Grossesse et diarrhée : début ou fin de grossesse, que faire ?

Si la constipation et les nausées sont des maux bien connus des femmes enceintes, la diarrhée n'est pas rare non plus. Quelles sont les causes de la diarrhée pendant la grossesse ? Quand s'inquiéter et comment la traiter ? Réponses et conseils du Dr Odile Bagot, gynécologue-obstétricien.

Grossesse et diarrhée : début ou fin de grossesse, que faire ?
© Josep Suria-123rf

La diarrhée est un trouble digestif fréquent qui se caractérise par une modification du transit : les selles sont plus liquides et plus volumineuses que d'habitude (plus de 3 selles molles ou liquides par jour). D'autres symptômes peuvent être associés : crampes abdominales, maux de tête, nausées, vomissements voire fièvre. La diarrhée est fréquemment provoquée par une intoxication alimentaire, le stress, une gastro-entérite virale ou encore la prise d'antibiotiques. Les causes de la diarrhée chez la femme enceinte sont-elles plus spécifiques ? On fait le point avec le Dr Odile Bagot, gynécologue-obstétricien et auteure de Vagin & Cie, on vous dit tout ! aux éditions Mango.

Diarrhée pendant la grossesse : quelles sont les causes ?

Globalement, ce sont les mêmes causes qu'en dehors de la grossesse : 

  • Une supplémentation en fer : souvent prescrits pendant la grossesse, les compléments en fer peuvent occasionner des diarrhées. 
  • Les intolérances digestives, telles que l'intolérance au lactose. "Elles ne sont pas spécifiques à la grossesse parce qu'on peut les trouver aussi dans d'autres circonstances", commente le Dr Odile Bagot. 
  • Le stress qui peut accélérer le transit. "Mais c'est naturel et physiologique, ça ne relève pas de la pathologie", nuance-t-elle. 
  • La rechute d'une maladie inflammatoire du côlon telle que la maladie de Crohn. 
  • Les causes infectieuses : " la listériose peut donner des troubles digestifs tels que vomissements et diarrhée pendant la grossesse, même si elle engendre plus souvent un syndrome grippal ; les gastro-entérites virales saisonnières, en particulier à rotavirus, qui n'ont pas montré de risque spécifique pour le fœtus ; des infections plus graves comme la salmonellose qui va donner un tableau clinique général plus sévère avec un traitement à base d'antibiotiques ", explique la gynécologue-obstétricien. 
  • L'appendicite qui peut se manifester par des troubles digestifs et des douleurs mais c'est un diagnostic compliqué à faire pendant la grossesse.

Diarrhée en début ou fin de grossesse : le signe de quoi ?

En début de grossesse, une diarrhée qui s'accompagne d'un retard de règles et d'un gonflement douloureux des seins peut être un symptôme de grossesse. "Chez certaines femmes, la diarrhée est un signe que l'accouchement arrive. Néanmoins, on ne sait pas déterminer si c'est le début du travail qui stresse la femme et entraîne de la diarrhée ou bien les contractions qui font de la diarrhée", indique le Dr Odile Bagot. 

Diarrhée pendant la grossesse : quel traitement ?

"En cas de diarrhée pendant la grossesse, l'automédication est fortement déconseillée car de nombreux médicaments sont contre-indiqués. Ceux que l'on peut utiliser sans danger sont les pansements digestifs à base d'argile comme le SMECTA (diosmeticte) qui vont absorber l'eau dans l'intestin", précise la spécialiste. Rappelons que dans un communiqué du 28 février 2019, l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de la santé) demande de ne plus utiliser ces médicaments chez l'enfant de moins de 2 ans, en raison de la présence d'infime quantité de plomb. Les médicaments à base de lopéramide tels que imodium peuvent également être prescrits en cas de diarrhée aigüe sans signe de gravité, mais uniquement si cela s'avère absolument nécessaire. Toutefois, le meilleur traitement de la diarrhée chez la femme enceinte reste les mesures hygiéno-diététiques. 

Diarrhée pendant la grossesse : que manger ?

"La conséquence principale contre laquelle il faut lutter chez la femme enceinte, c'est la déshydratation, prévient le Dr Odile Bagot. Il est donc primordial de boire beaucoup en petite quantité, en privilégiant des choses un peu salées comme du bouillon afin de retenir l'eau dans l'organisme et de lui apporter des sels minéraux. Mais aussi de l'eau, des tisanes pour apporter du liquide en continu". En revanche, il ne faut pas abuser de thé, de café ni de sodas parce qu'étant riches en caféine, ils stimulent le transit. "En parallèle, il est nécessaire d'adapter son alimentation en privilégiant certains aliments connus pour contrer la diarrhée comme la banane écrasée, la pomme râpée et le riz", continue-t-elle. À noter : les aliments trop chauds ou trop froids ont tendance à aggraver la diarrhée, mieux vaut donc les consommer à température ambiante. 

Diarrhée pendant la grossesse :  quand s'inquiéter, quand consulter ?

La fièvre et l'importance de la diarrhée sont des indicateurs. "On s'inquiète quand les diarrhées sont très abondantes, qu'elles s'accompagnent de douleurs, de fièvre et de vomissements, que l'on n'arrive plus à avaler de liquide et si on ne constate pas d'amélioration au bout de 24 heures, on va consulter", observe la gynécologue-obstétricien. 

Questions et petits maux de la grossesse