Comment se maquiller quand on a de l'acné ?

Un bouton pointe le bout de son nez ? Découvrez tous nos conseils pour le camoufler en deux coups de pinceau mais aussi pour choisir les produits les plus adaptés.

Comment se maquiller quand on a de l'acné ?
© (c)marctran

Longtemps déconseillé aux peaux souffrant d'imperfections, le maquillage est pourtant un allié de choix pour retrouver confiance en soi et marcher la tête haute après une poussée de boutons. Technique d'application, choix des produits, effets du maquillage sur la peau… On vous dit tout sur le maquillage de l'acné

Le maquillage donne-t-il des boutons ?

Le maquillage, notamment le fond de teint, est souvent accusé de favoriser l'apparition d'imperfections cutanées (points noirs, microkystes etc.). On parle alors d'« acné cosmétique ». Sur le banc des accusés, on retrouve des ingrédients comme l'alcool, l'huile minérale et les silicones, suspectés d'irriter l'épiderme et de boucher les pores. Mais qu'en est-il vraiment ? Julien Michelet, responsable de la formation chez Clinique, se veut rassurant : « Les formules des produits de maquillage ont beaucoup évolué ces vingt dernières années et, aujourd'hui, il n'y a plus aucune raison de déconseiller aux peaux acnéiques de porter du fond de teint ou du correcteur. Si les produits sont de qualité et que la peau est bien démaquillée et nettoyée tous les soirs, il n'y aura pas de problème. ».
Souvent négligée, l'étape du démaquillage est pourtant indispensable pour ne pas aggraver une acné pré-existante et garder la peau saine : « En plus de freiner le renouvellement cellulaire, ne pas se démaquiller avant de se coucher peut causer le développement de bactéries pathogènes sur l'oreiller, ce qui finira par se voir sur le visage avec l'apparition d'imperfections », explique l'expert. Pour éliminer le maquillage mais aussi la sueur et la pollution accumulés au cours de la journée, on opte pour un produit doux, qu'on peut masser délicatement sur la peau. Julien Michelet conseille d'utiliser un baume ou une huile, même en cas d'acné, car « il n'y a pas plus efficace pour débarrasser le visage des fards sans exciter les glandes sébacées ».

Quels produits choisir quand on a de l'acné ?

Les produits d'embellissement du teint sont pléthores : textures crémeuses ou fluides, formules matifiantes ou infusées de nacres, couvrance forte ou seconde peau, il y en a pour tous les goûts ! « L'important, quand on a une peau sujette à l'acné, c'est de choisir un fond de teint et un correcteur oil-free (c'est-à-dire sans corps gras, NDLR) et non-comédogène », explique le professionnel.

Pour une action bénéfique sur le grain de peau, on peut aussi opter pour des produits de maquillage traitants : « En plus d'estomper les rougeurs et les petits boutons, ils contiennent des ingrédients purifiants et anti-bactériens qui permettent de lutter contre les imperfections », justifie le formateur Clinique. Une aubaine pour les peaux mixtes à grasses, mais attention aux épidermes sensibles qui pourraient se sentir agressés par un cocktail d'actifs trop explosif.

Comment camoufler un bouton avec du maquillage ?

« Lorsqu'on souhaite masquer quelques imperfections, la première erreur à éviter, c'est de mettre une couche épaisse de fond de teint sur tout le visage », confie Julien Michelet. Plutôt que d'effacer totalement le grain de peau façon filtre Instagram, un maquillage bien réalisé doit mettre en valeur les zones de peau saine tout en faisant oublier les petits défauts. 

 

"Comment camoufler l'acné ?"

 

Après avoir appliqué un soin hydratant non-comédogène adapté à son type de peau, on corrige le halo inflammatoire des petits boutons avec un correcteur de couleur ou une base teintée. Les peaux claires opteront pour du vert afin de tuer la rougeur, tandis que les peaux mates et foncées se tourneront vers du orange pour casser le brun causé par l'excès de production de mélanine. Pour masquer la correction chromatique, il suffit ensuite d'appliquer son fond de teint par petites touches, et de le travailler en couches fines sur tout le visage afin d'unifier sans plâtrer.

Si certaines imperfections font de la résistance, on peut reprendre un peu de fond de teint (ou un correcteur de la même teinte) et rajouter de la couvrance de façon localisée. « Pour cette étape, on peut parfaitement utiliser un petit pinceau ou une éponge, mais l'application au doigt permettra d'utiliser moins de produit », ajoute l'expert. Enfin, Julien Michelet conseille de balayer un voile de poudre libre sur les petites corrections ainsi que sur la zone-T « afin de sceller le maquillage et de matifier la peau sans lui donner un aspect trop figé ». 

 

Le teint parfaitement unifié, on peut ensuite se faire plaisir avec un joli rouge à lèvres ou un maquillage des yeux plus ou moins travaillé. « Il ne faut pas oublier de s'amuser avec ses produits de beauté, et quelques boutons ne doivent jamais empêcher de se sentir bien », conclut le formateur Clinique.

Maquillage du teint