Chant prénatal : quand le faire, quels exercices, quels bienfaits ?

En quoi consistent les ateliers de chant prénatal proposés aux femmes enceintes ? Comment le pratiquer et quels bienfaits cela peut-il vous procurer ? Le point avec Marie-Anne Sévin, fondatrice de l'association française de Chant Prénatal.

Chant prénatal : quand le faire, quels exercices, quels bienfaits ?
© 123RF-nicoletaionescu

Qu'est-ce que le chant prénatal ?

Le chant prénatal est une préparation à l'accueil de la vie. Son objectif : "mettre les outils du chant, de la musique et du mouvement au service du corps de la femme, du bien-être du couple et du lien parent-enfant" détaille Marie-Anne Sévin, fondatrice de l'association française de Chant Prénatal. Et rassurez-vous, nul besoin de savoir chanter pour pouvoir s'y adonner.  

Cours de chant prénatal : quand commencer ?

Vous pouvez le pratiquer durant votre grossesse, lors de l'accouchement et même les premières semaines suivant la naissance de votre bébé. Il n'y a pas de période propice pour débuter, Marie-Anne Sévin conseille de s'y mettre quand vous prend l'envie de chanter. Aussi, si la plupart des futurs parents s'y rendent autour du 7ème mois de grossesse, ils attendent d'être en congé maternité et d'avoir le temps de s'y consacrer pleinement, d'autres commencent à 3 mois de grossesse. "C'est intéressant car ça permet aux mamans d'échanger sur leurs expériences" souligne-t-elle.

Des cours de chant prénatal, après l'accouchement

Ensuite, on peut continuer durant les 2 mois suivants la naissance. D'autant que "le nourrisson a encore des réflexes de ce qu'il avait in-utero et on le voit ouvrir les mains quand on chante comme pour capter, prendre les sons" , note-t-elle, amusée. Et pour cause, le bébé capte les sons d'abord par sa peau et particulièrement par ses pieds et ses mains. Continuer le chant prénatal après l'accouchement va donc permettre à votre bébé de retrouver ces sensations corporelles et de continuer à créer du lien avec vous. Vous pourrez ensuite prolonger cette interaction en basculant vers un atelier chant parent-enfant car en grandissant, votre bébé va pouvoir devenir plus actif et communiquer à son tour. 

Chant prénatal : quels bienfaits avant l'accouchement ?

Un atelier de bien-être

Le fait de chanter va vous apporter un bien-être physiologique car vous allez mobiliser tout le corps au niveau musculaire bien sûr, mais surtout respiratoire car "chanter c'est respirer" rappelle Marie-Anne Sévin.

Un expiatoire

Chanter va aussi permettre de toucher tout ce qui est émotionnel, de libérer les tensions. Quand on chante, on éprouve tantôt du plaisir, de la mélancolie, des pleurs. L'idée lors de ces ateliers, s'autoriser à libérer toutes ces émotions, les accueillir. Par le biais du chant, on va alors reprendre confiance en soi, et aussi en ses capacités à donner la vie, à devenir parent. Un atelier intéressant aussi pour les personnes qui n'osent pas chanter car on leur a dit qu'elles chantaient faux ou estimaient ne pas avoir un beau timbre de voix. En effet, pas besoin d'avoir un super tempo ou des cordes vocales hors-pair pour être capable d'émettre des sons. Au contraire, profitez de cette grossesse pour retrouver un chemin de bien-être par la voix en vous réconciliant avec elle.

Chant prénatal : une aide pour l'accouchement

Le chant prénatal aide aussi à préparer le travail lors de l'accouchement et à apprivoiser les contractions par le biais de postures, de mouvements et de sons qui font du bien. "Chanter pendant les contractions, c'est comme si vous respiriez sauf que vous allez matérialiser votre souffle par un son" décrypte la fondatrice de l'association française de Chant Prénatal. Or, ce son nécessite beaucoup moins d'air car vous prenez une profonde respiration, ce qui vous offre au passage une oxygénation maximale essentielle à la future maman comme à son bébé à naître. A noter que si le futur papa a participé à ces ateliers, il va pouvoir vous soutenir vocalement et avoir un rôle proactif pendant le travail.

 

Chant prénatal : quels bienfaits pour le bébé ?

Le lien parent-enfant

Pendant la grossesse, chanter favorise aussi le lien à l'enfant, la prise de contact avec votre progéniture par le biais de la vibration, des mots prononcés et du bercement des mélodies. Un cordon musical en somme, qui va se prolonger au-delà de la grossesse. Et une fois que le bébé est sorti du ventre et que vous les lui rechantez, il va reconnaître les intonations, respirations, mélodies, voire même certains mots. Un procédé qui permet donc d'entretenir un lien entre l'avant et l'après accouchement. 

Le chant, un effet jacuzzi pour le bébé

Chanter va mettre en vibration le liquide amniotique, notamment avec les sons graves, faisant comme un massage à votre bébé. Une sorte de jacuzzi in-utérin qui va venir envelopper le bébé. 

Apaiser ou stimuler bébé

Enfin, vous entendre chanter peut le calmer ou au contraire, selon la mélodie choisie, le stimuler. Ainsi, parfois, il va se réveiller et vous faire savoir que la chanson lui plait, d'autres fois il va se mettre complètement à l'écoute ou se reposer.

Chant prénatal : quels sont les exercices proposés ?

Chaque séance dure entre 1 heure et 1 heure 30. Elle débute par un "temps d'accueil" pour préparer le corps : une mise en éveil corporel et vocal comme si on accordait notre instrument de musique. On travaille aussi sur la respiration, apprendre à canaliser son stress, évacuer sa peur. Ensuite, place au chant. "Cela peut être en langue française ou étrangère, via des berceuses, des chants accompagnés de danse, des mantras, c'est très variable en fonction du groupe et des envies", explique l'animatrice. Quoi qu'il en soit, précise-t-elle : "c'est uniquement de la musique vivante, jamais de musique enregistrée, accompagnée de guitare, ukulélé, percussions ou encore de piano"

Extrait d'une séance de chant prénatal avec Marie-Anne Sévin-Tulasne :

 

Chant prénatal : quel type de cours choisir ?

Vous pouvez vous inscrire à un atelier de groupe, une séance individuelle ou participer à un cours en ligne. La seconde option est généralement privilégiée en cas de problématique particulière ou d'indisponibilité au niveau des horaires. Que vous optiez pour un atelier individuel ou collectif, sachez que le site de l'association française de Chant Prénatal dispose d'un annuaire en ligne pour vous aider à trouver un animateur agrée proche de chez vous. Dernière option, les cours en ligne. Pratiques pour les futures mamans alitées ou qui ne disposent pas d'ateliers à proximité !

Accouchement