La tanaisie, en décoction ou en purin : un répulsif naturel au jardin

Déjà cultivée par les moines comme plante médicinale, la tanaisie (Tanacetum vulgare) est une plante à la fois odorante, esthétique et fort utile au jardin. Répulsif et fongicide naturel, la tanaisie éloigne un grand nombre d'insectes et de parasites. Facile à trouver, elle peut être utilisée de différentes façons : plantée, semée, transformée en décoction ou encore, en purin.

La tanaisie, en décoction ou en purin : un répulsif naturel au jardin
© Hellen Sergeyeva/123RF

Où trouver de la tanaisie dans la nature ?

Originaire d'Europe, la tanaisie commune pousse aussi en France. Dans les prairies, en bordure de chemins, dans les bois, buissons et rivières, voire dans les jardins, la plante sauvage pousse de façon spontanée et est donc facile à apercevoir. Formant un ensemble touffu, elle est reconnaissable à ses tiges dressées et ses fleurs jaunes en forme de petites boules. Si vous préférez la facilité, sachez que les jardineries vendent cette plante en godets.

Quelles utilisations de la tanaisie au jardin ?

La tanaisie peut être plantée, semée, séchée ou encore l'alliée de nos amis à poils. Réalisée au printemps, sa plantation est assez simple. Vivace de nature, la plante apprécie les sols frais et drainés. Un emplacement au soleil, bercé par des moments d'ombre, sera parfait. Rustique, s'adaptant à tous les sols, la plante n'aime pour autant pas les sols acides. Étant donné sa taille, elle peut tout à fait venir décorer l'arrière d'un massif.

Semer la tanaisie n'est pas chose aisée car ses graines sont de petite taille. Pour réaliser un semis dans de bonnes conditions, faites-le au printemps ou à l'automne, à un emplacement ensoleillé, que cela soit en extérieur, nous l'avons précisé, ou en intérieur (pépinière, serre chauffée).

Pour laisser vos chiens et chats à l'abri des puces, rien de mieux que d'installer des sachets remplis de tanaisie séchée dans les paniers. De même, la plante semble efficace contre les mites.

Comment faire une décoction de tanaisie ?

Là où la tanaisie est la plus utile, c'est bien en tant que répulsif sous forme de décoction. Parmi les insectes en raffolant peu, les moustiques, les carpocapses, les doryphores, les limaces, les mouches ou encore les criocères.

Voici les étapes pour préparer la décoction de tanaisie :

  1. Coupez finement 30 g de fleurs ou de plante séchée ;
  2. Déposez le tout dans 1 litre d'eau durant une journée au moins ;
  3. Portez à ébullition et laissez frémir ensuite 30 à 45 minutes ;
  4. Gardez votre décoction au repos une journée entière, puis filtrez.

La décoction de tanaisie peut être pulvérisée dans les semaines qui suivent sur les plantations qui en ont besoin. Elle vient, par ailleurs, en prévention des risques de mildiou et de rouille, deux maladies cryptogamiques assez courantes en jardinage.

Comment faire du purin de tanaisie ?

Tout aussi efficace contre les insectes et parasites, notamment sur la mouche du chou, le purin de tanaisie est un fongicide simple à préparer.

  1. Laissez fermenter 2 kilos de plante de tanaisie fraîche dans 10 litres d'eau ;
  2. Mélangez régulièrement la préparation et gardez bien un couvercle sur le dessus.

En général, il faut deux semaines pour finaliser la préparation du purin de tanaisie. Mais cela dépend aussi des conditions climatiques. Une fois prête, l'absence de bulles étant un signe annonciateur, il suffit de filtrer votre fongicide qui peut être prêt à l'usage au pied de vos plantes.