Projet de naissance : que noter dans son plan de naissance ?

Qu'est-ce qu'un projet de naissance ? A quoi sert-il ? Quand le réaliser et à qui le transmettre ? Eclairage et conseils.

Projet de naissance : que noter dans son plan de naissance ?
© 123RF / dolgachov

Projet de naissance : qu'est-ce que c'est ?

Le terme plan de naissance appelé plutôt "projet de naissance" en France, vient du terme britannique "bird plane". Il permet aux femmes enceintes de savoir à l'avance plus ou moins ce qu'elles veulent ou non lors de leur accouchement et de le signifier. L'élaboration de ce projet rassure les futures mamans et les aide à mieux se projeter sur l'accouchement et à discuter de ce qu'il est possible de demander ou de refuser, et dans quelles conditions. 

Projet de naissance, pour quoi faire ?

Le projet de naissance permet aux parents de mieux s'approprier l'événement. En somme, d'être plus aux commandes de son accouchement. Certaines mamans préfèrent, par exemple, éviter un accouchement sur-médicalisé et en le spécifiant dans leur projet, leur demande sera alors favorisée autant que possible. La rédaction de leur projet va aussi les pousser à mieux s'informer en amont des services proposés dans les hôpitaux à proximité, et de se tourner vers celui qui correspond le plus apte à répondre à leurs souhaits.

Projet de naissance : qu'est-ce qu'on y écrit ?

  • Vous souhaitez éviter l'épisiotomie ? Précisez que vous êtes consciente que cela peut occasionner une petite déchirure mais que vous préférez qu'une épisiotomie ne vous soit pratiquée qu'en dernier recours.
  • C'est l'occasion aussi de noter si vous souhaitez ou non bénéficier d'une péridurale. Même si vous pouvez bien sûr changer d'avis le Jour J. 
  • Idem, êtes-vous favorable ou non à un déclenchement si le travail ne se met pas en route ?
  • Vous souhaitez une césarienne suite à un traumatisme vécu, pour des raisons physiologiques ou autre ? Précisez-le également dans votre projet de naissance.
  • S'il y a une position dans laquelle vous aimeriez pouvoir accoucher, vous pouvez également le noter.
  • Il vous est, de même, possible de demander à ce que le cordon ombilical ne soit pas coupé tout de suite.
  • Vous pouvez aussi y préciser si vous souhaitez garder un moment votre bébé au sein ou en peau à peau avant qu'il ne vous soit retiré pour la pesée.
  • Vous aimeriez pouvoir accoucher à domicile ? Voici une autre information cruciale à noter dans votre projet de naissance.
  • Si vous souhaitez allaiter, vous vous demander à pouvoir bénéficier de l'aide d'un.e conseiller.e en lactation.
  • Enfin, bien sûr, vous pouvez y noter toutes vos questions afin de pouvoir en discuter ensuite avec le professionnel en charge du suivi de votre grossesse.

Projet de naissance : comment l'écrire ?

Veillez à ne pas rendre un projet de naissance trop long ni trop stricte, les modalités doivent rester souples pour faire office d'indications, car tous les souhaits ne seront pas forcément réalisables. Le grand jour, vous ne pourrez peut-être pas accoucher dans votre baignoire ou ne le voudrez peut-être plus. Le projet de naissance est une sorte de route principale préparée à l'avance même si une voie B peut être envisagée. Par exemple, un enfant qui se présente en siège peut parfois empêcher un accouchement physiologique de même qu'un désir d'accoucher chez soi peut être contrarié si, dans votre région, aucune sage-femme ne le pratique. D'autre part, vous n'avez pas besoin de tout y noter non plus. Certaines choses n'ont n'a pas forcément besoin d'être explicitées dans le projet de naissance, garder votre bébé dans les bras suffira à faire comprendre à la sage-femme d'attendre un peu avant la pesée. Pareil pour la position, si vous ne souhaitez pas accoucher sur le dos, pieds dans les étriers, vous pourrez très bien le spécifier le moment venu.  

Projet de naissance : quand le réaliser ?

Au niveau légal, la visite du 4e mois doit vous permettre de commencer à préparer votre projet de naissance avec votre sage-femme, médecin ou le gynécologue-obstétricien qui vous suit. La préparation de ce projet de naissance doit se préparer avant l'accouchement, certaines femmes s'y mettent même dès qu'elles sont en projet de bébé. S'y prendre à l'avance va vous permettre de murir votre projet car ça peut prendre du temps de savoir ce que vous voulez vraiment personnellement. De vous tourner vers l'hôpital de votre choix également, en fonction de vos attentes et désirs personnels et des disponibilités dans votre secteur. 

Projet de naissance : comment se faire aider ?

En discuter avec d'autres femmes sur des groupes en ligne, lire des livres et témoignages sur le sujet vous permettra de vous renseigner sur ce qui vous attend, ce que vous pouvez demander ou essayer d'éviter. N'hésitez pas non plus à vous faire accompagner par une doula, une consultante périnatale ou une association spécialisée dans la réalisation de votre projet.  

Projet de naissance, à qui le transmettre ?

Une fois votre projet de naissance prêt, vous pouvez le partager avec votre sage-femme ou à l'hôpital où vous allez accoucher afin qu'il/elle dispose de toutes les informations nécessaires et que vous n'ayez plus, le jour J, qu'à concentrer pleinement sur votre accouchement.  

Accouchement