Comment utiliser le son d'avoine pour mincir ?

En quelques années, le son d'avoine est passé au rang de super-aliment. Mais quels sont ses bienfaits pour la silhouette et comment bien le consommer ?

Comment utiliser le son d'avoine pour mincir ?
© Monika Adamczyk

Le son d'avoine est l'enveloppe extérieure du grain d'avoine. Une fois le grain broyé, le son est séparé de la farine par un système de tamisage appelé le blutage, puis est transformé en particules prêtes à être consommées ou cuisinées. Autrefois utilisé pour l'alimentation des chevaux et des ruminants, le son d'avoine est aujourd'hui plébiscité par les nutritionnistes pour ses nombreuses vertus santé et minceur.

Le son d'avoine pour perdre du poids

L'une des particularités du son d'avoine, c'est sa richesse en fibres solubles. Ces fibres, qui ont la capacité de se dissoudre dans le tube digestif, se mélangent aux autres aliments consommés au cours d'un repas. Là où le son d'avoine est particulièrement intéressant dans le cadre d'un régime minceur, c'est que ces fibres ne peuvent pas être assimilées par l'organisme humain. Elles traversent donc le tube digestif et le côlon sans être absorbées et sont en partie éliminées par les voies naturelles, emportant avec elles certains nutriments comme les glucides et les lipides des autres aliments avec lesquels elles se sont mélangées. Elles font donc baisser l'apport calorique global du repas, tout comme les apports en sucres et en graisses.

Le son d'avoine, un allié anti-grignotage

Une autre particularité du son d'avoine est de pouvoir absorber jusqu'à 30 fois son volume en eau. Une fois dans l'estomac, il a tendance à gonfler et procure rapidement une sensation de satiété qui dure dans le temps. Lorsqu'on en consomme au petit-déjeuner, on limite donc les risques de craquer pour une viennoiserie à la pause de 11 h. De la même façon, saupoudrer un peu de son d'avoine sur son yaourt du goûter permet d'éviter de se jeter sur les gâteaux apéritif avant de dîner.

Comment utiliser et intégrer le son d'avoine à son alimentation ?

Afin de profiter de bienfaits du son d'avoine sans risquer les maux de ventre, il est conseillé d'en consommer entre 1 et 2 cuillères à soupe par jour. Pour habituer son organisme en douceur, il vaut mieux commencer par une cuillère à café par jour et augmenter tranquillement la dose au fil des semaines.  

Idées de recettes avec du son d'avoine

Le son d'avoine peut être incorporé à un yaourt, une compote, mais il peut aussi agrémenter une salade ou une soupe. D'un point de vue nutritionnel, il est aussi intéressant cru que cuit, il ne faut donc pas hésiter à incorporer du son d'avoine dans sa pâte à pain, dans ses gâteaux etc.

Le son d'avoine, avec ou sans gluten ?

Le son d'avoine est souvent déconseillé dans les cas avérés d'intolérance au gluten. Pourtant, sa teneur en gluten est trop faible pour être toxique. Pourquoi sa consommation est-elle donc proscrite ? Le problème viendrait de la production de l'avoine : il est très difficile d'être certain qu'il n'ait pas été en contact avec d'autres céréales contenant du gluten lors de la récolte, du stockage et du transport. Pour ne prendre aucun risque, les personnes souffrant de la maladie cœliaque doivent opter pour un produit certifié sans gluten.

Le son d'avoine : mise en garde et effets secondaires

Le son d'avoine a de nombreuses vertus, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut en faire l'ingrédient principal de tous ses repas. En nutrition comme dans de nombreux domaines, le mieux peut être l'ennemi du bien et consommer trop et trop souvent du son d'avoine n'est pas sans risques pour l'organisme et pour la ligne.

Si sa capacité à absorber en partie les graisses et les sucres est intéressante pour la silhouette, le son d'avoine n'en est pas moins un aliment calorique. Une portion de 100 g correspond à un apport de 350 calories, soit l'équivalent de deux croissants au beurre. Il vaut donc mieux ne pas en abuser sous peine de voir tous ses efforts minceur réduits à néant.

En réduisant l'absorption des lipides et des glucides, le son d'avoine a aussi tendance à absorber certains nutriments bénéfiques à l'organisme comme les vitamines et les minéraux. Il y a donc un léger risque de carence si on en consomme trop.