Se tonifier avec l'électrostimulation : test et avis de l'Intégral EMS

En cette période de confinement où les salles de sport son fermées et nos espaces restreints pour faire de l'activité physique, les appareils d'électrostimulation pour tonifier la silhouette ont le vent en poupe. Zoom, test et avis de l'Integral EMS.

Se tonifier avec l'électrostimulation : test et avis de l'Intégral EMS
© EMS

Ceinture, shorty, pack d'électrodes à répartir où on souhaite… l'électrostimulation est une méthode "passive" plutôt tentante pour dessiner son corps… mais est-elle réellement performante et que peut-on en attendre ? 

Combinaison Integral EMS : test, avis, prix 

L'EMS, c'est la grande tendance dans le monde du Fitness. Pour une pratique toujours plus efficace et facile, la combinaison Intégral EMS s'affiche comme la proposition la plus complète du moment. Le principe ? On se glisse dans une combinaison équipée d'électrodes et d'un boitier de commande. Avec la tablette ( fournie) reliée à une appli dédiée, on règle l'intensité des impulsions générées par les électrodes sur l'ensemble du corps, puis on laisse l'appareil contracter nos muscles à notre place pendant 20 minutes. Pour un travail plus personnalisé, on peut faire appel au coach virtuel pour avoir des exercices ciblés : gainage, full Body, relaxation... Et bien entendu, il est possible de bouger et faire du sport pendant que les électrodes fonctionnent pour optimiser l'effort et la fonte des calories. 

Prix  : 1990 euros (livré tout inclus : tablette, combinaison, générateur)  

On a aimé 

  • L'appareil promet l'efficacité d'une séance de 4h en 20 minutes. Et il est vrai qu'après une séance on peut se sentir vidé, même courbaturé comme après une session de sport intensive. Au bout de quelques semaines d'utilisation régulière, la silhouette est plus tonique. 
  • La combinaison est sans fil. C'est un véritable atout. Contrairement au Miha Bodytech, l'Intégral EMS permet de faire tous les mouvements à fond sans avoir peur de s'emmêler les bras ou les pieds dans un câble.  

On a moins aimé

  • Pour rendre les électrodes actives, il faut les humidifier généreusement. Dans le cas contraire, elles s'assèchent au bout de quelques minutes et il est impossible de finir la séance.
  • Le fait d'humidifier les électrodes donne l'impression d'enfiler un vêtement mouillé. La sensation de froid est assez désagréable, surtout si on est frileux, mais heureusement cela disparaît au bout de quelques minutes.

Qu'est-ce que l'électrostimulation ?

L'EMS, ou électro-myostimulation, consiste à déclencher des contractions musculaires grâce à des impulsions électriques, sur des zones stratégiques (ventre, fesses, cuisses, bras) pendant quelques dizaines de minutes. Objectif, tonifier ceux-ci en les "réquisitionnant" plus efficacement.

L'électrostimulation, est-ce que ça fait mal ? 

Ce n'est pas franchement douloureux mais légèrement désagréable, d'autant qu'il faut que l'intensité soit assez forte et à la limite du supportable pour  que ce soit efficace. Toutefois, on commence généralement tout doux (le manque d'habitude peut rendre la première séance un peu pénible), et on augmente l'intensité des électrodes au cours de la séance, mais également au fil des séances, car le corps s'habitue rapidement à cette stimulation.

L'électrostimulation, est-ce que ça fait maigrir ?

L'EMS n'est d'aucun effet sur les adipocytes (cellules graisseuses) : elle se contente de stimuler les muscles. Elle n'agit donc pas sur le gras et ne fera pas "fondre". par contre, en aidant à tonifier, elle peut contribuer à redessiner la silhouette, raffermir des bras un peu mous ou un ventre relâché après une grossesse. Toutefois, le travail musculaire peut aider légèrement à faciliter un amincissement… si on bouge et qu'on en profite pour manger correctement.

L'électrostimulation, est-ce que ça remplace le sport ?

Pas exactement, et c'est une question mal posée : oui, l'EMS fait travailler les muscles, mais rester faire sa séance devant la télévision n'a rien de comparable avec une véritable activité physique, ou tout le corps se dépense, le cœur travaille, on s'oxygène, transpire… Il vaut donc mieux l'utiliser en complément de séances de sport, surtout si on souhaite vraiment sculpter son corps.

L'électrostimulation, est-ce que ça marche vraiment ?

Evidemment, il faut être régulier : faire de l'EMS une fois par semaine ne servira à rien ! Toutefois, la régularité paie : ainsi la marque Slendertone vient de publier les résultats d'une étude menée à l'Université du Wisconin (Etats-Unis) qui annonce des abdominaux plus fermes chez 100% des utilisateurs et une augmentation de 49% de la force abdominale… à raison de 5 séances hebdomadaires pendant au minimum 4 semaines !

Est-ce que je peux bouger avec mon appareil d'électrostimulation ? 

Oui, c'est même recommandé ! Le concept du Miha Bodytech, par exemple, associe (en salles dédiées) des séances de 20 min d'EMS avec des exercices de fitness bien ciblés et les résultats sont réels, et rapides. Chez soi, on a également tout intérêt à (a minima) vaquer à ses occupations : passer l'aspirateur, faire les lits ou même à sortir marcher pendant sa séance plutôt que de rester allongée sur son canapé ! La marque Slendertone, elle, propose un programme (AbdoCure) où on fait ses exercices en même temps qu'on porte la ceinture, avec des programmes dédiés à une utilisation " active " (ceinture Abs8) et il est facile de constater que le travail musculaire est décuplé… donc plus efficace !

Quel appareil d'électrostimulation choisir ?

Si on vise une zone particulière, on peut investir dans un produit ciblé comme un shorty (pour les cuisses et fesses) ou une ceinture (pour le ventre), qui seront très faciles à utiliser puisqu'il suffit de les enfiler et de se "brancher". En revanche, si on souhaite tonifier ses bras et sa taille par exemple, mieux vaut investir dans un appareil "générique" (souvent un peu moins cher) qui permet d'installer les paires d'électrodes où on le souhaite et de changer de zone quand on le souhaite. Moins pratique mais une utilisation plus variée.

Un conseil avant de me décider ?

Si on est vraiment motivée dans sa démarche d'amincissement, on fait du sport, on adopte une alimentation saine et légère, et on complète avec un appareil 5 fois par semaine au moins (dont au moins 3 fois en bougeant). Et on choisit un produit avec une application dédiée (sur le téléphone) qui permet de se faire rappeler ses séances pour ne pas les oublier, de noter sa progression, de se challenger… bref, de se faire un vrai programme !