5 conseils pour soigner ses cheveux après une décoloration

La décoloration a la réputation d'abimer les cheveux. C'est vrai sauf si on répare illico en suivant certains principes. Un pro nous dévoile les 5 astuces pour sauver notre crinière.

5 conseils pour soigner ses cheveux après une décoloration
© Photo by Amber Kipp on Unsplash

1Réaliser un botox capillaire

C'est le nouveau soin à la mode dans les salons de coiffure. Comme son nom l'indique, il rajeunit nos cheveux. Son secret ? Le protocole est composé d'un masque soin à base d'acide hyaluronique et de kératine (l'élément principal du cheveu). Ces deux ingrédients lissent les frisottis, donnent de la brillance et gainent la fibre. " Le botox capillaire régularise la porosité du cheveu, crée un film protecteur longue durée et soigne en profondeur " complète notre expert. Et ce joli résultat dure de 8 à 12 semaines.

2. Renforcer sa routine de soin

Dans l'idée de contrer l'effet desséchant de la décoloration, le shampoing est accompagné de traitement spécifique. Avant le lavage, on réalise un pré soin. " Il s'agit d'appliquer son après-shampoing sur cheveux secs, la veille, et de laisser poser toute la nuit " précise Gianni Coppa. De la même façon, après le shampoing et le masque, on n'oublie pas de répartir, sur les longueurs, une formule sans rinçage. " Elle protègera le cheveu des agressions quotidiennes " selon notre intervenant. Enfin, on écarte les formules contenant des sulfates qui sont plus abrasives.

3. Faire des bains d'huile

" De préférence avec l'huile d'alma, elle est riche en vitamines A et E ainsi qu'en flavonoïdes. Elle restructure et protège le cheveu en profondeur " préconise notre coiffeur. Pour être efficace, le bain d'huile est renouvelé toutes les semaines. " On dépose quelques gouttes sur une brosse à passer des racines jusqu'aux pointes et laisser poser toute la nuit " nous recommande-t-on.

4. Protéger ses cheveux de la chaleur

La chaleur du sèche-cheveux ou des appareils de coiffage ouvre les écailles. La parade est d'appliquer juste avant une formule thermoprotectrice. Elle libère des actifs de soin sous l'effet du chaud. " Si les cheveux sèchent l'air libre, on applique tout de même un soin sans rinçage " prévient Gianni Coppa. Pourquoi cette précaution ? Le poids de l'humidité étire le cheveu qui risque de se casser d'où l'intérêt d'anticiper en le protégeant.

5. Préférer les masques violets au shampoing

Pour être efficaces, ces formules teintées impliquent un temps de pause de façon à neutraliser les reflets trop jaunes. " Or les shampoings ouvrent les écailles et assèchent s'ils sont posés trop longtemps " indique notre expert. La solution est d'opter plutôt pour les masques capillaires violets. Ils sont riches en ingrédients nutritifs et restent longtemps sur la chevelure sans l'abimer.

Merci à Gianni Coppa, fondateur du salon R'Factory