Mèche blonde : les erreurs à éviter et comment les entretenir

Oubliez leur mauvaise réputation, les mèches blondes peuvent tout à fait embellir votre base claire, à condition de suivre quelques précautions d'usage. Explications.

Mèche blonde : les erreurs à éviter et comment les entretenir
© Ales Utouka

On les confond souvent avec le balayage, cette technique d'éclaircissement léger des cheveux, mais les mèches blondes auront elles un effet plus marqué sur votre chevelure — ce qui a pu d'ailleurs en refroidir plus d'une. Il faut dire que lorsque la technique des mèches apparaît dans les années 70/80, elle ne fait pas dans la dentelle, mais plutôt dans le bonnet en caoutchouc avec des trous, desquels on sortait les fameuses "mèches" de cheveux pour mieux les décolorer. Rassurez-vous, la technique s'est depuis modernisée et le résultat est bien mieux maîtrisé ! Il n'en reste pas moins des erreurs qu'il s'agira d'éviter.

Les erreurs à éviter

Même si le contraste sera plus important que pour un balayage entre la base des cheveux et les mèches colorées, on évitera cependant une différence de nuance trop importante pour être certaine d'obtenir un résultat à la fois lumineux et élégant. C'est d'ailleurs pour cela qu'on ne recommandera pas des mèches blondes sur une base foncée comme le brun et même le châtain foncé, qui auraient alors un effet trop artificiel.
Préférez également des mèches pas trop larges, pour échapper à un look quelque peu vieillot.
Pour une première expérience, on ne saurait trop vous recommander de confier votre chevelure à des mains expertes, et d'attendre d'être plus à l'aise avant d'éventuellement miser sur un kit de mèches blondes maison. Votre coloriste pourra en effet vous guider sur la nuance à adopter en fonction de votre couleur de base : des mèches blond polaire donneront ainsi du peps aux nuances froides et des mèches blond miel adouciront les nuances chaudes. Il saura de plus quelles mèches éclaircir pour apporter de la luminosité et de la profondeur à vos cheveux, tout en cherchant un look naturel.
Enfin, comme avant toute coloration, on s'assure en amont que ses cheveux soient en parfaite santé et on repousse le cas échéant ses envies d'éclaircissement de quelques semaines, le temps de les remettre d'aplomb.

L'entretien des mèches blondes

Quelle que soit la technique utilisée, les cheveux colorés ont tous besoin d'être particulièrement chouchoutés pour protéger la fibre capillaire devenue poreuse et donc forcément fragilisée. On pense ainsi aux shampoings sans sulfate et aux masques spécialement adaptés, mais aussi aux indispensables soins et autres huiles qui nourriront le cheveu en profondeur — et il en a bien besoin !
Empêchez également les reflets jaunes de s'installer dans votre chevelure en utilisant un shampoing déjaunissant une fois par semaine environ, et demandez à votre coiffeur d'utiliser une patine ou un toner lors d'un prochain rendez-vous afin de les garder sous contrôle. Vous devrez d'ailleurs régulièrement retourner en salon afin d'entretenir vos mèches blondes : pour masquer bien entendu les repousses, plus visibles qu'avec un balayage par exemple, mais aussi pour leur redonner de l'éclat, qu'elles pourront perdre à la longue avec l'exposition au soleil ou encore à cause de la pollution.

(Un grand merci à Olivier Lebrun, fondateur du salon OLAB PARIS et à Estelle Clergue, Education Manager chez Wella pour leurs précieux conseils.)

Mèche blonde : les erreurs à éviter et comment les entretenir
Mèche blonde : les erreurs à éviter et comment les entretenir

On les confond souvent avec le balayage, cette technique d'éclaircissement léger des cheveux , mais les mèches blondes auront elles un effet plus marqué sur votre chevelure — ce qui a pu d'ailleurs en refroidir plus d'une. Il faut dire...