Alber Elbaz : parcours du créateur, de Lanvin à AZ Factory

Le créateur Alber Elbaz s'est éteint le 24 avril 2021 des suites du Covid-19. Retour sur la carrière du couturier.

Alber Elbaz : parcours du créateur, de Lanvin à AZ Factory
© Jana Call me J/Abaca

Loué pour son talent, sa générosité, son extravagance et sa gentillesse, le créateur Alber Elbaz a disparu le 24 avril 2021. Depuis, les hommages se multiplient. Collections posthume, défilé, exposition...

Quand aura lieu l'exposition Love Brings Love au Palais Galliera ?

Love Brings Love. Ce qui était  le nom du défilé hommage au créateur Alber Elbaz devient une exposition d'un genre unique au Palais Galliera. Du 5 mars au 10 juillet 2022, le musée parisien présentera la collection à laquelle 46 grands noms de la mode ont participé. Autant de silhouettes dévoilées à des invités triés sur le volet pendant la Fashion week printemps-été 2022 à Paris. Cette exposition au Palais Galliera sera l'occasion de recréer quasi à l'identique l'ambiance de ce show exceptionnel. Dans les galeries, les mannequins en plastique seront disposées dans le même ordre que celles qui ont défilé en chair et en os le 5 octobre 2021. La musique, les éclairages, les effets seront également les mêmes que ceux du show. Une façon de rendre cet événement mode accessible à tous et de saluer une dernière fois le génie d'Alber Elbaz.

Le défilé s'intitulera "Love Brings Love" © AZ Factory

Pourquoi Love Brings Love était un défilé hommage événement ?

En 1945 à Paris se tenait "Le Théâtre de la mode". Cette exposition de l'après-guerre avait comme but de montrer les liens de fraternité et d'amour qui unissaient les couturiers de l'époque. Fasciné par cette histoire, Alber Elbaz avait pour projet de reproduire l'événement avec ses contemporains et d'ainsi rendre hommage à tous leurs prédécesseurs. Décédé le 24 avril 2021, l'ex directeur artistique de Lanvin n'a jamais pu voir son souhait se réaliser. Le designer israélo-américain, qui a marqué son époque et son milieu par sa fantaisie, sa virtuosité, sa générosité autant que par son amour de la mode, a inspiré ses pairs. À l'invitation d'AZ Factory, la marque qu'Alber Elbaz a initiée en janvier 2020, 46 créateurs ont proposé une silhouette en l'honneur du couturier lors d'un défilé extraordinaire qui s'est déroulé le 5 octobre au Carreau du Temple en clôture de la Fashion week printemps-été 2022. Demna Gvasalia, Virgil Abloh, Nicolas Ghesquière, Donatella Versace, Raf Simons, Thebe Magugu, Vivienne Westwood, Glenn Martens, Jean Paul Gaultier, Alessandro Michele... Ils ont tous participé à ce show événement intitulé Love brings Love diffusé en direct sur le compte Instagram et le site d'AZ Factory. Une célébration qui avait pour objet de "rendre hommage à la vision créative d'Alber et à son extraordinaire amour pour la famille de la mode" selon les mots de la marque dans un communiqué de presse. "L'hommage de ce soir à notre cher Alber était un moment magique. Des talents qui célèbrent un talent est une façon remarquable de mettre à l'honneur un homme que nous aimions tous tellement" déclarait aussi Laurent Malecaze, le PDG d'AZ Factory après le défilé.

Quel est l'héritage laissé par Alber Elbaz ?

Le label a aussi tenu à sortir les derniers projets qu'avait terminés le créateur quelques semaines avant sa mort. "Le monde a perdu une légende et l'équipe d'AZ Factory a perdu un ami cher avec le décès soudain d'Alber, écrivait ainsi début juin Laurent Malecaze, directeur général de la marque. Nous lançons avec humilité et émotion les deux derniers projets qu'il avait finalisé avec l'équipe. Dans les mois à venir, nous nous réunirons pour honorer Alber en célébrant sa vie et sa vision du travail, en espérant y apporter la même passion et le même amour qu'il nous apportait chaque jour." Les premières pièces ont été présentées le 12 juin 2021, date qui aurait marqué le soixantième anniversaire d'Alber Elbaz. 

Le premier lancement, intitulé, "SuperTech-SuperChic" présentait des vêtements combinant mode et technologie. Utilisant un nylon microfibre teint de manière écologique, les pièces se veulent représentatives de l' "athletic couture" chère au label, avec notamment des techniques innovantes de tissage en 3D. Dans le même temps, un sac, le premier de la marque, a été dévoilé. Le modèle se porte en bandoulière, à l'épaule, à la main ou même à la taille : un moyen d'avoir les mains libres pour pouvoir "se faire des câlins" explique-t-on. Puis, un second lancement, "Free To", s'est fait quelques semaines plus tard. Il s'agit du tout dernier projet du créateur. On y trouve des sweats, tops et pantalons de jogging retravaillés dans un style 100% Elbaz. Une partie des bénéfices de cette collection est reversée à It Gets Better, initiative qui soutient les jeunes LGBTQ+, une cause chère à l'ancien directeur artistique de la maison Lanvin. De quoi permettre à la marque de montrer qu'elle souhaite rester fidèle à l'esprit de son créateur. Après son éviction de chez Lanvin plusieurs années relativement loin des caméras, Alber Elbaz s'était allié en 2019 au groupe de luxe Richemont pour lancer cette griffe. La première collection AZ Factory avait été présentée en janvier 2021 lors de la Fashion week haute-couture.

Pourquoi la disparition d'Alber Elbaz a fait l'effet d'un choc dans le monde de la mode ?

Le 24 avril 2021, le monde de la mode était en deuil : le Covid-19 lui avait enlevé l'un de ses plus grands noms, qui n'avait que 59 ans. Alber Elbaz, créateur israélo-américain qui a profondément marqué la mode du début du siècle s'est éteint. C'est le groupe Richemont, qui a fait part de la triste nouvelle dans un communiqué de presse, d'abord sans citer la maladie, puis en la confirmant dans un second temps. "C'est sous le choc et avec une énorme tristesse que j'ai appris le décès soudain d'Alber, écrit Johann Rupert, président du groupe. Alber avait la réputation méritée d'être l'une des figures les plus aimées et brillantes de l'industrie. (...) Il était un homme d'une incroyable chaleur et d'un grand talent, sa vision singulière, son sens de la beauté et de l'empathie laisseront une empreinte indélébile." 

Suzy Menkes, grand nom des médias de la mode (Vogue, Harper's BazaarInternational Herald Tribune...), lui a rendu hommage ainsi sur son compte Instagram : "Alber Elbaz, ce styliste si spirituel, avisé et fantasque, qui mettait les femmes au premier plan, a quitté ce monde après un combat de trois semaine contre le Covid. (...) Mes condoléances à la famille d'Alber, ainsi qu'à son compagnon Alex Koo."

Né le 12 juin 1961 à Casablanca au Maroc, Alber Elbaz a grandi à Tel-Aviv. Après des études de mode en Israël, il part travailler à New York. Au milieu des années 1990, il devient connu du grand public à sa nomination comme directeur artistique de la marque française Guy Laroche. Puis, c'est Pierre Bergé en personne qui le charge de créer les collections de la ligne de prêt-à-porter féminin de la maison Yves Saint Laurent, jusqu'à ce que cette dernière soit rachetée par le groupe Gucci. En 2001, il est nommé directeur artistique de la maison Lanvin où il cimentera sa popularité et son impact sur l'industrie. 

Quel est le lien entre Lanvin et Alber Elbaz ?

Sous l'égide du créateur, Lanvin renaît de ses cendres. Alber Elbaz célèbre la féminité et la sophistication, ADN de la maison, en y ajoutant sa poésie et parfois même, une touche d'humour. En 2005, le conseil des créateurs de mode américain lui remet l'International Fashion Award. L'année suivante, il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur. Ses défilés sont unanimement salués, devenant des moments marquants des semaines de la mode parisienne. Le succès critique s'accompagne d'un succès commercial, faisant s'envoler le nombre de points de vente mais aussi le chiffre d'affaires de la vénérable maison de couture française. En 2010, il orchestre une collection capsule entre Lanvin et le géant suédois H&M

En 2015, un différend avec la propriétaire et directrice taïwanaise de la marque, Shaw-Lan Wang signe la fin de la success story Elbaz chez Lanvin, laissant l'industrie sous le choc de cette éviction soudaine. De nombreux salariés protestent contre cette décision. Le créateur attente lui une action en justice et se verra verser une compensation de plusieurs millions d'euros. Après plusieurs années relativement loin des caméras, Alber Elbaz s'associe au groupe de luxe Richemont pour lancer sa propre marque en 2019. En janvier 2021, durant la Fashion week haute couture, il présente AZ Factory, son nouveau label, pour la plus grande joie du monde de la mode que l'homme aura marqué, pour toujours. 

Créateurs et stylistes