Piercing au nez : inspirations, prix et cicatrisation

Avant de craquer pour un piercing au nez, on fait le point sur toutes les questions qu'il faut vous poser. Quels sont les différents types de piercings au nez ? Quel côté du nez choisir ? Est-ce que ça fait mal ? Comment faire cicatriser un piercing au nez ? Voici les réponses.

Piercing au nez : inspirations, prix et cicatrisation
© Allan Franca Carmo - Pexels

Pratiqué depuis des millénaires en Asie puis en Occident, le piercing au nez est aujourd'hui l'un des piercings les plus plébiscités, avec ceux aux oreilles et au nombril. Surtout visible chez les femmes, le piercing au nez présente l'avantage d'être discret s'il est bien placé et si le bijou choisi est adéquat. Voici tout ce que vous devez savoir avant d'opter pour un piercing au nez.

Les différents piercings au nez

Le piercing au nez le plus courant est celui réalisé sur une narine : il est placé à l’endroit où se termine la courbure de la narine. Si vous vous demandez quel côté du nez choisir pour le piercing, sachez qu'il peut se trouver sur la narine gauche comme la narine droite, sans contre-indication. Concernant le type de bijou à privilégier pour un piercing à la narine, vous pouvez opter pour un anneau, un barbell droit avec un petit strass ou une tige courbée.

L'autre piercing qui peut être fait sur le nez est celui du septum, placé sur la paroi entre les deux narines. Contrairement au piercing de la narine qui est réalisé sur le cartilage, celui au septum est percé sur la chair molle située sur la partie avant de la cloison nasale. Le point fort du piercing au septum est qu'il peut très facilement être dissimulé, parfait pour le milieu du travail, par exemple. Enfin, le bijou de prédilection pour ce piercing est l'anneau, en or ou en titane. D'ailleurs, pour ne pas attirer l'attention tout en conservant votre piercing au septum, nous vous conseillons d'opter pour un anneau fin qui saura se montrer discret.

Quel est le prix d'un piercing au nez ?

Comptez environ 40 euros pour un piercing à la narine et 50 euros pour le septum, selon les salons de perçage. Ne vous laissez pas tenter par un piercing réalisé au pistolet dans les bijouteries qui offrent une prestation moins chère et plus rapide, certes, mais plus dangereuse. En effet, le pistolet est moins précis qu'une aiguille, et sa pression sur le nez risquerait de créer des micro fissures du cartilage. Vous rendre dans un salon de perçage professionnel est indispensable.

Est-ce qu'un piercing au nez fait mal ?

Parce qu'il est réalisé sur du cartilage naturellement fragile et sensible, un piercing à la narine peut faire mal, mais la douleur est tout à fait supportable. En ce qui concerne le piercing au septum, la douleur peut être vive lors du perçage et accompagnée d’une envie d’éternuer. Toutefois, la douleur est brève et dépend du seuil de tolérance de chacun.e.

La cicatrisation d'un piercing au nez

La cicatrisation d'un piercing à la narine dure 3 à 6 mois, tandis que 4 à 8 semaines suffisent pour un piercing au septum. Néanmoins, il est préférable d'attendre un an avant de changer de bijou car un trou au nez peut se reboucher très rapidement.

Pour favoriser une bonne cicatrisation de votre piercing au nez, il est important de suivre les soins préconisés par votre perceur. Pour éviter les infections, veillez à toujours manipuler le piercing avec les mains propres, éviter les baignades publiques, ne pas dormir sur le piercing et ne pas fumer, ni boire d'alcool durant les premières semaines suivants le perçage car cela ralentirait la cicatrisation. En cas de complications, de doutes ou de présence d'une chéloïde naissante (boule de chair qui apparait sur la plaie), n'hésitez pas à consulter votre perceur qui saura vous donner les conseils adéquats.