont on est sûrs, fumer est dangereux pour la santé, dès la première cigarette. Et ce pour une raison simple : la combustion entraîne la production de monoxyde de carbone dans l'organisme, qui vient prendre la place de l'oxygène", commence Alice Deloize. Cyril Huissoud va lui aussi en ce sens : "le plus délétère dans la cigarette classique, ce sont le goudron et le monoxyde de carbone". "Dire à une femme enceinte qu'elle peut continuer à fumer un peu en étant enceinte est criminel", renchérit Jacques Le Houezec. Des substituts nicotiniques existent, ils sont autorisés chez la femme enceinte depuis 1999, reprend-il. On trouve des gommes, bonbons ou patchs de nicotine. Pour le docteur Cyril Huissoud, ces substituts sont a prioriser car leurs effets sont bien connus, "on peut évaluer précisément la dose de nicotine administrée à la femme enceinte", ajoute-t-il. 

Peut-on utiliser la vapoteuse quand on est enceinte ?

Si certaines femmes parviennent à arrêter de fumer facilement, d'autres ont besoin d'aide, et selon les deux spécialistes du tabac : la cigarette électronique est un bon outil pour accompagner l'arrêt du tabac pendant la grossesse. Elle permet de soigner la réaction de l'organisme face au manque, qui entraîne du stress et de l'irritabilité chez la future mère. L'objectif est d'éviter à tout prix le recours au tabac pour combler ce phénomène. "Je suis favorable à la vape si une femme peine à arrêter de fumer. Bien entendu, le mieux est de respirer de l'air pur... Mais il peut être très difficile de faire face au manque. La vapoteuse est de toute façon une bien meilleure option que de continuer à fumer", déclare Jacques Le Houezec. A cela, Cyril Huissoud ajoute : "on préfère qu'une patiente vapote plutôt qu'elle ne fume, cela ne fait aucun débat". 

Peut-on vapoter avec de la nicotine pendant la grossesse ?

"La nicotine n'est pas le véritable problème de la cigarette" répondent unanimement Alice Deloize et Jacques Le Houezec. Le risque est présent dans la combustion, ainsi que les additifs ajoutés par l'industrie du tabac pour permettre à la nicotine de monter plus vite au cerveau, sous forme de "shoot". "On peut être accro à la nicotine, mais elle ne présente pas de danger d'overdose", insiste la tabacologue. D'ailleurs, selon Jacques Le Houezec, il n'y a pas de danger à augmenter la dose de nicotine dans la vape "car on l'élimine deux fois plus vite pendant la grossesse", il précise aussi qu'il n'est pas nécessaire de mettre de limite de temps de vape dans la journée. "La cigarette électronique doit être utilisée au besoin par la fumeuse", termine Alice Deloize. On peut aussi choisir de vapoter sans nicotine, pour le geste, ou encore de compléter avec des patchs ou des gommes à la nicotine. Cela ne présente pas de risque.

Cyril Huissoud contraste sur ce point, car "la nicotine ne présente pas de soucis, jusqu'à une certaine dose", précise-t-il. Il rappelle que cette substance est un vasoconstricteur (elle rétrécit les vaisseaux sanguins) ce qui peut être néfaste pour le foetus, à des doses très importantes, cela peut accélérer le coeur du bébé. Il est donc primordial d'avoir un suivi médical sur cette question

Cigarette électronique pendant la grossesse : quels sont les risques ?

Jacques Le Houezec n'est absolument pas inquiet face à cette combinaison : cigarette électronique et gestation. Il estime que l'on a déjà un recul suffisant sur la question pour la recommander en cas de besoin. Il illustre son propos à l'aide d'une étude réalisée en Irlande et parue en 2020 dans la revue Obstetrics & Gynaecology. Menée à l'hôpital Coombe de Dublin, qui accueille près de 8 500 naissances par an, elle révèle que les femmes qui utilisent la cigarette électronique ne présentent aucun des symptômes néfastes du tabac pendant la grossesse. "Elles ne se différencient pas des femmes non fumeuses, selon des points de repères tels que le poids du bébé, les réactions à la naissance ou encore les problèmes pulmonaires", note-t-il. Par contre, celles qui combinent cigarette et vape ne se différencient pour leur part pas des fumeuses et font face à tous les risques cités plus haut. "Les doses de produits toxiques présents dans la e-cigarette sont en quantité si infime que le risque est incomparable avec la cigarette classique pour les mères et les foetus", termine l'expert.

Le gynécologue ajoute que si la cigarette électronique est largement moins nocive que la cigarette classique, la position du Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français est la suivante : dans un premier temps, mieux vaut privilégier les patchs et gommes à la nicotine pour le sevrage. "Mais il faut prendre en compte ce qui aide le plus la patiente : si le reste de la e-cigarette l'aide, mieux vaut l'encourager sur cette voie plutôt qu'elle ne retourne vers une cigarette classique". Il ajoute : "il n'y a pas de message d'alerte sur l'utilisation de la vapoteuse du côté des obstétriciens, mais on reste prudents". 

A qui faire appel pour arrêter de fumer enceinte ?

Si vous êtes enceinte et souhaitez arrêter la cigarette, des ressources gratuites existent. Vous pouvez appeler le 39 89 et bénéficier d'un suivi avec un tabacologue par téléphone. Votre médecin peut aussi être un soutien, vous prescrire des substituts nicotiniques du type patchs, gommes ou bonbons à la nicotine. 

Autour du même sujet

Questions de femme enceinte