Application de rencontre : comment trouver l'amour avec une appli ?

Depuis quelques années, on ne parle plus que des applications de rencontres. Quelle plus-value ont-elles par rapport aux sites dédiés également à la séduction virtuelle ? Comment s'y inscrire ? Sont-elles gratuites ? Petit tour d'horizon de cet outil de drague bien ancré dans son époque et dans nos téléphones.

Application de rencontre : comment trouver l'amour avec une appli ?
© Kaspars Grinvalds/123RF

Les sites de rencontres ont réinventé l'art de la séduction, de prendre contact. Les applications, elles, ont bouleversé le rythme dans l'acte de séduire. Avec elles, tout va très vite. Surtout avec ce détail qui fait leur force et leur originalité à savoir : la géolocalisation. Voyons celles qui cassent la baraque en local comme à l'international et attardons-nous, entre autres, sur les dernières nouveautés.

Des applications de rencontres basées sur la géolocalisation  

Aujourd'hui, tous les grands sites de rencontres (Meetic, Attractive World, AdopteUnMec, eDarling…) proposent à leurs abonnés une version application mobile. Par contre, certaines applications "exclusives" comme Tinder, Bumble ou encore happn ne sont accessibles que d'un téléphone portable ou d'une tablette. Et pour cause : elles utilisent la géolocalisation pour faciliter les rencontres de proximité. Ici pas d'interface possible sur son PC !

Tout et tout de suite

De telles applications de rencontres font écho à l'hyperconnectivité devenue le mode de vie de notre société. Elles sont également conçues pour éviter à ses utilisateurs de perdre leur temps en leur proposant des rencontres rapides, spontanées, immédiates parfois. En effet, sur ces espaces de séduction virtuelle, tout est fait pour accélérer la prise de contact. Pas ou peu de texte, l'acte de "matcher" repose sur des supports presqu'exclusivement visuels (les photos) et géographiques (le voisinage avec l'interlocuteur).

Les utilisateurs sont ainsi beaucoup plus réactifs dans les échanges. Le principe est généralement : vite fait, bien fait ! Du moins dans le processus qui mènera à la rencontre ; pour le reste, chacun verra selon ses affinités… Le principe du "swipe" illustre bien ce phénomène de prise de contact rapide et sans concession. Rappelons pour certains que le swipe (balayage) permet d'évincer un profil ou de le garder d'un mouvement de main vers la droite, la gauche, le haut ou le bas selon les applications. Comme si on faisait les choses avec un total détachement.

A chaque appli de rencontres sa spécificité

Mais les applications de rencontres basées sur la géolocalisation revendiquent toutes une originalité, une plus-value par rapport à la concurrence. 

  • Tinder a été la première application de rencontres avec géolocalisation. Sa primauté en a fait son argument de vente. Elle reste encore la référence dans le domaine de la rencontre rapide et sans limite.
  • Once, elle, a voulu prendre Tinder à son propre jeu en inversant le processus. Ici, on vous propose et impose uniquement un certain nombre de profil censés "matcher". On qualifie ce concept de slow dating. Cette application est une des rares à proposer une connexion via son PC.
  • happn propose des services identiques aux autres applis mais avec un petit bonus : grâce au service de géolocalisation, il est possible de voir où et quand on a croisé telle ou telle personne sur un périmètre de 5 km maximum.
  • Bumble, elle, a voulu passer un message féministe en inversant les rôles de la séduction traditionnelle. Sur cet espace de séduction, ce sont les femmes qui font le premier pas (un peu comme AdopteUnMec qui est un site de rencontres mais également une appli).

On trouve aussi des applications de rencontres communautaires comme par exemple Grindr qui s'adresse à des personnes homosexuelles ou bisexuelles… Parmi les sites de rencontres les plus connus nécessitant un PC mais proposant une appli, on peut citer AdopteUnMec et Badoo.

Applis et sites de rencontres

Quand on se connecte à un site de rencontre, on est bien installé chez soi (quoi, vous vous connectez au travail ?!). C'est un moment à part où on regarde les profils, lit ses messages. On peut le faire en charentaises, en pantalon de jogging et des bigoudis pleins la tête. Avec une appli, l'acte de prendre contact est omniprésent (du moins si vous avez votre mobile avec vous). A chaque coin de la journée, avec la géolocalisation, un inconnu où une inconnue peut surgir. Sur un site de rencontres, l'importance de l'écrit pour rédiger son annonce mais aussi pour converser est réelle tandis que sur une appli, la communication écrite est secondaire. On ajoutera que les applis de rencontre plaisent davantage aux jeunes dont l'âge se situe entre 18 et 30 ans.

Ainsi on résumera en avançant que les sites de rencontres sont propices aux conversations plus poussées et donc plus sérieuses (ça se discute…) et que les applis de rencontres, elles, favorisent l'immédiateté mais aussi le côté ludique en réclamant de la réactivité, voire de la vivacité dans les échanges. D'ailleurs des applications comme Bumble ou encore Once imposent de répondre en 24 heures à une invitation. Dans le cas contraire, elle s'évanouie dans la nature.

Quelles applis sont gratuites ?

Les applications de rencontres revendiquent toutes une gratuité. Quel meilleur argument pour attirer les foules ! Mais cette gratuité est partielle. En effet, certains services doivent être achetés en ligne pour être accessibles. Ainsi les applis attirent une clientèle, l'amènent à apprécier le concept puis, une fois qu'elle se voit charmée, pour ne pas dire addict, l'incitent à sortir la carte bancaire pour pouvoir optimiser sa présence et donc ses rencontres avec autrui. C'est malin et redoutablement efficace.

Tinder à sa création revendiquait une gratuité absolue. Puis, progressivement, l'appli est entrée elle aussi dans un système de monétisation… C'est aujourd'hui la norme.

Faut-il toujours se connecter à une appli de rencontres avec Facebook ?

Les applis de rencontres proposent de s'inscrire et de se connecter via un compte Facebook mais ce n'est pas l'unique façon de procéder. Il est en effet envisageable de le faire en enregistrant son numéro de mobile, celui avec lequel on souhaite se connecter. L'application Bumble avait, à l'origine, imposé d'avoir un compte Facebook pour pouvoir utiliser ses services mais, depuis 2019, face au mécontentement des utilisateurs, elle a dû changer sa stratégie et faire comme la concurrence (Tinder, Happn, Once...). Il faut prendre en compte la baisse de popularité actuelle du réseau social Facebook. La jeunesse, aujourd'hui, semble en effet plus attirée par Instagram. Face à la baisse de popularité de Facebook, on peut imaginer que demain, d'autres réseaux sociaux permettront une inscription à telle ou telle applications.

Faire des rencontres à l'étranger avec son application

Avec le système de géolocalisation, il est possible de faciliter les rencontres à l'étranger. Tinder, mondialement connu et revendiquant plus de 60 millions d'utilisateurs dans le monde, offre cette opportunité. On parle alors d'application internationale. On peut citer également On Va Sortir (le site a également une application) qui porte le nom de Urbeez hors de France. D'autres applications sont spécialisées dans la découverte de l'autre, de l'autochtone quand on voyage. On peut citer : Party with a local (pour faire la fête avec des locaux), Eatwith (pour rencontrer des autochtones autour d'un repas local), etc. Ses applications anglo-saxonnes sont surtout utilisées par les globe-trotters.

Quoiqu'il en soit, il faut se renseigner sur l'application que l'on utilise et savoir si elle est efficiente dans d'autres pays. Once, par exemple, l'est dans 32 pays et 7 langues. Happn, l'application française, l'est en 20 langues et accessibles dans des pays comme la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l'Australie, l'Argentine, l'Italie, le Brésil, la Norvège, les Pays-Bas, la Suède, la Turquie, le Danemark, la Belgique, le Canada, le Chili ou encore l'Inde…

Nouvelles applications de rencontres

La dernière application en date ayant fait un malheur auprès des aficionados de la rencontres en ligne est Bumble (2014 aux Etats-Unis mais arrivée en France en 2017). Fruitz, qui permet d'entrer en contact avec des personnes exprimant les mêmes goûts dans tous les domaines, s'est également fait remarquer. D'autres applications de rencontres moins populaires mais très insolites sont également apparues. On pourra citer, sans exhaustivité, Insomniak qui est dédié aux noctambules, Pickable qui sort du lot par le fait que les femmes ne donnent aucun renseignement sur leur physique et abordent les hommes dans le plus strict anonymat ou encore Tindog qui est une appli de rencontres où on se trouve des affinités selon…son animal de compagnie ! Une petite dernière pour la route ? On citera alors Hater. Sur cette appli, les gens se rencontrent par rapport à ce qui suscite chez eux de l'inversion. Tout un programme…